The Adventures of Tom Sawyer de Mark Twain

Tom Sawyer

(221 pages)

Quatrième de couverture

Tom is one of the ‘bad’ boys of his home town, St Petersburg, Missouri. Reckless, lazy, maddeningly inquisitive, he is a poor scholar and a menace to his Aunt Polly. His schemes for avoiding work, school and punishment are quite sublime. In his own world, however, the world of rivers, forests, caves and islands, he is in his own element; even something of a hero.

Avis

A l’époque de mon collège/lycée, les professeurs nous faisaient lire des histoires de garçons mals dans leur peau, turbulents, fugueurs comme The Catcher in the Rye de JD Salinger et je détestais ces romans car je n’arrivais à m’identifier à la vie des personnages. Mon avis n’a pas tant changé depuis toutes ces années, j’ai encore du mal à apprécier une histoire de gamins turbulents alors que j’étais une bonne élève sérieuse, travailleuse et consciencieuse. Toutes leurs aventures me semblent irréalistes et il m’est difficile de m’attacher à des garçons que je détesterais dans la vraie vie. Tom Sawyer est un garçon mal élevé, qui séduit les filles avec une maladresse agaçante, qui joue les durs et va jusqu’à assister à ses propres funérailles.

J’avais le sentiment de lire deux romans en un seul, le premier étant l’histoire du gamin qui s’amuse à se croire pirate et entraîne ses amis à fuir dans une île et le deuxième étant une histoire plus sombre de meurtres et du protagoniste perdu avec sa « petite-amie » dans la grotte. Dans les deux cas, je n’ai pas adhéré à la personnalité de Tom et j’ai éprouvé une telle indifférence à son égard que j’ai eu du mal à finir le roman.

En bref, une lecture que j’aurais détesté dans ma jeunesse et que je n’aime pas plus passé l’âge adulte, une lecture qui caractérise tout ce que je déteste dans les personnages de garçons désagréables et insolents.

Bilan 2014

Comme tous les autres blogs, je me plie à la tradition du bilan:

Bilan lecture:
– 71 livres lus
– 21 126 pages lues
– découverte de la bit-lit

Top livres:
Retour_a_Little_Wing Adolphe  Coup de foudre

Le fléau ambulant  Notebook

Auteurs découverts:
– Jeaniene Frost
– Patricia Briggs
– CJ Daugherty
– Charlaine Harris
– Suzanne Collins

Bilan écriture:

– 2 publications: La Mélancolie chez Bookless éditions et Les divagations du Boz’dodor T1 chez les éditions Boz’dodor
– un petit roman de 25k mots en romance: Une vieille amitié
– 8 nouvelles dans beaucoup de genres différents: fantastique, humour, romance, chevalerie, jeunesse

Top ten Tuesday 1

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire (le mardi comme son nom l’indique) dans lequel on liste notre top 10 des lectures selon le thème défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

Cette semaine : Les 10 résolutions littéraires et/ou buts à atteindre pour 2015
Lecture
1/ Lire tous les livres de ma bibliothèque (il me reste encore beaucoup de livres que j’achète par impulsion et que je ne prends pas le temps de lire)
2/ Lire tous les livres sur ma Kobo (même dilemme mais pire car comme je ne manque pas de place, j’avoisine la centaine de livres…)
3/ Réussir à lire 100 livres dans l’année
4/ Réussir tous mes challenges
5/ Lire plus souvent des livres en anglais/espagnol et allemand si j’arrive à progresser dans cette langue!
6/ Ecrire au moins un article sur mon blog toutes les semaines
7/ Ecrire une critique de chaque livre lu dans un intervalle d’une semaine

Ecriture
8/ Publier un roman papier chez un éditeur
9/ Ecrire plus d’un roman dont au moins un en anglais
10/ Auto-publier une oeuvre écrite en anglais sur Amazon ou autre

En vous souhaitant tous un bon réveillon de minuit et une superbe année 2015!

C’est lundi que lisez-vous? 1

Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu cette semaine?

Retour à Little Wing de Nickolas Butler : un véritable coup de coeur, un livre plein de nostalgie et de simplicité que j’ai adoré
– La revanche de Maggie de Sabine Durrant: une déception, une lecture qui ne m’a pas laissé de grands souvenirs mais une vue intéressante sur l’infidélité et une fin surprenante
The Adventures of Tom Sawyer de Mark Twain (critique à venir): une lecture de jeunesse que je n’ai pas beaucoup apprécié. Le livre se lit facilement mais sans plus.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

Le Prisonnier du Ciel de Carlos Ruiz Zafon: j’aime bien l’allusion à mon livre préféré dès le début (Le Comte de Monte-Cristo), ce livre est le troisième d’une trilogie dont je n’ai lu que le premier livre mais l’intrigue se comprend assez vite

3. Que vais-je lire ensuite ?

Meurtres en majuscule de Sophie Hannah: j’ai hâte de commencer le livre que j’ai reçu pour Noël d’autant plus que je n’ai pas lu du Poirot depuis longtemps

Arsène Lupin (pièce en 4 actes)

Pièce du théâtre Michel:

Ma sœur m’avait offert un billet pour aller voir la pièce en famille et j’étais super heureuse à l’idée d’aller voir Arsène Lupin au théâtre, mon héros préféré et mon idole dans ma jeunesse. Donc je n’avais que de bons a priori.
Dès le début, la pièce commence par un jeu dans le noir des ombres. J’ai attendu patiemment le vrai début de la pièce, à la fois un peu agacée et amusée. Je tiens à dire que les comédiens jouent très bien et que je n’ai aucun reproche à leur faire. Cependant, la mise en scène m’a à de nombreuses reprises agacée. Ils dévoilent dès le début la supercherie et l’identité d’Arsène Lupin, et rendent hommage à la série en mettant plusieurs fois le générique de fin.
Avec l’idée des danseuses qui tournent autour de Arsène Lupin pendant que le générique de la fin sonnait, je trouvais que cela ridiculisait le personnage de Lupin ce qui est inacceptable. De plus, la complicité entre Sonia et Lupin dit de Charmerace est dévoilé dès le début et Ganimard joue le rôle d’un idiot attardé ce qui m’a passablement énervée.
A la fin, alors que je commençais à compter les minutes pour sortir du théâtre, il ose toucher au mythe de Sholmès et le font passer pour un idiot en embrouillant des passages du livre Arsène Lupin contre Herlock Sholmès. J’ai toujours trouvé que Maurice Leblanc respectait le détective anglais dans les aventures de Arsène Lupin et le montrer à la fin d’une pièce qui ne l’évoque pas pour le ridiculiser m’a semblé manquer de respect.
En bref, il est clair que je n’ai pas du tout apprécié la mise en scène fantaisiste, Ganimard qui passe pour un idiot et ces danseuses qui décrédibilisent la pièce.

Pièce de théâtre (40 pages)

Cela m’a donné envie de reprendre la pièce originale et de voir à quel point la mise en scène s’écarte de la pièce. Tout d’abord, Lupin reste cette présence fantomatique qui imprègne les lieux et jusqu’au bout, même si on se doute de la supercherie, l’identité du fameux Lupin n’est pas dévoilée. Il ne s’agit pas de l’aventure la plus brillante de Lupin, on le sent moins impliqué et il se laisse prendre trop facilement aux pièges de Guerchard, se sortant des situations au dernier moment moins par la ruse et l’intelligence que par la bravade.
En bref, une petite pièce sympathique où on retrouve l’ironie et l’humour de Lupin mais d’un Lupin moins dynamique que d’habitude et qui se laisse prendre plus facilement aux pièges de la police.

La revanche de Maggie de Sabine Durrant

La revanche de Maggie (Having it and eating it, 280 pages)

Quatrième de couverture

Toutes les écoles ont leur star, la fille la plus jolie, la plus populaire. Et la nôtre, c’était Claire Masterson : blonde, chic, bohème… Nous l’enviions toutes, moi la première. Vingt ans après, rien n’a changé. Claire est toujours blonde, sublime et séduisante. Tellement parfaite que l’on se demande pourquoi elle est revenue à Morton, banale banlieue de Londres, après avoir connu la vie trépidante de New York ! En la revoyant, moi, Maggie Owen, mère au foyer, je me suis sentie, comment dire, complètement tarte. Un déclic s’est produit et, soudain, tout m’est apparu sous un jour différent : mon couple, mes choix, mon avenir… Je ne savais pas dans quelles péripéties cela allait
m’entraîner!

Avis

Une des raisons totalement superficielle pour laquelle j’ai acheté ce roman est que je m’appelle Claire. Alors quand on cite mon prénom en expliquant à quel point Claire est géniale, j’avoue que je n’ai pas pu résister. Bonne ou mauvaise surprise?

Pour être honnête, j’aurais un avis mitigé qui tendrait plutôt à aller vers le négatif. En commençant par les points positifs, j’ai apprécié l’absence de leçons de morale qu’affiche le roman. Il ne s’agit pas de condamner l’infidélité (thème majeur du roman) ni de le promouvoir. Même si le roman n’est pas forcément réaliste, la fin n’offre pas de jugement sur les personnages qui se sont rendus compte d’infidélité et ne cherche pas à se situer entre le bien et le mal. Je dirais même qu’aucun des fautifs ne reçoit de punitions et j’ai trouvé rafraîchissant de ne pas stigmatiser par l’intrigue ou la fin un comportement même si je le considère personnellement condamnable.

Dans les côtés négatifs, je dois tout de suite dire que je suis une étudiante qui n’a pas l’intention d’abandonner sa carrière pour ses enfants et peut-être est-ce une des raisons pour laquelle je n’arrivais pas à sympathiser avec Maggie, le personnage principal. Elle me semblait terne et peu intéressante avec ses problèmes de couches-culottes et de gamins à nourrir. Typiquement le genre de romans qui ne donnent pas envie d’être une mère au foyer tellement Maggie semblait malheureuse avec ses enfants. De plus, que Jake trompe ou non Maggie, le personnage apparaît dès le début comme distant, renfrogné et un peu condescendant envers sa compagne et je me suis demandée comment Maggie pouvait le supporter qu’il y ait ou non une amante. Elle ne mérite pas un tel traitement et je n’ai pas plus aimé Jake que Maggie. Je pensais que l’amant de Maggie allait ramener un peu de piquant à l’intrigue mais le personnage se révèle tout aussi terne, uniquement intéressé par leur relation sexuelle et j’avais l’impression que Maggie se laissait manipulée dans les deux relations, fuyant une relation avec un homme qui la traitait en inférieur pour aller vers une relation avec un homme qui l’utilisait sexuellement. Sans doute est-ce un choix réaliste (ou non?) et le roman n’est en rien romantique.

En conclusion, je ne supportais plus ni le personnage principal ni le compagnon de Maggie à la fin et même si le roman se lit vite, il ne restera pas dans ma mémoire.

Petit point positif à la fin: Claire trouve l’amour et devient heureuse, alors espérons que cela m’arrive aussi 🙂

Challenge Mystère 2015

Il s’agit d’un challenge organisé par le blog frogzine. Tous les mois, un thème est proposé et il faut lire un roman sur ce thème (ou plusieurs selon le niveau choisi).

J’avais adoré ce challenge l’année dernière même si je n’avais pas autant participé que je l’aurais voulu. J’avais découvert le domaine de la bit-lit que je connaissais pas du tout et lu des livres qui m’ont agréablement surpris.

J’ai décidé de m’inscrire au niveau inférieur cette fois-ci en espérant ne pas me laisser déborder! Hâte de découvrir le premier thème!

Challenge mystère

Retour à Little Wing de Nickolas Butler

Retour_a_Little_Wing (Shotgun Lovesongs, 445 pages)

Quatrième de couverture

Ils étaient quatre. Inséparables, du moins le pensaient-ils. Arrivés à l’âge adulte, ils ont pris des chemins différents. Certains sont partis loin, d’autres sont restés. Ils sont devenus fermier, rock star, courtier et champion de rodéo.

Une chose les unit encore : l’attachement indéfectible à leur ville natale, Little Wing, et à sa communauté. Aujourd’hui, l’heure des retrouvailles a sonné. Pour ces jeunes trentenaires, c’est aussi celle des bilans, de la nostalgie, du doute…

Avis

Tout d’abord, je voudrais remercier Priceminister de m’avoir envoyé ce roman par le biais des matchs de la rentrée littéraire 2014, je ne lis pas beaucoup de livres contemporains et c’était une belle occasion d’y remédier!

J’ai vraiment adoré, à la fois les personnages et l’intrigue. Même si je suis une vraie citadine, j’ai adoré la nostalgie au cœur du roman. Le livre est rempli de flash-backs et de changement de point de vue, chaque personnage raconte avec ses propres mots et ses propres ressentis les événements décrits. Cela permet d’aller au-delà des différends entre les personnages et de se faire sa propre opinion sur le déroulement notamment la trahison de Kip qui est vu sous plusieurs angles ainsi que « l’infidélité » de Beth.

J’ai bien aimé la découverte des secrets cachés de longue date, le réalisme dont fait preuve le roman au sujet des amitiés les plus solides qui peuvent être brisées par le temps et avec une touche de magie puisque les quatre protagonistes restent aussi liés que possible jusqu’à la fin malgré les événements. De plus, les compagnes des quatre amis ne sont pas négligés, on comprend leur sentiment.

Le musicien Lee qui part faire fortune n’est pas plus glorifié que le courtier Kip et chaque profession avec son lot d’avantages et d’inconvénients est vue de manière aussi réaliste que possible.

Même si ce roman s’est avéré un coup de cœur par la simplicité des personnages et la nostalgie qui en ressort, il faut noter quelques problèmes qui m’ont gênés: l’écriture et le style ne sont pas toujours à la hauteur du roman et j’étais déçue par la fin qui, même si elle est jolie, ne reflète pas du tout le roman. Cela se termine de manière trop abrupte et trop soudaine pour que j’apprécie la chute.

challenge édition noël     MRL Priceminister

Nouveau blog!

Je me présente: je suis une étudiante en physique qui finit ses études dans quelques mois (bientôt la vraie vie!) et qui adore lire de nombreux livres de toute sorte et qui écrit des nouvelles/romans/poèmes.

Comme vous l’avez deviné, ce sera un blog littéraire qui résumera mes lectures et mes publications (en espérant que 2015 soit l’année où je publierais mon premier roman papier!)

Voici mon ancien blog sur Overblog (http://antre.claire.over-blog.com/) pour les curieux. Pour les autres, l’aventure se passera ici.