Accords imparfaits de Rose Darcy

18404611

Avis

J’avoue que le début partait mal, on a un couple qui se déchire parce qu’il s’aime, ce qui m’exaspère beaucoup. Cependant, en outrepassant ce sentiment d’agacement du début, j’ai apprécié les deux personnages. Certes, ils passent beaucoup de temps à se tourner autour mais chacun exprime ce qu’il ressent à sa manière.

La gestion du temps dans le roman est problématique à mon sens, l’auteure prétend que ça fait deux ans puis quatre ans et je n’ai pas eu l’impression du temps qui passait. J’avais surtout l’impression que ça ne faisait même pas quelques semaines qu’ils se connaissaient.

L’histoire d’amour est un peu mièvre, on a les meilleurs amis qui n’arrêtent pas de mettre ensemble le couple principal, ces derniers, Derrick et Laura, qui refusent d’avouer leurs sentiments pour sauver une amitié qui n’existe et ils le reconnaissent eux-mêmes.

J’avoue, j’ai apprécié les deux personnages et malgré le côté mièvre, je me suis prise à trouver ces deux-là mignons quand même.

La critique est assez décousue et finalement reflète pas mal ce que je ressens: à la fois un émerveillement devant l’histoire d’amour et un agacement devant leur côté aveugle. En même temps, je ne peux pas leur en vouloir, j’ai vécu la même chose quand j’étais au collège/lycée. Donc je suis conquise par ce livre tout de même.

Les Vélazquez T2 de Aspi Deth

25558069

Avis

J’avoue que j’appréhendais l’idée de lire ce dernier tome. Je n’avais pas beaucoup aimé le tome 1 et je ne l’ai continué que parce que j’avais déjà le tome 2 en ma possession.

Loin des romances du premier tome, on entre direct dans le vif du sujet: la mafia, les guerres de gang et de la violence à tout va. J’avoue que la mafia n’est pas du tout un sujet qui me passionne et toute cette violence m’a mise mal à l’aise. On a pratiquement la moitié des personnages du roman qui se font tuer violemment et ce monde de brutes m’a dégoûtée.

Juste un petit bémol, je suis un peu agacée de voir les héroïnes tomber enceinte systématiquement (comme si seul le fait de tomber enceinte ou de se marier pouvait constituer une bonne intrigue pour une femme) et pire encore, elle veut avorter et décide finalement que non. Déjà, elle ne sait pas ce qu’elle veut et en plus, depuis qu’elle a perdu son travail au début du tome 1, elle n’a pas cessé de se faire entretenir par la famille de son copain donc je doute qu’elle ait ou qu’elle pourrait avoir financièrement les moyens. Son idée de garder l’enfant est finalement très égoïste. Sinon, j’ai apprécié l’histoire de la sœur étant en réalité la mère, même si on a tous les clichés des femmes dans ce livre (se faire violer, marier de force et tomber enceinte), le personnage de la sœur est tellement réjouissant et sympathique au final que cela ne m’a pas dérangée.

En bref, je l’ai fini parce que je l’avais dans ma PAL mais c’est trop de violence et trop de tueries pour moi.

The School for Husbands de Wendy Holden

1250358

Avis

L’idée est très sympathique. On a une intrigue de base avec la femme qui vient d’avoir un enfant, qui retourne à son travail et le mari, très occupé par son travail, se met à négliger sa femme et à complètement laisser tâches domestiques et concernant le gamin à sa femme. Sophie veut donc se séparer de Mark parce qu’elle n’en peut plus de vivre un mariage dans lequel aucun des deux ne se parlent et où elle doit tout faire elle-même.

Même si ça n’a jamais été mon cas, je pense que beaucoup de femmes s’identifieraient à Sophie et Mark qui veut, en dernière chance aller dans cette école pour maris est une jolie idée. Je me demandais comment ils allaient se réconcilier, comment les deux pourraient retrouver leur entente d’autrefois et surtout que Mark comprenne quel salaud il a pu être envers sa femme.

Hélas, ce que je souhaitais n’est pas arrivée. Au lieu d’une histoire touchante d’un couple en train de se séparer, nous avons LE grand méchant, l’ex de Sophie, le milliardaire, celui qui est prêt à tout pour obtenir Sophie car il a besoin d’une femme parade. J’ai plusieurs objections quant à ce personnage. La première, pourquoi en avoir fait quelqu’un d’aussi méchant, cela sert certes à contraster avec Mark mais Mark s’était comporté comme un salaud, personne n’a besoin de nous rappeler qu’il y a pire en ce monde. La deuxième, j’aurais préféré quelqu’un d’humain, de vraiment amoureux de Sophie et de normal, cela aurait rendu l’intrigue bien plus passionnante et plus agréable. La troisième (relevée par mon copain cette fois-ci), ce n’est pas crédible que les hommes aient autant de pression sociale au sujet de leurs épouses et gosses, il s’agit en général malheureusement d’une affaire de femmes. Bref, le grand méchant loup cherche à voler la pauvre brebis égarée et les passages le concernant sont absolument affligeants.

Pendant ce temps, alors qu’on pourrait penser que l’école pour maris, avec un potentiel génial, compenserait l’autre intrigue, nous voilà servi avec des clichés. Les exercices comme il faut dire à tout le monde je t’aime et il faut remettre le tube du dentifrice sont à la limite du risible et ne serve même pas à l’intrigue à la fin.

D’ailleurs, cette fin ne concerne même pas le couple. Le gamin se met à tomber malade et tout d’un coup, Mark arrive et le couple règle leurs problèmes par magie. L’école n’a servi à rien, le grand méchant ex est si peu crédible qu’il n’avait aucune chance de voler Sophie et on se demande avec regret pourquoi une intrigue avec un joli potentiel a été autant gâché. Hélas!

Point hebdomadaire 10

Avec la crue de la Seine et le bordel qui en a résulté à mon travail, j’ai à peine continué à écrire sur mon roman. Donc un score de quelques cinq cent mots…

Écrits

  • La vengeance du poulpe (Hard SF) : avancement 44% (22 078 mots) +493 mots!

Squid

Dans les années futures, le professeur Coriace, un scientifique renommé spécialisé dans la théorie des cordes, décide de tester les propriétés physiques à basse température des poulpes. De manière similaire à la supraconductivité qui étudie les propriétés magnétiques étranges des matériaux en-dessous d’une certaine température, il s’agit de prouver que près du zéro absolu, le poulpe possède de même une température supraconductrice au-delà de laquelle il est capable de passer à travers les dimensions spatio-temporelles et ainsi montrer la validité de la théorie des cordes comme unificatrice de la relativité générale et de la mécanique quantique. Accompagné de son associée Ariane Boulange, il ira jusqu’au bout de son expérience, mais pourra-t-il contenir les fureurs du poulpe ainsi torturé ?

Bilan mensuel de mai

Pour ce mois-ci:

Mes coups de cœur du mois:

Un très bon mois qui m’a permis de découvrir beaucoup de beaux romans.

En ce qui concerne les challenges:

  • J’ai fini le challenge romance avec 20/20 livres! 3 livres en gras lus ce mois-ci.

cefb9-12180185_723844871083842_1732376702_n

20 livres (20/20)

  1. To all the boys I’ve loved before de Jenny Han
  2.  Animae T1 de Roxane Dambre
  3.  La Sélection de Kiera Cass
  4.  Un week-end sur deux de Magena Suret
  5. Nos séparations de Foenkinos
  6. Les petits secrets d’Emma de Kinsella
  7. Wait for you de Lynn
  8.  Aime-moi comme tu es de Cathy Galliègue
  9. La princesse et le dragon de Ivy Clark
  10. Fêtes déboires et fan attitude de Julie Forgeron
  11. La noyée était en blanc de Amélie Voyard-Venant
  12. Clin d’oeil de Mel 2.2
  13. Convoitise de JR Ward
  14. Rouge pair et manque de Ena Fitzbel
  15. Les Velazquez T1 de Aspi Deth
  16. Partition amoureuse de Tatiana de Rosnay
  17. Journal d’un vampire T1 de LJ Smith
  18. Clara de Florence Gérard
  19. Tamed de Emma Chase
  20. Créatures de l’Ouest de Emilie Milon
  • Je continue à contribuer au défi du blog Agoaye:

Un défi ou un écrit

macaronjpg

Chaque semaine, du lundi au dimanche suivant, vous aurez la possibilité de relever le défi ou de traiter le thème de la semaine en cours (rien ne vous empêche également de faire les deux).
Vous en faites ce que vous désirez, les possibilités sont nombreuses (un article Facebook, un billet sur votre blog, un poème, une chanson, une photo, un dessin…), laissez parler votre imagination et choisissez le support où vous vous sentez le mieux.
Défi S19: Pratiquer l’humour
Défi S21: Trois belles choses

Créatures de l’Ouest de Emilie Milon

30300151

Avis

Je vais annoncer la couleur dès le début, ce livre est un énorme coup de cœur, j’ai adoré les personnages, l’intrigue, la mythologie, et le style de l’auteure.

Il s’agit d’une romance paranormale dans un milieu type western entre Connor, un aventurier sans scrupules et June, une jeune fille dans une ferme obstinée et courageuse. Les deux se rencontrent lorsque l’aventurier vient voler des chevaux chez la famille de June et que pendant cette occasion, la sœur de June se fait enlever par une mystérieuse créature venant de l’imaginaire. Je rends grâce à cette série pour un trope qui est, pour une fois, utilisé à bon escient. Je déteste les romances où les héros n’arrêtent pas de s’engueuler ce qui exprime la tension sexuelle sous-jacente. Dans ce cas précis, ils se disputent pour des bonnes raisons et ne se jettent pas dans le lit pour se réconcilier. Leur relation prend énormément de temps à naître, ce qui est naturel étant donné leur caractère et histoire très différents.

J’ai énormément apprécié la partie mythologique et cela m’a donné envie de me plonger dans les mythes derrière les créatures décrites. June est un personnage que j’adore, une femme avec un caractère bien trempé et qui fait plaisir à lire dans ce monde masculin.

Je mettrais juste un petit bémol sur la fin avec évidemment l’héroïne qui tombe enceinte mais j’ai énormément apprécié les non dits autour de la relation, le fait qu’aucun des deux n’est sûr de l’affection de l’autre et cela me semble très réaliste après ce qu’ils ont vécu.

Bref, un énorme coup de cœur, une auteure que j’ai adoré découvrir. Je remercie plus que jamais les éditions Laska de me faire confiance et de m’avoir procuré ce livre.

Il vient de sortir en version papier et il s’agit de la première édition papier pour cette maison d’édition alors n’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur leur site!

cefb9-12180185_723844871083842_1732376702_n

Témoin sous protection de Emilie Milon

23015780

Avis

C’est une très courte nouvelle qui raconte l’histoire d’Esperanza, une femme qui, après avoir entendu le meurtre de son amie et failli se faire assassiner elle-même, est prise en charge sous la protection de la justice. Elle doit se créer une nouvelle vie, une nouvelle identité pour témoigner contre ceux qui ont voulu la tuer et pour l’aider dans cette tâche, elle rencontre un séduisant marshal.

J’avais déjà eu des difficultés avec une nouvelle dans les éditions Laska sur le fait de mélanger le travail et la romance, surtout dans un cadre aussi risque que celui de la protection des témoins et je l’admets volontiers, j’ai été plaisamment surprise dans le meilleur sens du terme.

L’héroïne est courageuse, indépendante et forte et malgré les circonstances, j’ai apprécié la relation naissante entre ce marshal Darren qui essaie de faire son boulot aussi bien que possible et qui se trouve admiratif devant le courage de Esperanza. Le format étant assez court, la fin est plutôt précipitée et il était possible de mieux introduire les scènes finales qui ne sont qu’anecdotiques.

Cependant, j’ai trouvé réaliste et plutôt agréable le personnage de Darren et j’ai bien apprécié le style de l’auteure. Je remercie de tout coeur les éditions Laska de m’avoir procuré cet exemplaire de la nouvelle.