La Horde du Contrevent de Alain Damasio

1397743

Avis

Je n’avais pas beaucoup d’attentes sur ce bouquin à part qu’un collègue me l’avait recommandé et lorsqu’une lecture commune a été organisée sur le forum Livraddict, je n’ai pas hésité un seul instant pour me plonger dans ce gros roman.

Les premières pages m’ont déstabilisée et j’ai failli arrêter. Je me suis retrouvée devant une multitude de personnages, avec une histoire très étrange et bourrée de termes techniques qui incluaient du vent et autres. J’ai du attendre plus d’une centaine de pages avant de comprendre l’intrigue du roman, avant de reconnaître certains personnages, comme Sov et Caracole, mes personnages préférés.

Durant tout le roman, j’avoue avoir été incapable de me rappeler de plus de quatre à cinq personnages et j’avais du mal à comprendre tout de suite et reconnaître les différents narrateurs, même si certains se distinguent parmi d’autres. Une des scènes mythiques est celle avec le duel de poèmes entre Caracole et son adversaire où les poèmes se succèdent et sont absolument grandioses. J’ai été éblouie par les différents combats menés par la Horde, par le concept psychologique du dernier type de vent. J’ai adoré l’idée du vent qui permet de te dévoiler qui tu es, et cela permettait d’en savoir plus sur chacun des personnages. J’ai vibré sur les dernières pages devant le destin de Sov.

Bref, je me suis retrouvée dans une épopée sans pareil, devant un roman absolument formidable et que j’ai apprécié.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s