Chroniques expresses 38

cvt_la-methode-du-bullet-journal_6074.jpg
Alors que j’utilise un Bullet journal depuis 2015, un simple carnet avec des listes de tâches à cocher et des collections, je n’avais encore jamais lu le livre de l’inventeur de cette méthode d’organisation. J’ai apprécié ce livre bien au-delà de mes espérances. L’auteur est dans le même état d’esprit que moi d’enregistrer et de sauvegarder les expériences. Le carnet papier permet de ne pas oublier ou supprimer facilement comme le numérique et j’ai beaucoup apprécié la philosophie de sa méthode. Quant à la pratique en elle-même, elle ne sera utile que devant un carnet en prenant des notes mais j’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur donne énormément d’exemples de la vie de tous les jours et n’hésite pas à convoquer les témoignages d’autres gens. Bref, ce livre est un investissement nécessaire selon moi.

2319961
Il faut connaître son ennemi pour le combattre et cette maxime est tout à fait d’actualité par rapport à cet essai que j’ai mis longtemps à finir. On en revient toujours au complexe d’Oedipe, aux rapports incestueux et à toutes ces joyeusetés de Freud. J’ai toutefois apprécié le fait que le psychanalyste place le garçon et la fille sur le même plan dans leur réaction vis-à-vis des contes et Bettelheim fait un travail conséquent de mise en relation des contes au niveau des schémas répétitifs. Le livre se répète souvent dans les différentes parties et le contenu est finalement toujours un peu la même chose. Bref, une lecture intéressante en termes d’analyse littéraire mais le travail au niveau de la psychologie reste de la psychanalyse freudienne.

22573850
J’avais déjà lu ce livre il y a assez longtemps et j’en avais mis un retour mitigé sur mon ancien blog dont voici la critique de l’époque. Cette relecture a énormément changé mon avis dessus puisque j’en ai retiré beaucoup plus de choses. Notamment sur la partie capturer qui m’a permis de mieux envisager comment gérer ma vie. De plus, l’idée que chaque souci dans sa vie doit être noté quelque part pour pouvoir potentiellement être résolu est quelque chose que j’ai beaucoup aimé. Finalement, la troisième chose que je retire de ce livre est le fait de s’autoriser à avoir une liste de rêves inatteignables, pour pouvoir soit admettre que cela ne nous correspond pas soit aller jusqu’au bout de ses rêves. Bref, cela valait la peine de le relire.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s