Comment parler des livres que l’on n’a pas lus? de Pierre Bayard

Avis

Mon ancien professeur de français m’avait conseillé cet essai et rien que pour le titre, j’avais envie de le lire. Pour faire bref, j’ai passé un excellent moment avec Pierre Bayard. Il arrive à déculpabiliser la lecture et à désacraliser l’objet du livre. Cela m’est arrivé souvent de lire un livre il y a quelques années et de ne plus m’en rappeler, ou de parler d’un livre avec mes propres opinions alors que j’en avais juste entendu parler sans avoir ouvert une page du livre. Et Pierre Bayard rappelle d’abord que sans être critique littéraire (et même en l’étant), il est légitime d’avoir une opinion et de déclarer son opinion sans lire de manière approfondie un livre et même sans le lire. Bien sûr, je ne suis pas tout à fait d’accord avec lui dans le sens où lire est livre est avant tout un plaisir personnel et non une envie de briller dans la société et dans ce cas, peu importe à quel point tu parcours le livre. Cependant, pour les situations sociales, je trouve que c’est intéressant de déculpabiliser le lecteur de sa non-lecture. Dans tous les cas, par ses nombreuses anecdotes, il arrive à intéresser tout au long de la lecture et j’ai apprécié son humour et sa manière de présenter les hypothèses qu’il propose.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s