La musique de l’âme de Christophe Collins

(format ebook, 25 pages)

Avis

Une nouvelle avec une idée bien mal exploitée. Peut-être est-ce tout simplement le genre des nouvelles courtes mais c’est la deuxième fois que je suis frustrée par une petite nouvelle qui reste sur une idée sans mettre en oeuvre une véritable exécution. L’idée d’un musicien qui accomplit un pacte avec le Diable est intéressante. Sauf qu’on sent l’envie de trop en faire, de mettre trop de conceptions et d’idées dans une petite nouvelle et à la fin, j’étais juste frustrée de voir autant de potentiel gâchée.

Publicités

Ghost Hunt T1 de Shiho Hinada

(224 pages)

Avis

Il s’agit d’une histoire de fantômes dans un château hanté. L’histoire se laisse suivre mais j’ai trouvé les personnages trop fades d’autant plus que j’arrivais à peine pour certains à les distinguer les uns des autres. A part le protagoniste un peu arrogant (et la médium), les autres personnages étaient à peine développés et même si je ne doute pas que les prochains tomes vont servir à introduire chaque personnage plus en détail, je me suis sentie en retrait par rapport au manga. Je n’arrivais pas à adhérer aux personnages, je trouvais l’histoire trop banal et les dessins ne m’impressionnaient.

En bref, je ne crois pas poursuivre ce manga.

Un genre par mois

L’Apprenti Epouvanteur de Joseph Delaney

L'apprenti-epouvanteur

(The Spook’s Apprentice, Wardstone Chronicles #1, format ebook, 236p)

Avis

Cela reste une lecture pour enfants c’est-à-dire une lecture facile, quelques éléments gores mais pas trop, un jeune héros plein d’audaces et qui commet quelques erreurs, un jeune homme promis à une destinée légendaire bref, tous les ingrédients classiques d’une fantasy jeunesse.

Pour être honnête, le roman se lit facilement et rapidement, il est question de sorcières, d’envoûtements et Thomas, le héros de l’histoire, réussit à devenir très vite courageux et assez mature pour affronter les sombres ténèbres qui l’entourent. Donc j’ai apprécié autant que possible une lecture à la fois clairement destinée aux enfants mais qui fait l’effort d’avoir un personnage « gris » comme Alice qui n’est pas tout de suite catégorisée comme mauvaise sorcière et qui surprend par des scènes assez gores pour un livre enfant.

Mon avis final: j’ai trouvé que c’était un bon livre pour enfants mais je ne me suis pas sentie concernée par le roman (à 22 ans seulement je deviens trop vieille…)

Challenge mystère