Bilan de mai

Au niveau blog:

  • 11 articles publiés
  • 213 vues dont 83 visiteurs (de 7 pays différents: France, Etats-Unis, Belgique, Canada, Suisse, Côte-d’ivoire, Irlande)
  • 4 livres lus

Au niveau lecture:

Mon coup de cœur est :

cover

 

 

 

Publicités

Psi-Changeling T1 de Nalini Singh

12281480

Je me plonge dans le début d’une nouvelle série de romance paranormale. Pour parler tout de suite des aspects qui m’ont plu: l’univers. J’ai adoré ce monde futuriste avec les Psis et cette partie m’a le plus fascinée. Dans l’ensemble, les règles des changelings sont très classiques dans ce type de littérature alors que les Psis ont une organisation fondée sur le rationnel et la raison pure et j’ai trouvé cela à la fois original et passionnant comme idée. On aurait dit la société de Psycho-Pass à l’œuvre.

L’héroïne Sascha m’a bouleversée. Elle est forte, puissante et elle se bat pendant tout le roman contre ses émotions et sa nature. On la sent prendre ses aises et devenir de plus en plus sûre d’elle-même et je l’ai trouvé très sympathique, j’avais envie de la réconforter et je voulais qu’elle finisse victorieuse. La guérisseuse des changelings est aussi un personnage fort et appréciable.

Passons sur le petit point négatif habituel de ce genre de romans: on a toujours la femme vierge qui se fait déflorer par l’homme viril et possessif, un trope classique dans ce type de littérature. Autant j’ai adoré Sascha, autant le personnage de Lucas était plus énervant car on a le stéréotype classique de l’homme possessif, fort, qui veut imposer sa volonté à sa compagne et les relations de domination à ce sujet me mettent un peu mal à l’aise. La relation sexuelle avec le coup de foudre était bien maîtrisée mais j’avais plus de mal avec leur relation amoureuse.

Bref, un univers riche et passionnant que j’aimerais voir l’autrice approfondir.

La Meute de Slimane-Baptiste Berhoun

cover

J’adore la série Le visiteur du futur, j’adhère complètement à l’humour et j’ai passé pas mal de temps à essayer de convertir les gens à cette série à l’humour loufoque et complètement décalée. Quand j’ai vu ce roman en promo sur Bragelonne, je n’ai pas hésité une seule seconde à me le procurer.

Alors, suis-je convaincue? Je dois dire que le romancier a réussi l’exploit de capturer l’essence de la série et de la rendre sous forme d’écrit avec autant d’humour, de tendresse et de perspicacité. On découvre un visiteur du futur enfant, plein d’illusions qui m’a émue. La relation entre Castafolte et le visiteur du futur est exploitée au mieux et les « ennemis » de cette série de romans sont touchants et terrifiants à la fois.

De plus, ces romans viennent apporter des informations complémentaires à la série et permettent de bien développer le personnage principal avec élégance, on comprend de fait beaucoup mieux son comportement. Je regrette juste que Raph serve d’acolyte inutile et soit sous-développé mais les informations qu’on obtient à la place sur le visiteur du futur en valent amplement la peine.

Bref, j’ai adoré, j’ai savouré et j’ai hâte de voir s’ils vont poursuivre l’aventure sous une autre forme par la suite.

Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud

35923217

Ce livre traite de la guerre d’Algérie à travers un récit mi-autobiographique puisque Brigitte Giraud raconte l’histoire de son père qui a refusé de porter une arme lors de la guerre et sa mère, enceinte, qui a rejoint son mari en Algérie.

Même si j’ai pu assister à une rencontre avec l’autrice qui donnait envie de lire ce livre et donnait beaucoup d’éléments personnels pour le comprendre, j’ai détesté, à mon grand regret, le style du livre. Il s’agit d’un style très particulier, on dirait un résumé de roman, avec les faits bruts sans émotions. Chaque personnage est vu de l’extérieur de manière superficielle et si Oscar le malade et Antoine le père sont décrits avec une certaine épaisseur, la mère reste une figure fantôme, comme l’autrice n’était pas intéressée par la vie quotidienne de cette femme qui reste dans un pays d’hommes sans réussir à s’intégrer à l’histoire.

Bref, je n’ai ressenti aucune émotion pour ce livre froid et dur et j’étais très déçue par ce récit.

 

Au sorbier des oiseleurs de Jo Ann Von Haff

cvt_au-sorbier-des-oiseleurs_9433

J’apprécie l’autrice et j’étais ravie de constater que ce roman est aussi bon que je le pensais. On suit l’histoire de Ginie, une pauvre femme martyrisée par sa mère qui trouve du réconfort dans sa bande d’amis. Jusqu’au jour où elle va tomber amoureuse de Tito, un charmant personnage.

L’ambiance est digne des contes de fées et on se prend à avoir des envies de sucré et de tartes en voyant Ginie aller au Sorbier des Oiseleurs. L’histoire d’amour n’est pas très développée mais j’ai beaucoup aimé les touches de fantastique qui parsèment ce roman et qui le rendent hors du temps de manière indéfinissable.

L’univers autour de Ginie est fascinant et j’avoue que j’aurais préféré en savoir plus même si je pense que le tome qui va suivre pourra apporter des éclaircissements bienvenus.

Je dirais que ce roman se lit avec une pâtisserie et du thé et même si les personnages sont moins approfondis que je l’aurais voulu, le style d’écriture est enchanteur.

Bref, un conte de fées onirique de notre époque avec la touche parfaite de fantastique.

A durée déterminée de Samantha Bailly

396762421

Ce livre constitue la suite à Les Stagiaires de la même autrice. Il s’agit de l’histoire de plusieurs personnes embauchées dans une entreprise de jeux vidéos nommée Pyxis.

Je vais commencer par un coup de gueule sur le personnage de Samuel, centralien et thésard à ses heures perdues. Je rappelle à Samantha Bailly qu’en physique (y compris en astrophysique), le doctorat est un travail à temps plein, salarié, rémunéré et que si quelqu’un peut abandonner une thèse (c’est-à-dire rompre un contrat de travail), on ne peut pas juste tomber en dépression et « oublier » d’appeler son directeur de thèse. Cela m’a paru tellement ridicule que j’ai eu du mal à passer outre cet aspect-là, d’autant plus que je viens aussi de l’école d’ingénieur Centrale (où il n’y a pas de classement final donc Samuel n’a pas pu terminer major). Enfin, il fait une thèse d’astrophysique sur les trous noirs et non une thèse d’informatique ce qui n’est absolument pas la même chose. Bref, voir une autrice que j’apprécie massacrer un domaine que je maîtrise, étant moi-même doctorante en physique, m’a laissé un goût amer dans la bouche.

Sinon, Ophélie est toujours aussi sympathique et j’ai adoré suivre son évolution dans la boîte. J’aurais du mal à ne pas spoiler la fin du livre mais les relations amoureuses et sentimentales sont particulièrement bien décrites dans ce livre et j’ai aimé le fait qu’Ophélie trouve enfin un certain équilibre à sa vie hors des relations chaotiques qu’elle menait jusqu’à maintenant.

En conclusion, ce roman reste toujours aussi bien écrit avec des personnages qu’on a envie de connaître et de suivre, dommage que Samantha Bailly n’ait pas plus pris le temps de comprendre le domaine des thèses en physique avant de se lancer dans la création d’un personnage.

Hâte-toi de vivre! de Laure Rollier

36674836

Ce roman est sympathique à bien des égards. Les chapitres sont courts et rapides à lire. Les personnages sont tous de bonne humeur et donnent envie de sourire à la vie (surtout la grand mère) et la morale de l’histoire est très positive. J’avoue que jusqu’à la fin, je trouvais l’histoire un peu simpliste mais avec une gaieté telle que le chemin était joyeux à parcourir. J’ai apprécié les différents secrets de famille et la manière dont ils sont dévoilés.

Mon seul point négatif mais qui m’a complètement gâché la lecture de ce roman est la fin ou comment détruire avec une scène tout ce qui a été construit depuis le début.

Bref, un roman qui se lit vite avec le sourire, jusqu’à la fin désastreuse. Je remercie la plateforme Netgalley de m’avoir procuré ce roman.

Mariée, oui, mais avec qui? de Valéry K. Baran

cover

Voici un roman original que je me réjouissais de lire, un roman interactif de romance. J’aimais beaucoup l’idée innovante. Je vais gâcher le suspense tout de suite, ce livre n’est absolument pas à la hauteur de mes espérances. En effet, ce livre amène l’histoire d’une femme libérée, qui aime le sexe, et qui va sur un coup de tête décider de se marier avec un collègue rencontré dans un voyage de travail. Malheureusement, elle ne lui a pas révélé sa passion pour les sex toys et son caractère totalement décalé.

En cours de route, on va rencontrer son ex qui revient décidé à la conquérir, le frère de son futur mari qui cherche à la séduire et son amie très proche qui va se dévoiler.

J’ai détesté dès le début le fait qu’on ne puisse pas par exemple dire la vérité à Marc sur notre histoire avec l’ex ce qui rend la protagoniste détestable de mon point de vue. L’attitude du frère qui n’hésite pas à séduire la future femme m’a énormément dérangé. Les personnages sont tous prêts à se tromper les uns les autres sans aucun scrupule et il n’y a aucun choix pour être honnête vis-à-vis de Marc ou des autres personnages masculins par exemple. De plus, l’ex Geoffroy fait froid dans le dos car il n’hésite pas à la harceler de messages et à l’appeler avec une très grande fréquence alors même qu’elle le repousse ce que je trouve plutôt menaçant de sa part. Marc n’a pas vraiment de personnalité jusqu’à la toute fin, il est juste décrit comme « le mec parfait avec qui il faut se marier ».

Bref, entre tous ces personnages détestables et une protagoniste qui ne laisse pas de choix acceptables de mon point de vue au lecteur, j’étais déçue par cette expérience de lecture.

Avez-vous un bon médecin? de Philippe Humbert

39290683

Ce livre explique selon un docteur en médecine comment les médecins et les patients devraient se comporter lors d’une consultation. Le ton est assez paternaliste et désagréable donc certains pourraient trouver le livre assez difficile à lire. De plus, certaines pages sont remplies de baratin technique qui m’a rebuté à certains moments.

Cependant, j’ai apprécié à la fois les critiques ciblées contre les médecins qui ne prennent pas le temps d’écouter leurs patients et contre les patients qui ne donnent pas les bonnes informations. Le docteur donne beaucoup d’anecdotes sympathiques qui rendent le livre agréable à lire et me conforte dans une certaine idée de la médecine que j’approuve.

Bref, un ton rebutant au premier abord mais des propos intéressants dans le livre. Je remercie la plateforme Netgalley pour ce service presse.