Duncan (Les Néo-Gaïens T3) de Florence Gérard

cover

Avis

Dans ce tome 3, on se focalise sur Duncan, surnommé Big D et sur ces efforts pour sauver le frère de Keira, dont il va tomber amoureux.

Ce tome est complètement du point de vue de Duncan, et j’ai beaucoup apprécié l’alternance entre les journaux intimes sur ces rêves et le présent, cela donne un suspense supplémentaire. Les passages entre les chapitres sont très rythmés, à tel point que j’ai dévoré ce livre en quelques jours à peine. On continue sur l’idée de l’âme sœur et sur l’idée que l’amour permet d’éviter la folie, j’avoue que ce point de vue me plaît de plus en plus. On n’apprend pas grand chose de plus sur l’univers mais j’aime toujours cet univers futuriste noir et la mission de sauvetage tient en haleine du début jusqu’à la fin.

En ce qui concerne la romance, le sujet qui me pose problème, je trouve que la relation entre Keira et BigD n’est pas assez développée et se déroule trop rapidement, elle semble superficielle et fondée que sur le désir ce que cherche par ailleurs à démentir le roman.

En conclusion, ce tome est toujours aussi satisfaisant en terme d’ambiance, de contexte, et d’intrigues mais il pêche toujours au niveau de la relation amoureuse. Ce tome est agréable dans la continuité des précédents. Je remercie les éditions Laska pour m’avoir fourni ce service presse.

Publicités

Une réflexion sur “Duncan (Les Néo-Gaïens T3) de Florence Gérard

  1. Flo 15 décembre 2016 / 7 h 59 min

    Merci pour votre avis, je suis contente que mon univers vous plaise! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s