Ceux qu’on oublie de Chloé Lume

Un petit roman jeunesse bien chouette du même niveau que The Giver (Le Passeur) de Loïs Lowry auquel il m’a tout de suite faite penser. Il s’agit d’une dystopie avec deux adolescents, Esther qui a l’âge de partir à la guerre et de traverser le monde extérieur (que personne ne voit jamais) et Louis, non voyant, exempté de cette obligation. Ils vivent dans une sorte de ville fantôme avec des éléments très étranges autour d’eux.

J’ai beaucoup aimé dans ce livre la manière dont l’autrice va petit à petit mettre en place les rebondissements pour comprendre pourquoi des choses étranges se passent dans cette ville. Difficile de dévoiler plus que cela sans spoiler mais il suffit au moins de dire que j’ai aimé l’inventivité de l’autrice avec le monde qu’elle a pu créer ainsi que la manière dont les deux adolescents ont chacun leur arc narratif et ne sont pas collés chacun l’un à l’autre. On appréciera également le choix de l’autrice de mettre en avant une héroïne noire et un héros non-voyant sans en faire le centre principal de l’intrigue mais sans le camoufler non plus.

Bref, une histoire très sympathique que j’invite tout le monde à lire dès que possible.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s