Bilan sur le mois de juillet et les deux dernières semaines

J’ai brusquement disparu pendant les deux dernières semaines pour des raisons indépendantes de ma volonté: je n’avais plus internet dans l’hôtel où j’ai résidé en Grèce pendant ces deux semaines et je n’ai donc pas pu alimenter ce blog.

Entre temps, j’ai pu dévorer trois romans dont je donnerais un avis succinct ici même puisque je repars dans deux jours pour une autre destination de vacances ! Dans laquelle je ne pourrais pas non plus alimenter régulièrement ce blog.

images.duckduckgo.com

Je m’attendais à une lecture légère, facile et rapide à lire et pleine de bons sentiments. Pourtant, même si je l’ai effectivement lu rapidement ce bouquin, il est rempli de défauts impardonnables. Il s’agit de Rachel qui poursuit une relation avec le fiancé de sa meilleure amie Darcy tandis qu’elle prépare avec Darcy leur mariage.

Plusieurs défauts: le rythme est très lent, l’auteure continue artificiellement la relation ambigüe entre Rachel et le fiancé de Darcy avec l’héroïne qui se lance tête baissée dans la relation et refuse de la questionner avant très longtemps dans le roman. L’auteure a rendu le personnage de Darcy désagréable mais cela n’excuse pas les fautes de Rachel contrairement à ce qu’elle peut penser. La fin est trop rapide et pas justifiable.

Bref, un roman avec une intrigue trop superficielle et qui traîne en longueur.

18486181 ATTENTION SPOILERS SUR LA FIN

Il s’agit d’une intrigue policière bien menée et très sympathique qui m’a déçue pour plusieurs raisons. J’avais entendu parler tellement de bien de ce roman et de sa fin spectaculaire que je me suis retrouvée très frustrée.

Voici mes deux principaux griefs à ce roman. Le premier est bien évidemment le coupable de l’histoire. C’est le suspect évident, celui que tout le monde et surtout l’inspecteur principal veut dénoncer. Eh bien, contrairement à mes espérances de lectrice de polars, cela se révèle être à la fin le coupable et c’est bien dommage, malgré toutes les justifications de l’auteur!

Le deuxième grief concerne l’inspecteur. C’est un homme qui se laisse emporter par la passion amoureuse au détriment de sa vie professionnelle jusqu’à commettre des fautes graves et j’avoue que quand je l’ai soupçonné de double jeu, j’aurais préféré avoir raison. Il flirte ouvertement avec un suspect de l’intrigue. Il va jusqu’à s’enfuir de la ville après avoir s’être fait menacé par le véritable coupable puisque, bien évidemment, menacer un inspecteur de mort n’est pas du tout un crime punissable par la loi… Il finit donc en lâche par tout abandonner et j’ai trouvé cela à la fois pas crédible et haïssable pour le personnage.

516p98fe2bal-_sx343_bo1204203200_

Je ne vais pas beaucoup m’attarder sur cette version romancée de la mythologie grecque. J’adore la mythologie grecque et j’en ai profité du séjour en Grèce pour lire un livre sur l’Iliade. Globalement, le livre est un peu brouillon, il est assez facile de s’embrouiller sur les nombreux héros de la guerre. Il s’agit d’un rappel agréable sur une partie de l’histoire que j’avais déjà lu avec Homère. Cet essai est sympathique et donne un bon aperçu mais essaie de trop faire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s