J’étais un autre et vous ne le saviez pas de Olivier Mas

Sous ce titre un peu trompeur, ceux qui s’attendraient à avoir des détails sur des missions sous couverture de la DGSE seraient très franchement bien déçus. L’auteur évoque à peine ses propres missions et ne donne que le strict minimum d’informations, il privilégie à ce titre bien plus les anecdotes sur ses émotions et ses ressentis.

L’intérêt du bouquin réside dans l’analyse que l’auteur fait d’autres parcours d’espions et de la manière dont ces espions ont accompli leurs missions puis se sont fait prendre. Certes, quand on connaît soit la chaîne YT de l’auteur ou les autres espions en question, le livre apparaît très peu rempli d’informations pertinentes.

En somme, même si j’ai été un peu déçue du peu de contenus novateurs de l’auteur, il n’en reste pas moins que le style est très agréable et que le livre se lit avec plaisir.

Derrière chaque grande femme se cache un chat de Lulu Mayo

Le livre a une couverture magnifique avec des bordures dorées et c’est un livre qu’on apprécie de garder dans sa bibliothèque. Les illustrations sont absolument sublimes et il y a également de nombreuses citations en plus des biographies et des illustrations.

Si les biographies sont très peu fournies, ce livre prend un point de vue inhabituel et reste très amusant même s’il faudra creuser avec d’autres livres pour les femmes évoquées, ce qui n’est pas pour me déplaire non plus. Je pense que le point fort se situe dans les images plutôt que dans le texte. J’aime également le fait que ces femmes viennent de nombreux pays et on ne se focalise pas uniquement sur des femmes blanches du monde occidental.

Bref, un livre à garder pour les magnifiques illustrations et pour la beauté de la couverture.

Le génie lesbien d’Alice Coffin

Alice Coffin, journaliste militante féministe, a écrit un essai sur le journalisme et l’activisme en France. Cet essai est super intéressant sur pas mal de plans. Elle fait un parallèle entre le journalisme aux États-Unis et celui en France et propose des réflexions intéressantes sur les raisons pour lesquelles les mouvements de type « Metoo » ont moins marqué la France que d’autres pays dans le monde.

J’ai beaucoup apprécié sa réflexion autour de l’activisme et de la représentation en politique et en journalisme ainsi que de l’importance de ces deux aspects. C’est un essai qui fait réfléchir et permet de relativiser l’approche classique française.

Bref, cet essai propose un point de vue différent et une étude sur les aspects spécifiques en France intéressants.

Atlas géopolitique mondial 2021

Je ne suis ni spécialiste de géopolitique ni spécialiste de cartes et je ne pourrais donc pas avoir un regard critique pertinent sur ce livre assez magistral. Il est assez complexe à lire pour quelqu’un de non initié et demande énormément de connaissances historiques et de compréhension des cartes.

Cependant, il s’agit d’un ouvrage absolument magnifique de référence qui essaie de faire comprendre tous les enjeux du monde entier d’un point de vue géopolitique. Si les thèmes de chaque continent et des pays restent exploités à un niveau minimal, j’ai bien aimé l’aspect global du livre qui permet de saisir au mieux l’actualité mondiale en ce moment. De plus, ce qu’il perd en termes de précisions, il le gagne en termes de compréhension des enjeux mondiaux qui ne sont pas toujours simples à appréhender.

Bref, un ouvrage indispensable à lire même s’il faudra du temps et de l’expérience pour l’assimiler au mieux.

Printemps silencieux de Rachel Carson

Je n’avais jamais entendu parler de ce livre ou de cette femme avant et pourtant, ce livre a été publié aux Etats-Unis dans les années 60 et a lancé le mouvement écologiste là bas à cette époque. Il s’agit d’une enquête sur les dangers des pesticides, une enquête scientifique menée avec la plus grande rigueur. Mais Rachel Carson est bien plus qu’une scientifique, c’est également une écrivaine talentueuse. Loin de s’alarmer et de prôner le catastrophisme comme on peut le voir trop souvent dans les livres écologistes, Rachel Carson explique à la fois comment les pesticides empoisonnent la planète et les humains, mais également exposent pour chaque situation quelle serait la solution adaptée. Elle est empreint d’optimisme et d’espoir sur chacune de ses lignes et je pense que c’est ce qui rend le livre si poignant et désespérant. En effet, 50 ans plus tard, rien n’a changé ou presque dans le paysage politique, même si ce livre a amené au bannissement du DDT.

Difficile de finir ce livre sans avoir envie de lutter et poursuivre à travers cela sa lutte. Il s’agit d’un magnifique livre qui pousse à l’action.

Éloquence de la sardine de Bill François

48892116._sy475_

Il s’agit d’une ode à la nature comme on les aime. Je connais l’auteur en question et son talent d’écriture donc je savais que j’allais me régaler à lire ces pages. Cependant, je ne pensais pas en apprendre et m’émerveiller autant. Ce livre ressemble beaucoup à Sommes-nous trop bêtes pour comprendre les animaux de Frans de Waal, également scientifique de sa profession (dont la chronique peut être lue ici).

Ce livre invite à une exploration de différentes espèces de poissons et d’animaux aquatiques, sans prétention à l’exhaustivité, l’idée étant tout simplement de se laisser bercer par les différentes histoires. J’avoue que je n’aurais pas pensé qu’il existait autant de diversité marine au sein même de Paris. J’ai été éblouie particulièrement par les différentes communications inter-espèces entre les humains et les poissons et mammifères marins à travers l’histoire. J’avais toujours été fascinée par l’idée de pouvoir se comprendre avec les espèces et j’ai donc adoré tout ce qui relevait de ce domaine dans le livre. J’ai trouvé aussi amusant le fait que les baleines communiquent aussi loin et qu’on puisse détecter l’existence de baleines qu’on ne verra jamais. J’ai beaucoup apprécié la bibliographie qui est disponible gratuitement sur le site de Fayard et qui permet d’apprécier encore plus la rigueur de l’auteur tout en découvrant de nouvelles sources d’informations. Évidemment, même si les histoires en elles-mêmes sont fascinantes, le style de l’auteur rend le tout d’autant plus agréable à lire et cet essai, qui constitue son premier livre, est assez prometteur pour la suite.

Bref, un livre fascinant qui plonge au cœur des profondeurs aquatiques dont personne ne peut sortir indemne.

 

Chroniques expresses 33

19383447

Même si je ne suis pas informaticienne, j’espérais que ce livre m’aide dans la gestion de projets seule au sens large. Malheureusement, ce livre est focalisé sur la gestion de projets en groupe et il est assez difficile de transposer les informations dans un contexte différent. Je me contenterais de piocher dans le fait de se focaliser sur une seule tâche pendant peu de temps pour arriver à finir une partie du travail demandée.

cover

Cela faisait des années que ce livre se trouvait dans ma PAL et je n’avais pas encore eu le courage de le retirer, c’est maintenant fait. Tout d’abord les points positifs: le livre se passe à la seconde guerre mondiale et montre le point de vue d’une fille française et d’un garçon allemand. J’ai beaucoup aimé les points de vue chez les deux pays ennemis et le fait que la fille soit aveugle ce qui rajoute une dimension assez importante. C’est tellement rare que les aveugles sont représentés dans les romans. L’histoire du diamant est un ajout qui permet au roman de garder un ton assez noir et fantastique malgré le côté très réaliste de l’intrigue et j’ai vraiment apprécié cela. Cependant, malgré les qualités, j’ai trouvé que l’intrigue était assez lente et finalement difficile à lire de manière enthousiaste. Même si j’ai apprécié les deux protagonistes et leurs points de vue, ce livre a un style assez lourd et j’ai pris beaucoup de temps dans ma lecture à cause de cela. Un avis mitigé.

product_9782070423811_195x320

Cet essai a été interminable à finir. J’ai mis deux ans pour venir à bout du premier tome des essais, je ne veux même pas savoir combien il existe de tomes en tout. Je ne nie pas le caractère révolutionnaire des passages, même pour l’époque actuelle. Lorsque Montaigne dit qu’il faut respecter les lois parce qu’elles sont arbitraires, je crois que personne d’autre n’oserait le dire. Il maîtrise les contradictions et les paradoxes, il les manie avec justesse et élégance. Malheureusement, avec la quantité de citations en latin, le phrasé complexe du vieux français, j’ai eu beaucoup de mal à bien apprécier son travail et malgré tous mes efforts, j’ai failli de nombreuses fois abandonner le livre.

Sans ambition: l’essence du bonheur et du succès organique de Patrice Turlet

sans_ambition

Voilà un essai original qui tranche avec les livres habituels de développement personnel et le média ambiant. On est submergés par à la fois l’urgence de travailler toujours plus et l’obligation de productivité essentielle à la plupart des livres de développement personnel. Ce livre s’inscrit plutôt dans une mouvance de ralentissement.

L’idée n’est plus de faire toujours plus mais d’essayer d’être présent dans l’instant et de profiter de chaque moment, d’être au lieu de faire en somme. J’ai trouvé intéressant la manière dont il relate sa vie d’artiste en montrant que même avec toute la gloire, il est difficile de ne pas être entraîné dans une spirale pour obtenir toujours plus. L’idée du livre est que l’ambition est le mal de notre société et qu’au moment où on arrête d’être ambitieux, on peut enfin réaliser ses rêves en toute sérénité.

J’ai beaucoup aimé cette idée et l’auteur montre qu’il a pu y accéder par la méditation. Même si je comprends la volonté de l’auteur qui est tout à fait louable de ne pas se mettre en travers de livres plus complets sur le sujet de la méditation, j’ai trouvé qu’il est resté assez vague sur son expérience par rapport au reste. L’idée de retraite dans un endroit calme est cependant intéressante à retenir et l’auteur n’hésite pas à proposer de nombreux liens et de nombreuses sources.

Bref, je suis agréablement surprise par ce petit livre qui déculpabilise de vivre ses rêves à sa manière selon sa propre conception de la vie. Je remercie l’auteur et la plateforme Simplement Pro pour cette leçon de vie.

Chroniques expresses 24

le-vase-d-or-448393

Ce conte est extrêmement bizarre. J’ai mis beaucoup de temps avant de me laisser prendre par l’intrigue et je n’étais pas déçue à la fin. Le protagoniste est classique, un jeune homme désœuvré et maladroit qui va se retrouver confronté à des forces supérieures. La fin est joliment tournée mais le milieu est complètement abracadabrant et il ne faut pas hésiter à s’accrocher dans ce bric-à-brac étonnant.

couv39862907

Que peut-on attendre d’un essai sur la sexualité hétérosexuelle? Beaucoup de clichés, bien sûr! J’avais déjà entendu parler de cet auteur et je m’attendais à une énumération de clichés tous plus insupportables les uns que les autres. Je dois avouer, à ma grande surprise, que ce livre offre des pistes intéressantes et permet de mieux comprendre certaines actions naturelles que j’avais mises en place mais qui prennent sens. Bref, j’avais mal jugé et cet essai est finalement beaucoup plus utile et pertinent que je ne le pensais, même s’il est beaucoup plus centré sur le fait de comprendre les femmes ce qui m’intéressaient moins que de comprendre les hommes justement. Mais ça, il fallait avoir une autrice qui écrit le même livre avec un point de vue féminin.

ceez-d-etre-gentil-soyez-vrai

Ce livre est en réalité la version illustrée du livre éponyme. Je n’ai pas lu le livre éponyme mais ce livre me paraît pas forcément très utile. Il est trop basique, il y a beaucoup trop d’images pour moi et je n’ai rien appris de foncièrement innovateur. Il s’agit d’un petit livre qui se lit rapidement mais sans grande contenance.

Âme de sorcière de Odile Chabrillac

36607303

J’ai un avis très mitigé concernant ce livre, surtout que je me sentais concernée. J’ai vécu mon enfance avec des séries de sorcières et ces sorcières ont toujours été des femmes fortes, indépendantes auxquelles je voulais ressembler.

J’ai aimé la partie où elle donne l’historique des sorcières et elle encourage les femmes à ne pas se laisser diaboliser par la société. Ce livre est principalement et presque exclusivement à mon avis destiné aux femmes et il fait l’éloge de se réunir en tant que femmes et de ne pas hésiter à aller au-delà de sa zone de confort tout en se respectant.

Par contre, certains points m’ont hérissée dans ce livre et notamment ces allusions constantes à la physique quantique qui est donnée comme une solution miracle et une explication à tous les ressentis. En tant que physicienne, je me suis sentie rejetée par l’idée d’utiliser la physique pour cautionner tout et n’importe quoi sans faire le moindre effort pour s’informer et aller au-delà du postulat : physique quantique = magie. Sinon, la partie sur le tarot est tout à fait dispensable et prend beaucoup de place dans le livre pour pas grand chose.

Bref, un essai intéressant mais avec trop de défauts pour faire un essai convaincant.