L’origine des victoires de Ugo Bellagamba

54016

(232 pages)

Avis

J’ai apprécié ce bouquin autant que je l’ai pu. Il présente des portraits de femmes fortes qui ont dominé l’histoire et en guerre avec le Mal absolu surnommé l’Orvet dans ce roman. Les séquences de combats avec l’Orvet se situe de la Préhistoire à un futur très lointain. N’étant pas très instruite au niveau historique, je suis passée à côté de beaucoup de références culturelles lorsque les combats se situent dans des périodes historiques connues.

J’ai bien apprécié la trame globale de lutte contre l’Orvet, j’ai aussi apprécié l’idée que seules les femmes peuvent combattre ce monstre puisque cela nous donne des personnages de femmes approfondies et très passionnantes à lire.

J’étais plus mitigée de lire des petites histoires indépendantes et centrées sur cette chasse à l’Orvet. Même si c’est bien écrit et chaque histoire se lit avec plaisir, je m’attendais à une histoire globale et tomber sur une série de petites histoires m’a un peu refroidie.

En conclusion, chaque histoire se lit bien, le fond de lutte se lit agréablement mais je m’attendais à une histoire globale plutôt qu’à des histoires liées entre elles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s