Un week-end sur deux de Magena Suret

cover

Avis

Je voudrais remercier chaleureusement les éditions Laska pour m’avoir permis de lire ce roman et surtout pour m’avoir fait découvrir ma première romance homosexuelle que j’ai beaucoup apprécié. Il s’agit d’une romance courte, avec un style entrainant et qui se lit d’une traite.
L’intrigue commence dès le début par une rupture. Sébastien, au bout de deux années de relations sexuelles avec un homme marié, Olivier, décide qu’il a des sentiments amoureux incompatibles avec la nature de leur relation.
Au début, j’ai cru qu’il s’agissait d’une histoire classique où l’homme marié se rend compte de son homosexualité et décide d’avoir une aventure pour combler ses besoins sexuels. Cela m’aurait un peu agacée mais l’histoire prend des tournants plus intéressants et j’ai beaucoup apprécié la manière dont l’auteure évoque la douleur de chacun. Pas de crises de larmes ni de soirées passées à se pourfendre, on reste dans une écriture allusive et dans des personnages qui essaient d’aller de l’avant avec un courage fascinant que j’ai apprécié.
Les personnages sont très vite appréciables et même si j’avais un a priori négatif sur le personnage de l’homme marié, je dois avouer que l’auteur a réussi à me le rendre sympathique.

SPOILERS :
Seul bémol, on a quand même une histoire qui repose sur un malentendu peu explicable puisqu’au bout de deux ans, on aurait pu croire que Sébastien avait éclairci ce mystère du mariage. Autre bémol, je ne crois pas un instant à la bague au doigt qui se trouve être par hasard un cadeau et non une bague de mariage pour une simple raison, j’ai moi-même une bague cadeau que je mets à mon doigt et il s’agit de la première question que me pose toutes mes futures ou potentielles relations. Penser que Sébastien ne lui a même pas demandé est pour moi un peu irréaliste. Sinon, j’ai adoré la révélation selon laquelle Olivier est bisexuelle, cela m’a agréablement surprise et j’ai trouvé que c’était original.

FIN DES SPOILERS

En bref, une romance très agréable à lire malgré le point de départ peu judicieux (un malentendu…) mais les personnages sont assez développés pour rendre la lecture passionnante.

Petite information de fin: cette nouvelle numérique a été éditée en format papier avec trois autre nouvelles et voici le lien pour se la procurer, pour ceux qui seraient intéressés: https://kumfu.wufoo.com/forms/commande/ .

cefb9-12180185_723844871083842_1732376702_n

Publicités

Une réflexion sur “Un week-end sur deux de Magena Suret

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s