L’asperge de Sarah Morant

Ce livre raconte l’histoire banale de plusieurs adolescents dans un lycée, avec un élément inhabituel : la protagoniste est atteinte du syndrome d’Asperger (d’où le surnom d’asperge) qui fait partie de l’autisme. Ceci est déjà assez rare pour être souligné puisque la plupart des autistes visibles dans les médias (et même dans la vie réelle) sont des garçons. J’ai trouvé que l’autrice traitait de cette thématique avec beaucoup d’humilité et de savoir faire. La plupart des personnages sont traités avec la complexité des adolescents et le personnage d’Ali n’est jamais défini par son handicap mais par un ensemble de traits qui la définissent.

L’histoire d’amour entre Ali et Zach est plutôt banale mais j’ai beaucoup aimé la manière dont l’autrice met en place l’histoire, augmente les interactions entre les deux et rend leur histoire tellement crédible et touchante. J’ai également beaucoup aimé la manière dont elle traite de l’amour entre jumeaux et de leur manière de se protéger mutuellement. De même, Zach n’est jamais vu uniquement comme l’amoureux/l’ami d’Ali mais on apprend petit à petit son histoire familiale, la raison pour laquelle il s’est renfermé sur lui-même et ses interactions avec le reste des gens.

Bref, une histoire adolescente émouvante, surprenante et pleine de réalisme qui m’a presque mis la larme à l’œil. Je remercie les éditions Hachette et la plateforme Netgalley pour ce beau roman.

 

Une réflexion sur “L’asperge de Sarah Morant

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s