Une brève histoire du temps de Stephen Hawking

(A Brief History of Time, 245p)

Avis

Ces derniers temps, avec le froid et les devoirs qui s’accumulent, j’ai pris du retard dans mes lectures et dans mes chroniques. J’adore les romans, j’adore lire de la fiction et en même temps, je suis dans des études de physique assez poussées (je finis mon master de nanosciences et mon cursus d’ingénieur cette année) alors j’ai décidé de me plonger pour une fois dans un livre de vulgarisation.

Pour faire simple, j’étais impressionnée. Stephen Hawking arrive à résumer un cours de L3(physique quantique), un cours de M1 (relativité restreinte et relativité générale), il arrive sans s’embarrasser des formalismes mathématiques en quantique et des équations de tenseurs en relativité générale à dégager l’intérêt physique de tous les phénomènes. Il ne s’agit clairement pas de donner de la « physique pour les nuls » mais vraiment de remettre des concepts élaborés de la physique dans leur contexte général tout en discutant de toutes les implications possibles.

Cependant, en prenant le risque de balancer des concepts que même les physiciens de mon niveau (master) comprennent après des années d’études, je me demande s’il ne perd pas la majorité de son audience qui veut juste en savoir un peu plus sans se plonger dans toute la théorie. Je serais intéressée par le fait de discuter avec quelqu’un qui n’a jamais vu les concepts abordés pour vérifier s’il a compris.

En bref, un livre passionnant pour les gens aguerris à tous les concepts de physique quantique et de relativités, pour les autres, ça me semble quand même bien compliqué à rattraper le wagon à toute vitesse.

Top ten Tuesday 2

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire (le mardi comme son nom l’indique) dans lequel on liste notre top 10 des lectures selon le thème défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

Cette semaine : Les 10 livres à paraître en 2015 que vous attendez impatiemment

Depuis l’année dernière, je lis de plus en plus de séries contemporaines YA ou Bit lit et j’avoue que le livre que j’attends le plus impatiemment est :

1/ Endgame, de CJ Daugherty, le dernier livre de Night School
2/ Week-end surprise
de Agnès Abécassis, un auteur bien divertissant
3/ Le voile de Téhéran de Parinoush Saniee
4/ Les nouveaux tomes de la série Le Prince des Ténèbres de Jeaniene Frost, pour pouvoir tous les lire d’un coup
5/ En cherchant Majorana, le physicien absolu de Etienne Klein, en l’hommage d’un très bon ami à moi

Voilà tout ce qui me vient!

C’est lundi que lisez-vous? 4

Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu cette semaine?

– L’Apprenti-Epouvanteur de Joseph Delaney: un livre jeunesse sympathique sans plus, une lecture divertissante

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

– La Familia de Pascal Duerte de Camilo José Cela: ce fameux livre Prix Nobel que je dois lire pour mon cours d’espagnol, une lecture bien déprimante

3. Que vais-je lire ensuite ?

– Je suis en train de lire plus de 5-6 livres en ce moment, il va falloir que je finisse tout ce que je lis et après je pourrais choisir d’autres livres à lire!

L’Apprenti Epouvanteur de Joseph Delaney

L'apprenti-epouvanteur

(The Spook’s Apprentice, Wardstone Chronicles #1, format ebook, 236p)

Avis

Cela reste une lecture pour enfants c’est-à-dire une lecture facile, quelques éléments gores mais pas trop, un jeune héros plein d’audaces et qui commet quelques erreurs, un jeune homme promis à une destinée légendaire bref, tous les ingrédients classiques d’une fantasy jeunesse.

Pour être honnête, le roman se lit facilement et rapidement, il est question de sorcières, d’envoûtements et Thomas, le héros de l’histoire, réussit à devenir très vite courageux et assez mature pour affronter les sombres ténèbres qui l’entourent. Donc j’ai apprécié autant que possible une lecture à la fois clairement destinée aux enfants mais qui fait l’effort d’avoir un personnage « gris » comme Alice qui n’est pas tout de suite catégorisée comme mauvaise sorcière et qui surprend par des scènes assez gores pour un livre enfant.

Mon avis final: j’ai trouvé que c’était un bon livre pour enfants mais je ne me suis pas sentie concernée par le roman (à 22 ans seulement je deviens trop vieille…)

Challenge mystère

Hors de la tombe de Jeaniene Frost (Chasseuse de la Nuit T7)

Hors de la tombe

(Up from the Grave, Night Huntress #7, format ebook, 271p)

Avis

Nous voici avec le dernier tome d’une série que j’ai découvert et adoré l’année dernière. Est-ce que la fin est à la hauteur de mes espérances? Je serais d’un avis mitigé.

Commençons d’abord par les points positifs: on retrouve la plupart des personnages des différents tomes qui ont tous un rôle à jouer dans cette fin, toutes les révélations sont données sur le mystérieux agent de la CIA et je n’étais pas déçue par ces rebondissements et ces révélations qui changeaient beaucoup la donne et par les scènes d’action qui se multiplient. Contrairement à certains autres tomes, l’amour entre Bones et Cat est tellement bien établi qu’il n’est pas remis en question dans toute la fin. Bien sûr, j’ai adoré l’apparition d’un nouveau personnage qui change toute la dynamique entre le couple principal et qui promet peut-être un futur spin off… De plus, même si la fin est satisfaisante, elle reste une fin ouverte qui laisse la place à l’imagination et ne ferme pas complètement l’univers.

Dans les points négatifs, j’ai trouvé misérable la manipulation de Bones (je ne dévoilerais rien) sur Cat à deux reprises et en ce qui concerne la première, l’auteure essaie de manipuler émotionnellement le lecteur ce qui m’a beaucoup énervée. Je savais que cela ne pouvait pas être possible mais elle laisse suffisamment de temps pour une sorte de chantage affectif qui au final ne se retourne pas contre Bones. On retrouve donc une dynamique de pouvoir où Bones croit savoir ce qu’il y a de mieux pour sa partenaire sans se préoccuper de la faire souffrir et en lui mentant sans scrupules.

A part ce point qui m’a agacée, j’ai dévoré la dernière intrigue de cette saga que j’ai adoré jusqu’au bout. Il ne me manque plus que la saga du Prince des Ténèbres et quelques nouvelles avant de finir définitivement cette saga.

The wedding de Nicholas Sparks

The wedding

(format ebook, 276p)

Avis

Grosse déception par rapport au livre précédent, The Notebook, que j’avais adoré et qui avait été un gros coup de cœur. Je m’attendais à beaucoup de la part de cet auteur.

Il s’agit d’un roman écrit à moitié en flashback où le narrateur, vieil homme, raconte la rencontre avec sa femme et la lente dégradation de leur mariage. Toutes les parties en flashback m’ont beaucoup ennuyée, j’avais tendance à les sauter au maximum pour savoir ce qui se passait dans le temps présent de la narration peut-être parce que le narrateur idéalisait tellement leur rencontre que cela devenait trop sentimental et trop fleur bleue pour moi par rapport à la réalité de leurs instants présents.

De plus, on a un narrateur qui admet avoir été un mauvais mari mais qui n’a aucune personnalité, aime avec une fadeur assez exemplaire ce qui rend les préparatifs du mariage moins émouvant que prévu.

Bref, en détestant et en trouvant peu sympathique le personnage principal, j’avais du mal à rentrer dans l’intrigue d’autant plus que la fin est non seulement cliché mais aussi prévisible de très loin. Donc une belle déception par rapport au coup de cœur du roman précédent.

C’est lundi que lisez-vous? 3

Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu cette semaine?

The Wedding de Nicholas Sparks: bof, une petite déception par rapport au coup de cœur du premier tome
– La chasseuse de la nuit T7: Hors de la tombe de Jeaniene Frost: fin d’une jolie saga, même si j’étais déçue qu’elle nous mène en bâteau pendant une grosse partie de l’intrigue.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

– Discours de la méthode de Descartes: encore et toujours…

3. Que vais-je lire ensuite ?

– J’ai un livre à lire pour mon cours d’espagnol, j’espère que j’aurais le temps de le finir d’ici là: La familia de Pascal Duerte

Challenge A reading’s week version Noël: Bilan

challenge édition noël

Premier challenge sur ce blog du 22 décembre au 4 janvier par le blog Flight of Swallow :
Le but était de lire un livre par jour pendant 14 jours et avec des consignes spéciales:
• Lire quatorze livres en quatorze jours.
• Lire au minimum 4 romans par semaine (soit maximum 3 BD/mangas/albums par semaine).
• Lire un livre dont le titre ou le résumé contient le mot « Noël » ou « hiver ».
• Lire une romance.
• Lire un thriller.
• Lire un livre que vous avez reçu à Noël cette année.
• Lire un livre dont le nom de famille de l’auteur commence par la même lettre que le vôtre.

Voici le bilan de mon chalenge:

22/12:

Liste prévue:

« – Retour à Little Wing de Nickolas Butler
Le prisonnier du ciel de Zafon (le résumé contient le mot Noël)
– Discours de la méthode de Descartes (pas terminé donc il ne compte pas dans le total)
– Le cri de la chouette de Bazin
– Les innocents de Paris de Cesbron
La revanche de Maggie de Durrant
– L’évolution des idées en physique de Einstein
– Le facteur temps ne sonne jamais deux fois de Etienne Klein
– Le Prince de Machiavel
– Del amor y otros demonios de Gabriel Garcia Marquez (romance)
– Aden Arabie de Paul Nizan
The Adventures of Tom Sawyer de Mark Twain
– La maison des tocards de Mick Herron (thriller)
– Mes super expériences ! de Aznar (nom de famille qui commence par A) »

Meurtres en majuscules de Sophie Hannah (cadeau de Noël)

Lectures non prévues:

Arsène Lupin (pièce) de Maurice Leblanc
13 à table (anthologie)

Au total, 7 lectures terminées et une en cours avec un coup de coeur: Retour à Little Wing de Nickolas Butler.

C’est lundi que lisez-vous? 2

Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu cette semaine?

13 à table(anthologie): un joli recueil, des nouvelles gourmandes et rafraîchissantes
– Le Prisonnier du Ciel de Carlos Ruiz Zafon: un livre agréable mais décevant
– Meurtres en majuscules de Sophie Hannah: sans être parfait, ce roman est un joli hommage et une manière de revoir Poirot

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

– Discours de la méthode de Descartes: il va falloir que je liquide tous les romans de philosophie de ma PAL et de ma bibliothèque, pour l’instant, il est pas trop difficile et court

3. Que vais-je lire ensuite ?

– The Game de Neil Strauss: le livre est écœurant mais je déteste abandonner un livre en cours alors il va falloir que je le finisse vite et que je l’oublie

Meurtres en majuscules de Sophie Hannah

Meurtres en majuscule

Quatrième de couverture

Et dire que Hercule Poirot voulait s’accorder des vacances, histoire de reposer ses petites cellules grises en surchauffe ! Pour cela, au lieu de prendre le large, il choisit de se réfugier incognito dans une pension londonienne. Mais voici que l’aventure frappe à sa porte, alors qu’il souhaitait se mettre au vert…

Avis:

Ce livre était sur ma wishlist depuis des mois et quand j’ai enfin pu l’avoir, je me suis jetée dessus en vrai fan d’Hercule Poirot. Verdict? Mitigé.

Commençons par ce qui fâche, autrement dit l’inspecteur et narrateur de l’histoire. Comment Sophie Hannah a pu inventer un personnage aussi pitoyable et ridicule? Certes, Hastings et d’autres narrateurs d’Agatha Christie n’étaient ni brillants ni aussi intelligents que Poirot, mais ils avaient une personnalité, une histoire, et ils essayaient de résoudre à leur manière l’énigme. Hastings cherchait avant Poirot des solutions, peut-être inadaptées mais il cherchait à faire fonctionner « ses petites cellules grises ». Alors que cet inspecteur incompétent admet avec joie son incompétence, laisse Poirot mener l’enquête et attend même comme un sage élève la solution du brillant maître. Il admet même qu’il ne comprend rien et qu’il attend que Poirot fasse tout à sa place. Autant supprimer le personnage de l’inspecteur et laisser Poirot mener à sa guise l’enquête ce qu’Agatha Christie elle-même a effectué de nombreuses reprises.

En-dehors de l’inspecteur qui a tendance à me donner des envies de meurtres, les meurtres en eux-mêmes sont compliqués à souhait et remonte à un passé lointain. Pour être honnête, j’ai apprécié cette histoire alambiquée qui se déroulait au fur et à mesure même si on sentait que l’auteure perdait un peu le fil de l’histoire à la fin lorsque les explications fusent et refusent de manière embrouillée. Mais bon, j’ai apprécié de revoir Poirot qui n’est pas trahi selon moi et qui se montre à la hauteur de sa réputation.

Une petite note de fin, cela m’a dérangé dans les remerciements à la fin du livre que l’auteure ne mentionne pas Agatha Christie. Même si cela n’a rien à voir avec le roman, j’aurais aimé que Sophie Hannah explique son admiration pour Agatha Christie et ce qui l’a poussé à écrire ce pastiche ou au moins mentionner son nom dans les remerciements. Tant pis!