Colocataires de Danielle Steel

15757824

(312 pages)

Avis

J’ai commencé ce livre en pensant que c’était une romance et en cherchant le couple d’amoureux. Contrairement à ce que la couverture bien rouge laisse présumer, le roman commence par une séparation et Francesca qui loue à des étrangers la maison qu’elle partageait avec son compagnon. Le style de Danielle Steel, comme toujours, est agréable et simple. Le livre se lit de manière fluide mais les situations restent très clichés. On a la colocataire qui aime les rencontres en ligne et comme par hasard, elle se retrouve dans des relations abusives. A part Eileeen qui finit mal, les autres colocataires vont tous se retrouver heureux et en couple à la fin du roman.

J’avais l’impression que les personnages n’étaient pas assez creusés, il s’agit surtout d’un roman qui se lit vite et s’oublie assez vite. J’ai apprécié le livre mais sans plus. La partie avec la femme de Chris est un peu répétitive, j’ai trouve le livre trop superficiel en général.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s