Je pense trop: comment canaliser ce mental envahissant de Christel Petitcollin

(252 pages)

Avis

Ce livre traite des personnes qui ont tout le temps l’esprit occupé à mille choses et j’ai trouvé le livre très court. L’auteure, si elle définit bien ce qu’elle considère comme surefficient, abonde en exemples et en anecdotes ce qui, même si cela contribue à rendre le livre agréable à lire, ne le rend absolument pas crédible au niveau psychologique. De plus, les solutions pour vivre avec cette « tare » sont assez limitées et loin de faire un éloge de la différence, a tendance à faire une distinction entre les gens « normaux », intellectuellement limités et les « surdoués », incompris et mal appréciés dans la société.

Bref, un sujet traité de manière approximatif, une vague tentative de comprendre la différence avec une hauteur et un livre trop court pour traiter d’un terme bien mal défini par des anecdotes de tous les jours. Agréable à lire mais rien à retenir dedans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s