C’est lundi que lisez-vous? 14

Je suis en plein déménagement et bientôt le début de mon stage donc je ne pourrais pas poster cette semaine qui vient mais j’ai plein d’avis en stock et je n’ai pas cessé de lire cette semaine non plus.

Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris parGalleane. On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu cette semaine?

La gouvernante insoumise de Courtney Milan: une romance historique qui s’est avérée un vrai coup de cœur
– Un bonheur insoutenable de Ira Levin: Même si quelques passages misogynes m’ont beaucoup dérangée, je dois avouer que le monde crée fait froid dans le dos et que j’ai dévoré ce roman. Un avis mitigé, à la fois très enthousiaste mais avec des griefs très forts.
Drive: the surprising truth about what motivates us de Daniel H. Pink: Ce livre se répète un peu, assène quelques vérités qui me semblent parfois évidentes mais agréables à lire quand même.
PS: I love you de Cecelia Ahern: Roman dévoré en quelques heures, qui m’a mise dans tous mes états.
Je pense trop de Christel Petitcollin: Je me reconnais dans quelques passages de ce livre, cela ne me rassure pas pour autant, j’ai trouvé cet essai un peu trop simpliste et court.
– Le carnet T1 de Anne Rossi: Un roman court que j’ai tout autant dévoré, j’aimerais déjà lire la suite, une romance sous le point de vue d’un homme, original et touchant.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

– La reine Margot de Dumas: trop de personnages, trop de contexte historique, je vais essayer de m’accrocher

3. Que vais-je lire ensuite ?
Je vais essayer de diminuer au maximum le volume de ma PAL numérique (96 titres pour le moment) et pour le reste, prendre un abonnement à la médiathèque dans ma nouvelle ville (Grenoble) demain.

Publicités

La gouvernante insoumise de Courtney Milan

Avis

Avis très court et bref: j’ai adoré, totalement adoré.

De manière plus constructive, le héros de l’histoire est exactement le genre de personnes que j’apprécie dans une romance: un homme tourmenté, à la fois profondément gentil et obligé de se montrer cruel. Il se montre d’une gentillesse et d’une douceur remarquables lors de la scène de sexe qui est une des plus joliment racontées que j’ai lu depuis longtemps.

En ce qui concerne l’héroïne, j’apprécie son côté frondeur et avide de justice même si elle vit dans une époque injuste pour les femmes en général et pour une fois, loin de se contenter de la vie que son futur mari lui propose, elle impose son rêve et persuade le héros de la suivre et non l’inverse, ce qui est quand même rafraîchissant d’autant plus qu’elle avait tout contre elle au début.

J’ai dévoré cette novella du début jusqu’à la fin, un gros coup de cœur en romance historique rare puisque je n’aime pas précisément tout ce qui relève du genre historique.

Think and grow rich de Napoleon Hill

Avis

J’avoue que je ne souhaite pas devenir riche (du moins pas milliardaire comme dans les exemples) et que j’ai commencé ce livre plus par curiosité que par véritable besoin de richesse. Et j’ai été particulièrement offensée par quelques passages et notamment tout le développement du désir sexuel transmuté. J’ai été choquée surtout par le fait que l’auteur s’adresse ici explicitement au genre masculin (et hétérosexuel de surcroît) et les femmes deviennent pour lui un simple instrument de plaisir, de désir ou de romance par lesquelles les hommes peuvent s’enrichir. Et pendant tout l’essai, je me suis rendue compte après ce chapitre que loin de s’adresser à tous les humains qui auraient envie de s’enrichir ou de pratiquer les conseils pour d’autres buts, l’auteur ne considère que le genre masculin et ne fait que de brèves allusions aux femmes qui, a priori, n’ont pas moins envie de s’enrichir que les hommes.

Après ce long aparté que je considérais comme important et qui m’a beaucoup dérangée dans l’essai, il faut retenir quelques idées principales: désirer un objectif, le mettre en forme par écrit, établir un plan pour l’obtenir et avec ces actions, on peut obtenir tout ce qu’on veut.

Moi d’abord de Katherine Pancol

Avis

J’ai détesté, détesté et absolument détesté le personnage principal. J’ai détesté le style simpliste dans ce roman. Sophie est un personnage soumis, qui se jette dans les bras des premiers garçons qui viennent la séduire et la seule fois où elle fait preuve d’indépendance en refusant de suivre son copain, c’est parce qu’un autre homme lui fournit un travail et un environnement qui lui plaît. Elle ne sait absolument rien faire seule et se croit pourtant ultra féministe à vouloir du plaisir sexuel. Même si je ne nie pas que c’est un sujet intéressant, fonder toute sa vie autour de qui lui donnera du plaisir au lit tout en attendant sagement que son copain/amant/ami « très proche » lui procure un travail et de quoi vivre n’est pas une conception que j’apprécie et le style ultra simple ne m’a pas aidée à rendre Sophie plus attachante.

Angels de Marian Keyes

Avis

Je ne vais pas avoir un regard très objectif parce que j’ai adoré ce roman, de manière complètement imprévue. Dès le début, le ton de Maggie m’a captivée et j’ai adoré son personnage et sa manière de raconter les histoires. J’ai apprécié l’alternance entre le passé de ce personnage qu’on découvre au fur et à mesure et les aventures un peu folles qu’elle se permet à Los Angeles. Je me suis reconnue dans le côté un peu effacé et trop parfaites de Maggie et même si la fin est trop convenue à la fois du côté de Maggie et de sa meilleure amie Emily, j’étais au bord des larmes devant le côté émotionnel. C’était donc un coup de cœur assez imprévu pour un genre que je lis très peu habituellement, la chick lit.

Le rythme est un peu lent, chaque journée est bien détaillée et l’intrigue part un peu dans tous les sens mais l’intérêt du roman réside surtout et principalement dans le personnage principal. Je l’ai lu en un temps record et j’ai adoré.

C’est lundi que lisez-vous? 13

Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris parGalleane. On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu cette semaine?

– Un océan d’amour de Lupano: critique ici
– Moi d’abord de Katherine Pancol: roman superficiel qui m’a laissée de marbre
– Think and grow rich de Napoleon Hill: quelques conseils utiles mais je n’ai pas été convaincue par cet essai

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

– Pensées secrètes de David Lodge: roman un peu brouillon, je n’en suis qu’au début
– Drive: the surprising truth about what motivates us de Daniel H. Pink: de jolies idées

3. Que vais-je lire ensuite ?
Un bonheur insoutenable de Ira Levin: j’en ai tellement entendu parler que je suis curieuse de voir à quoi ça ressemble

Une guitare pour deux de Mary Amato

Avis

Un coup de cœur jeunesse pour moi! Il ne s’agit pas d’un livre parfait, loin de là. Il s’agit d’un roman qui pose tranquillement chaque personnage, qui évolue de manière naturelle et assez amusante la relation entre les deux personnages principaux. J’ai adoré l’alternance entre les deux points de vue, les petits messages reçus qui deviennent de plus en plus longs, les moyens de communication qui se diversifient. C’est aussi un joli inventaire des différents moyens de communication disponibles à notre époque (ou plutôt à mon époque quand j’avais leur âge puisque les moyens « modernes » type messagerie instantanée, Skype, Facebook ou autres ne sont pas évoqués). Cela me rappelle des délicieux souvenirs de jeunesse.

Et puis, même si la fin est clichée, les personnages sont tellement attachants et j’ai dévoré ce livre en quelques heures, passant même toute la nuit pour le finir.

ChallengeMystère

Les sables de Dorne de GRR Matin (Le Trône de Fer 13)

Avis

Cersei me plaît de plus en plus, surtout depuis la rupture entre elle et Jaime, j’apprécie ses initiatives, le fait qu’elle veuille prendre le pouvoir et que ce soit la seule femme du roman à prendre ses responsabilités et à affirmer ce qu’elle désire. J’appréciais beaucoup Sansa et Jaime mais depuis qu’ils se mettent en retrait, je commence à fatiguer de ces personnages. Arya semble destinée à tourner en rond, dommage, et pas de traces de Tyrion ni de Jon Snow.

Pour les autres personnages, surtout les nouveaux personnages qui sont introduits, j’ai eu l’impression d’une surenchère dans la nouveauté des personnages dont la personnalité est à peine tracée et qu’on oublie à peine présenté.

En bref, une intrigue qui piétine et peine à m’intéresser, un tome qui rallonge les diversions sans ajouter aucune information importante, cela m’ennuie beaucoup. Je compte au moins terminer l’intégrale 4 mais j’ai des scrupules à aller au-delà pour l’instant.

C’est lundi que lisez-vous? 12

Grosse panne d’ordinateur depuis dimanche alors je suis en retard pour cette fois-ci.

Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris parGalleane. On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu cette semaine?

– Angels de Margaret Walsh: un coup de cœur, un roman chick lit qui m’a bouleversé
– Une guitare pour deux de Mary Amato: le livre que j’ai rêvé d’écrire, un coup de cœur aussi malgré la fin clichée
– Les sables de Dorne de GRR Martin: un roman qui ne fait pas beaucoup avancer l’intrigue et ennuie pas mal

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

– Moi d’abord de Pancol: l’héroïne est ultra superficielle et c’est très agaçant
– Think and grow rich de Napoleon Hill: quelques bons conseils à prendre

3. Que vais-je lire ensuite ?

Pensées secrètes de David Lodge: un auteur que j’apprécie pas mal

Un océan d’amour de Lupano et Panaccione

Avis

Tout d’abord, merci à PriceMinister de m’avoir envoyé la BD dans le cadre de l’opération La BD fait son festival. Il s’agit d’une BD très originale, sans aucun dialogue. L’histoire, finalement assez facilement compréhensible, part dans l’absurdité totale.
Personnellement, je suis plus en faveur de l’intrigue que de la beauté des images et cette BD me prend complètement au dépourvu. L’intrigue part dans tous les sens, va dans des directions qu’on n’imagine même pas et finit de manière très conventionnelle alors que les images gardent une beauté et un charme presque inévitable.

Bref, je ne suis pas dans la cible de la BD, je n’ai pas adoré mais je me suis laissée bercer par les images et malgré moi, j’ai apprécié ma lecture.