Bons baisers de Téhéran de Gina B. Nahai

25061960

Avis

Il s’agit d’un livre sur les iraniens et plus particulièrement les juifs iraniens aux États-Unis. De part cette culture iranienne, ce livre m’intéressait. Cependant, je ne m’attendais pas pas à être subjuguée par ce roman. Il s’agit d’une histoire sur plusieurs génération. A partir d’un homme mort (ou disparu), l’auteure remonte à la source des différentes histoires intriquées et se concentre dans le détail sur chacun des personnages impliquées dans l’histoire. Bon ou mauvais, j’ai vécu pendant ma lecture la vie de tous les iraniens juifs qui ont survécu après la révolution islamique.

L’auteure prend le temps de détailler l’histoire et la mentalité de chacun des personnages, à tel point que ceux qui sont à la base considérés comme « méchants » vont être nuancés à mesure que l’histoire se déroule. On commence par un homme haï par tout le monde et en détaillant son passé sur deux générations, on se rend compte que les circonstances déterminent beaucoup la manière dont les gens sont perçus dans la société.

Et j’ai d’autant plus apprécié la manière dont l’histoire de chacun des personnages est entremêlée. La plume est entraînante, je me suis complètement plongée dedans.

Bref, je remercie énormément les éditions Préludes et NetGalley pour m’avoir fait découvrir une perle de la littérature.

Publicités

C’est lundi que lisez-vous ? 53

Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane. On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu cette semaine?

25061960

J’ai fini cette saga familiale passionnante sur les juifs émigrés iraniens aux États-Unis.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

27810119 1397743

Comme j’ai oublié ce livre chez des amis la semaine dernière, je n’ai pas pu continuer Seul sur Mars. J’ai donc commencé La Horde du Contrevent, un livre bien imposant que j’ai encore du mal à intégrer.

3. Que vais-je lire ensuite?

28504065

Point hebdomadaire 6

Cette fois-ci, j’avoue avoir complètement délaissé l’écriture au profit d’une semaine chargée au boulot, je n’ai pas du tout repris ce roman SF qui m’occupe depuis novembre dernier. J’espère que la semaine prochaine sera plus chargée en écriture.

Sinon, mon éditrice de poèmes prépare la Quinzaine des poèmes avec des poèmes en ligne tous les jours pendant 2 semaines à partir de lundi.

Et au niveau des corrections, la nouvelle en cours est Le fantôme au linge noir, une nouvelle fantastique sur laquelle j’en dirais un peu plus dans les prochaines semaines.

Écrits

  • La vengeance du poulpe (Hard SF) : avancement 42% (21 013 mots) +0 !!!

Squid

Dans les années futures, le professeur Coriace, un scientifique renommé spécialisé dans la théorie des cordes, décide de tester les propriétés physiques à basse température des poulpes. De manière similaire à la supraconductivité qui étudie les propriétés magnétiques étranges des matériaux en-dessous d’une certaine température, il s’agit de prouver que près du zéro absolu, le poulpe possède de même une température supraconductrice au-delà de laquelle il est capable de passer à travers les dimensions spatio-temporelles et ainsi montrer la validité de la théorie des cordes comme unificatrice de la relativité générale et de la mécanique quantique. Accompagné de son associée Ariane Boulange, il ira jusqu’au bout de son expérience, mais pourra-t-il contenir les fureurs du poulpe ainsi torturé ?

Point hebdomadaire 5

Deuxième semaine du Camp Nanorimo, j’ai donc écrit 1563 mots, ce qui n’est pas particulièrement glorieux puisque j’ai délaissé l’écriture pendant trois jours sur les sept.

Cependant, je n’ai pas abandonné le domaine de l’écriture cette semaine.

Mercredi, j’ai participé au concours de poésie de la RATP avec un poème de 12 vers intitulé le quotidien d’une parisienne.

Ce vendredi, j’ai pu avec VendrediLecture et mon éditeur Bookless édition proposer cinq exemplaires gratuits de mon recueil de poèmes.

Sinon, j’ai fait la liste de toutes mes nouvelles écrites et j’ai commencé à les reprendre et les corriger dans le but de participer à de futurs appels à textes donc la semaine était bien remplie.

Ecrits

  • La vengeance du poulpe (Hard SF) : avancement 42% (21 013 mots) +1563 mots

Squid

Dans les années futures, le professeur Coriace, un scientifique renommé spécialisé dans la théorie des cordes, décide de tester les propriétés physiques à basse température des poulpes. De manière similaire à la supraconductivité qui étudie les propriétés magnétiques étranges des matériaux en-dessous d’une certaine température, il s’agit de prouver que près du zéro absolu, le poulpe possède de même une température supraconductrice au-delà de laquelle il est capable de passer à travers les dimensions spatio-temporelles et ainsi montrer la validité de la théorie des cordes comme unificatrice de la relativité générale et de la mécanique quantique. Accompagné de son associée Ariane Boulange, il ira jusqu’au bout de son expérience, mais pourra-t-il contenir les fureurs du poulpe ainsi torturé ?

  • Le quotidien d’une parisienne (Poème): écrit pour le concours de poésie de la RATP

5 exemplaires de mon recueil de poèmes à gagner !!

Grâce à un partenariat entre Vendredi Lecture et mon éditeur Bookless éditions, vous pouvez gagner demain un exemplaire de La Mélancolie, parmi les cinq exemplaires offerts.

Les autres livres proposés de Bookless éditions sont:

  • Un petit roi de Eric Sicilien, roman contemporain
  • Ecueil T1 de Zoé Kariboo, recueil de poèmes
  • Le mystère de la porte-pendule, de Marie-Odile de Flerange, roman jeunesse
  • Un petit clic de Brigitte Lécuyer, recueil de nouvelles
  • Expresso Love, de Bernard Viallet, roman de SF

Vous trouverez tous les détails sur VendrediLecture et bonne chance à ceux qui vont participer!

Le coeur entre les pages de Shelly King

25061974

Avis

Maggie, après s’être faite virée d’une entreprise, se retrouve dans une librairie pour se consoler. Elle va finalement être embauchée dans la librairie et travailler à plein temps dedans.

J’ai beaucoup adhéré au personnage de Maggie, qu’on sent tiraillée entre son envie sociale de gagner de l’argent, d’avoir un bon statut et son envie personnelle de faire ce qu’elle aime. J’ai aussi été confrontée à cela dans ma vie et j’aimerais avoir le courage de Maggie d’aller jusqu’au bout de ses rêves.

Pour la partie romance, j’ai été très déçue. Maggie réagit de manière très négative et assez irréfléchie à tout ce qui peut lui apporter une relation stable et saine et on a l’impression soit qu’elle est totalement stupide soit que l’auteure veut l’empêcher à tout prix d’être heureuse. Bref, je n’ai pas compris son attitude vis à vis de la romance et le personnage de l’amoureux est trop lisse pour que je me prenne d’une quelconque affection pour lui.

En revanche, la librairie en elle-même et tous les personnages au sein de la librairie sont fascinants. Cela donnait envie d’ouvrir une librairie pour vivre la camaraderie et le côté chaleureux que j’ai ressenti dedans. L’histoire de Henry et Catherine était amusante au début mais elle a traîné de manière artificielle et je me sentais flouée par la conclusion de cette jolie correspondance.

En conclusion, je remercie NetGalley et les éditions Préludes de m’avoir offert ce sentiment de chaleur humaine et ce roman qui remonte le moral.

Point hebdomadaire 5

Après un départ en force, je me suis calmée la deuxième semaine du camp Nanowrimo et après avoir écrit un peu tous les jours jusqu’au jeudi, j’ai abandonné mon écriture quotidienne le vendredi et samedi lorsque la vie que je mène m’a rattrapée.

  • La vengeance du poulpe (Hard SF) : avancement 39% (19 450) +1435 mots

Squid

Dans les années futures, le professeur Coriace, un scientifique renommé spécialisé dans la théorie des cordes, décide de tester les propriétés physiques à basse température des poulpes. De manière similaire à la supraconductivité qui étudie les propriétés magnétiques étranges des matériaux en-dessous d’une certaine température, il s’agit de prouver que près du zéro absolu, le poulpe possède de même une température supraconductrice au-delà de laquelle il est capable de passer à travers les dimensions spatio-temporelles et ainsi montrer la validité de la théorie des cordes comme unificatrice de la relativité générale et de la mécanique quantique. Accompagné de son associée Ariane Boulange, il ira jusqu’au bout de son expérience, mais pourra-t-il contenir les fureurs du poulpe ainsi torturé ?

Allô, Dr Laura de Nicole J. Georges

27420643

Avis

C’est l’histoire d’une jeune fille lesbienne qui raconte son histoire d’amour avec Radar, son groupe de musique et la relation ratée qu’elle a avec sa mère. Je partais sans aucun a priori, j’avais même oublié le sujet de la BD et j’étais prête à m’embarquer dans l’aventure sans repères. J’ai commencé à lire cette BD après minuit et je l’ai fini en une traite, en à peine une demi-heure.

Je me suis plongée dans l’histoire et j’ai eu un gros coup de cœur. L’héroïne est drôle, amusante et toujours de bonne humeur. Les relations amoureuses sont traitées avec beaucoup de sensibilité et cette BD rappelle une certaine nostalgie et une ambiance de la jeunesse. Elle m’a ramenée quinze ans en arrière et j’ai apprécié le côté très dynamique des flashbacks. L’auteure choisit de raconter des périodes courtes qui racontent chacun une partie de la vie de l’héroïne ce qui rend la BD très rapide à lire et très agréable.

En conclusion, j’ai adoré le sujet, j’ai adoré l’héroïne et son caractère, j’ai adoré la mise en page donc c’est une réussite totale.

Journal d’un vampire T1 de L.J. Smith

17255007

(407 pages)

Avis

Pour situer le contexte, j’avais vu et apprécié la première saison de Vampire Diaries, qui est une adaptation série de cette saga littéraire qui m’avait été chaudement recommandé par une amie. Par conséquent, j’arrivais avec des a priori très positifs concernant ce roman. Et pour gâcher le suspense dès le début, j’ai adoré ce roman.

Le personnage de Elena est superficiel au possible et il n’a pas beaucoup de qualités. On voit sa progression d’adolescente attardée qui veut être célèbre à une personne adulte qui assume les conséquences de ses actions. Sa réaction devant la révélation que Stefan est un vampire est assez courageuse et impressionnante même si ce n’est pas très crédible. J’ai bien aimé la touche journal intime où elle raconte ses secrets car je tenais un journal intime bien détaillé quand j’étais à son âge.

La fin du livre est aussi très surprenante, surtout pour ceux qui ont vu la série, je ne m’y attendais pas du tout. Damon, le frère de Stefan est toujours à la fois aussi séduisant et cruel. J’ai apprécié le fait qu’Elena cache des secrets à Stefan le concernant, cela donnait finalement une impression assez réaliste du personnage adolescent qui n’ose pas confier ce qu’elle comprend avoir mal fait.

En conclusion, ce livre pour adolescent m’a bien plu, même plus que je ne le pensais et je serais ravie de continuer la série, télévisée d’ailleurs et livresque.