Agir et penser comme un chat de Stephane Garnier

Ce livre a une couverture toute mignonne et se lit avec le sourire. Il donne toutes les qualités qu’un chat peut avoir et incite les humains à s’en inspirer dans leur vie de tous les jours. Aucune leçon de morale, pas d’essais philosophiques. Parsemés de petites citations tout au long du livre, il se lit rapidement et avec un grand plaisir.

Bref, rien à dire d’autre que lisez-le, ceux qui aiment les chats seront sans aucun doute conquis. Et les autres ne savent pas ce qu’ils perdent.

Bien dormir pour les nuls de Arnaud Rabat

Je vous présente mon bouquin préféré des trois livres que j’ai lus sur le sommeil. Malgré la couverture que je trouve bien moche et la collection « pour les nuls » dont je suis pas particulièrement fan, j’ai trouvé ce livre particulièrement intéressant.

Il va dans le détail sur chaque aspect et n’hésite pas à mettre en relief tous les éléments d’un bon et d’un mauvais sommeil. Si les trois livres se répètent dans les informations, celui-là donne des études scientifiques, des anecdotes et va bien plus loin que le strict nécessaire. Certes, cela le rend moins simple à appréhender dans l’absolu mais j’ai préféré ce style plus détaillé et j’ai trouvé les explications bien plus fournies et efficaces.

Bref, pour ceux qui ont l’habitude des longs textes, ce livre enseigne tout ce qu’il faut savoir sur le sommeil.

Les durs à cuire de Charlye Ménétrier McGrath

Il s’agit d’un roman plutôt agréable avec une intrigue simple : une femme retrouve ses parents divorcés avec qui elle a rompu tout contact depuis longtemps, et les retrouvailles sont compliquées.

J’ai trouvé le début un peu complexe à suivre avec les changements de point de vue et l’écriture un peu confuse. Le livre met du temps avant de prendre un rythme agréable et il faut attendre un peu mais dès que les parents commencent à rentrer, j’ai trouvé le roman sympathique. Certes, les retournements de situation sont peu surprenants mais on n’en attend pas plus de ce type de livres.

Je regrette juste la fin bâclée, ce qui est dommage pour un livre aussi long, avec certaines relations qui restent en suspens. J’aurais préféré une résolution plus franche de toutes les intrigues.

Bref, un roman superficiel sympathique sans plus mais qui a une ambiance agréable.

SOS sommeil de Arnaud Rabat et Mounir Chennaoui

On reste dans le thème du sommeil avec le même auteur que mon dernier article et globalement les mêmes idées/informations. Si l’auteur a décidé d’en faire plusieurs livres (j’en ai lu un 3e également), je pense qu’il y a à la fois une part marketing au fait de multiplier les livres pour gagner plus d’argent et en même temps, chaque livre a son public différent. Le petit livre que je présentais (ici) avait toutes les informations essentielles pour pouvoir s’informer assez vite.

Je trouve ce livre beaucoup plus confus, il passe assez vite sur des notions complexes et n’explique pas ou très peu ce qu’il dit. J’ai trouvé la lecture confuse et le propos assez brouillon. Il s’agit honnêtement du livre que j’ai le moins apprécié dans la pile de l’auteur mais il a une qualité fondamentale par rapport aux autres. Les illustrations sont magnifiques et réussissent à faire passer en visuel ce qui manque dans le texte.

Bref, je le conseille pour les gens qui ont envie de s’informer sur le sommeil mais pour qui le support écrit est plus difficile.

Le petit livre du sommeil de Dr Mounir Chennaoui

Il s’agit d’un tout petit livre, à la fois en taille et en page qui regorge une mine d’informations sur le sommeil et les différents conseils. Tout est résumé avec à la fois beaucoup de concisions et de manière simple, sans que ce soit trop simplifié.

Malgré son air tout petit, ce livre réussit à aller suffisamment en détails et permettra d’informer de manière complète tous les gens qui s’intéressent au sujet. En une centaine de pages, il va des conseils pour mieux dormir aux différents troubles du sommeil en passant par une explication scientifique des différentes étapes du sommeil. Cet auteur a écrit plusieurs livres sur le même sujet et je dirais que celui-ci représente la quintessence de toutes les informations à connaître.

En bref, un indispensable sur le sujet.

Secrets de fruits exotiques de Jean-Yves Maisonneuve

Voici un magnifique livre qui m’a été offert en cadeau de Noël. Je ne suis absolument pas spécialiste des fruits ou de la nature et étant citadine urbaine, je connais très peu les plantes autour de moi. Cependant, ce livre m’a ébloui pour deux raisons. La première étant ces magnifiques images qui donnent envie de goûter les fruits dont l’auteur parle. Et deuxièmement, ces descriptions de nombreux fruits que je ne connaissais absolument pas, dont certains toxiques et d’autres délicieux, donnent l’impression de faire un voyage enchanté à travers le monde. Lorsque j’ai posé ce livre, j’ai presque regretté d’être en France avec une variété moindre par rapport au reste des continents.

Bref, un plaisir à contempler que je recommande même aux gens qui ne sont pas passionnées par les végétaux.

Et si vous réenchantiez votre vie ? de Nathalie Bagadey

Ce livre me donnait envie depuis longtemps surtout avec la newsletter de Nathalie Bagadey qui donnait le sourire à chaque fois que je la lisais. J’ai pris ce livre dédicacé par l’autrice aux Aventuriales en espérant retrouver la même énergie que l’autrice.

La couverture est absolument sublime et donne envie de lire le livre. Mon sentiment est malheureusement plus mitigé pour une raison assez ambiguë. Je partage avec l’autrice énormément de références communes, en termes de forum qu’on a en commun, en termes d’écriture, en termes de connaissances sur les réseaux sociaux et cela se traduit notamment par le fait que je n’ai pas eu le sentiment d’apprendre autant que je l’aurais aimé. De plus, je pense qu’il s’agit d’un livre qu’il faut adapter à soi, le lire d’une traite la première fois est plutôt décevant. Il vaut mieux lire chaque chapitre et essayer d’appliquer sérieusement ses conseils ce que je n’ai pas pris le temps de faire, en voulant bien tout lire au début.

Bref, une lecture sympathique où on retrouve la personnalité énergique et agréable de l’autrice mais qui mérite d’être approfondie à plusieurs lectures pour vraiment l’apprécier à mon avis.

Les dents de lait de Helene Bukowski

Voilà un roman bien étrange écrit par une jeune autrice allemande. Il s’agit d’une histoire post-apocalyptique qui raconte les péripéties d’une femme, Skalde, qui est isolée dans sa communauté, dans une nature hostile devenue presque invivable et qui entretient des relations hostiles avec Edith, sa mère.

Il m’a fallu beaucoup de temps avant de me plonger dans le roman et il faut avouer avec les personnages qui ont des comportements et des réactions très étonnantes, il n’est pas évident de sympathiser facilement avec les protagonistes. Cependant, l’autrice arrive avec merveille à créer un environnement déstabilisants où le lecteur ne peut plus se fier à ses repères habituels. Et cela avec une qualité d’écriture assez remarquable. Je ne dirais pas que j’ai apprécié ce roman mais il ne laisse personne indifférent et même si les leçons de morale sous-jacentes en termes d’exclusion et d’acceptation de la différence sont assez transparentes, l’autrice arrive à y parvenir avec une originalité impressionnante.

En bref, un roman étrange qui mérite d’être lu, même si l’apprécier est compliqué.

Ring shout de P. Djèlí Clark

Je ne m’attendais à rien de particulier étant donné que je suis particulièrement nulle en histoire et que je connais très peu le contexte du Ku Klux Klan et du racisme aux États-Unis mais ce livre est très clairement assez marquant. Il s’agit d’un livre qui prend comme point de départ un contexte de racisme existant, des traditions noires également historiques et part dans une histoire de fantasy urbaine avec des guerrières noires qui vont se battre contre des monstres blancs qui se laissent détruire par du racisme. Et tout ça dans une histoire particulièrement intelligente où l’auteur va imposer ses héroïnes noires avec leurs défauts, leurs particularités et leur propre caractère.

On entre dans un monde parallèle, une histoire que je ne trouve nulle part dans mes histoires habituelles et cela étonne, provoque et trouble un lecteur occidental qui n’a pas l’habitude de ces traditions. Cependant, j’ai regretté d’être aussi peu informé sur le contexte américain qui ne me permettait pas d’apprécier l’ironie et les allusions à des événements réels et je me suis juste retrouvée devant une histoire complètement décalée qui m’a troublée et qui ne laisse pas indifférente.

Bref, je n’oserais pas dire que j’ai aimé ou détesté, je pense qu’il faut se faire sa propre opinion.

Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d’Olympe de Gouges

Le livre est très clairement ciblé pour des écoliers (il s’agit explicitement d’un livre écrit pour le nouveau bac) et enrichi pour pouvoir en faire un manuel scolaire. Par rapport au texte proprement dit de la déclaration, elle ne fait que 8 pages même si le postambule est un peu plus long.

Certes, il s’agit d’un texte fondamental et je n’ai même pas regardé la version numérique qui propose de nombreux suppléments et de nombreux mises en perspective. Cependant, n’étant pas dans un contexte scolaire stimulant qui aurait permis peut-être de mieux cerner l’approche historique, j’ai juste trouvé le texte très court et finalement assez proche de la déclaration des droits de l’homme et cela m’a laissée totalement de marbre.

Bref, pour une lecture aussi fondamentale, je suis un peu déçue d’avoir raté quelque chose, j’aurais probablement dû me tourner vers un livre moins académique (même s’il s’agissait d’un cadeau) pour apprécier ce type de textes et je ne le conseille absolument pas pour ceux qui ne sont pas dans un contexte de passage d’examens.