C’est lundi que lisez-vous? 105

Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane. On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu cette semaine?

toimoi-maintenant-ou-jamais-episode-1-789507 couv_212052

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

cover

3. Que vais-je lire ensuite?

cover

Publicités

Chroniques expresses 11

Les chroniques expresses sont de retour! En effet, j’ai lu un petit livre et une BD, de quoi me remettre à de petites chroniques.

toimoi-maintenant-ou-jamais-episode-1-789507

Ce n’est que le premier épisode et on termine bien évidemment sur un cliffhanger. Cependant, l’histoire est très prenante. On commence par une héroïne qui est en couple malheureuse et qui se bat pour devenir avocate. Avec ses meilleures amies toutes plus amusantes l’une que l’autre, elle revient dans son lycée d’origine pour une soirée organisée par son ex, celui qui lui a brisé le cœur. Ce n’est que le début, on nous cache beaucoup de choses mais le rythme est prenant, les héroïnes ont du caractère et le reste donne envie.

couv_212052

J’avais plutôt des a-priori négatifs devant cette BD qui retrace des récits de la mythologie et je dois avouer que je me suis complètement trompée. L’histoire est plaisante, la mythologie grecque est bien respectée et j’ai dévoré cette BD courte avec plaisir en dix minutes donc je la recommande chaudement!

Bilan de novembre

Au niveau blog:

  • 9 articles publiés
  • 140 vues dont 75 visiteurs
  • 6 livres de lus

Au niveau lecture:

Je n’ai pas de gros coups de cœur niveau lecture ce mois-ci mais niveau maison d’édition:

logo_ok

Au niveau écriture:

Pleins de nouvelles choses ce mois-ci:

  • A l’occasion du Nanowrimo, j’ai fini la destructrice de couples, roman qui possède maintenant 50 002 mots.
  • J’ai publié Une excursion dans le métro, grâce à Bookless éditions. Nouvelle fantastique que vous pouvez acheter en ebook notamment à la Fnac ou sur Amazon selon les goûts de chacun.

Le carnet Intégrale d’Anne Rossi

cover

Enfin une romance vue sous un point de vue masculin! Adrien, trentenaire cynique et déprimé, critique littéraire, rencontre Shérine, chanteuse pop et cette dernière tombe folle amoureuse de lui. C’est le début des emmerdes pour le pauvre critique.

J’ai dévoré en une journée les sept tomes qui composent ce roman. C’est frais, touchant, acidulé et je me suis sentie complètement en accord avec Adrien. J’ai adoré la manière dont il se laisse petit à petit touché par la nouvelle femme dans sa vie. Cela m’a paru à la fois crédible qu’il refuse de croire à son bonheur et mette autant de temps à accepter l’amour. J’ai surtout apprécié sa famille et les différentes interactions avec les membres de cette famille.

Bref, une romance comme on en voit pas beaucoup que je recommande chaudement et qui m’a bien enthousiasmée.

Les proies du temps de Sébastien Fillion

36610298

Je n’avais pas d’avis préconçus avant de commencer ce roman et j’ai été agréablement surprise par le début. L’histoire commence assez rapidement et je me suis tout de suite intégrée dans l’histoire de ces deux amies qui apprennent qu’elles n’ont que 12 jours à vivre. A partir de là, tout pouvait arriver et le style de l’auteur ne déçoit pas.

Il nous amène dans une île paradisiaque où tous les milliardaires vont dépenser leurs fortunes et ces deux amies vont à la fois profiter de ce lieu et en subir les conséquences. J’ai adoré la présentation de l’île et le côté à la fois « trop beau pour être vrai ».

Au début de l’intrigue, les deux amies ont des buts très différents: la couture pour l’une, prête à tout pour faire admettre son talent, et la séduction pour l’autre. Bref, chaque femme va se découvrir au cours de l’intrigue et j’étais complètement charmée jusqu’à la scène de choc qui leur arrive vers la fin.

A partir du moment où ces deux sont réunies dans l’intrigue, j’avoue avoir baillé devant les longues réflexions politiques, avoir finalement moins apprécié car je commençais à confondre les deux héroïnes. Finalement, la fin de l’intrigue traînait un peu en longueur malgré le talent de l’auteur qui me donnait tout de même envie d’aller jusqu’au bout pour comprendre l’énigme des 12 jours.

Bref, j’étais choquée, surprise et étonnée d’une telle fin qui concluait d’une belle manière le roman. Je remercie l’auteur de m’avoir procuré ce beau roman qui, malgré quelques longueurs vers la fin, réussit à plonger dans une belle ambiance et à nous faire découvrir une île particulière.

La vie de Marianne de Marivaux

9298293

Voici un livre que j’ai lu forcée et contrainte. Ce roman est un déballage de retournements peu crédibles et d’une héroïne mélodramatique qui aime plus se mettre en valeur que ressentir quoi que ce soit.

Cela commence par une orpheline qui perd ses parents très jeunes. Lorsqu’elle arrive à Paris, elle se fait recueillir par un vieil homme qui essaie d’abuser d’elle sexuellement. A partir de là, les situations les plus rocambolesques se succèdent. En effet, elle va simultanément rencontrer le neveu du vieil homme puis la mère du jeune homme et tout cela par hasard de manière parfaitement inopinée.

Les larmes de l’héroïne sont tellement fréquentes et son comportement tellement idéal qu’on se demande des fois à quel point il est sincère.

(GROS SPOILER) Au final, le roman reste inachevé avec une fin où après s’être battu pour son amour, le jeune homme qu’elle aime après lui avoir parlé quelques minutes durant tout le roman et qui a pour seule qualité d’être beau, décide finalement de tomber amoureux d’une autre.

Bref, un roman que j’ai trouvé très futile et fatiguant à lire.