Confessions d’une accro au shopping de Sophie Kinsella

(Confessions of a Shopaholic, 384 pages)

Avis

Pour faire très court, je n’ai pas aimé ce livre, je déteste le shopping et je déteste les gens assez superficiels pour acheter quand ils n’ont pas d’argent. A la base j’avais tout pour détester l’héroïne avec son côté très égoïste, très superficielle et ça n’a pas raté, elle se comporte comme une fille arrogante, menteuse, elle utilise des stratagèmes détestables envers ses amis, ses parents et ses collègues et en résultat, non seulement elle devient riche et célèbre mais le bel homme de l’histoire tombe amoureux d’elle. Et jamais à un seul moment elle comprend à quel point ce qu’elle fait est méprisable.

Même si je comprends son addiction et je ne la juge pas là-dessus, je ne comprends pas comment cette addiction néfaste est traitée comme une sorte de jeu et prise à la légère et j’aurais préféré une véritable prise de conscience de la part de l’héroïne.

Ceci dit, les mails de la banque concernant les multiples pseudos désastres qui arrivent à Rebecca m’ont fait sourire quelque peu.

ChallengeMystère

Publicités

2 réflexions sur “Confessions d’une accro au shopping de Sophie Kinsella

  1. Melasc 23 juin 2015 / 21 h 23 min

    Je l’avais commencé il y a plusieurs années, et je ne l’avais pas terminé.
    J’ai un souvenir de trop de description de shopping. Très ennuyant.
    Par contre le film est très sympa !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s