C’est lundi que lisez-vous? 107

Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane. On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu cette semaine?

cover

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

35654972

3. Que vais-je lire ensuite?

 

Publicités

Hasard de Sofia Perez

cover

Cette nouvelle raconte l’histoire d’amour entre deux femmes, toutes les deux en couple, une histoire adultère et passionnée. Elle est écrite du point de vue d’une des deux femmes et je me suis assez vite identifiée à la protagoniste. J’aurais peut-être préféré une description plus importante de la vie de famille de la protagoniste (elle expédie rapidement le fait qu’elle ait un enfant avec une autre femme) mais dans l’ensemble, j’ai parcouru cette nouvelle avec beaucoup d’intérêt et de curiosité.

J’étais tout de même déçue par la fin qui contraste violemment avec le reste de l’histoire sur une diatribe assez violente et étrange.

Bref, je remercie l’éditeur et la plateforme Simplement Pro pour cette nouvelle très enflammée qui m’a transportée ailleurs pendant un bref moment.

Mes lectures de l’hiver (partie 2)

voici la suite de mes livres lus durant les vacances:

Scorpi Tomes 1 et 2 de Roxane Dambre

cover 25995897

Deux romans coup de cœur que j’ai dévoré assez rapidement en 2 jours. J’adore le style de Roxane Dambre et on retrouve l’humour, la bonne humeur et les personnages tous aussi joyeux les uns que les autres malgré les malheurs qui leur tombent dessus. Je suis tombée sous le charme de Charlotte, la protagoniste qui arrive à retomber sur ses pieds et à sauver son prince charmant. Bref, j’adore.

Pour le meilleur ou pour le pire de Suzanne Roy

cover

J’ai peu apprécié la trilogie du cercle félin de la même autrice et j’avais donc des appréhensions avant de commencer. Elles ont été balayées dès la première page. On commence avec une femme qui revoit son mari des années plus tard et on sent tout de suite la tension entre les deux. On va découvrir leur histoire au fur et à mesure. J’ai dévoré le livre et je me suis bien identifiée à Jennifer, cette femme d’affaires sûre d’elle qui a peur de se laisser aller à l’amour et aux sentiments. Elle renferme des blessures et j’ai trouvé le personnage vraiment bien réaliste et j’ai même versé quelques larmes pendant leur histoire.

L’Amant ténébreux de J.R. Ward

7896654

Tous les éléments de la bit lit classique sont présents: une vierge effarouchée, un mauvais garçon, des scènes de sexe et de la mythologie vampirique. Et cela marche, j’ai lu très rapidement ce texte, qui distille un suspense étonnant. Même si on connait déjà la fin, j’avais envie de lire la suite. Il n’y a rien d’innovant ni de transcendant mais ça marche et pour une fois, l’héroïne, loin de se laisser marcher sur les pieds, explique dès le début qu’elle a le droit de sortir quand elle veut sans être contrôlée par son homme. Et pour un roman de vampires, c’est rafraichissant de voir une héroïne qui n’a pas froid aux yeux.

Mes lectures de l’hiver (partie 1)

Avec ces vacances, j’ai dévoré un peu moins d’une dizaine de livres, je vais donc faire une petite chronique pour chacun d’entre eux:

IRL de Agnès Marot:

29859748

Je voulais vraiment aimer ce livre. La couverture est fantastique, l’autrice semblait très sympathique et hélas, je n’ai pas adhéré. L’histoire à la Truman show a beaucoup de potentiel mais je n’aimais pas les chronologies qui s’entrecoupaient et cassaient le suspense potentiel. Je n’ai pas réussi à soutenir Chloé que je trouvais plutôt superficiel (en tout cas dans son traitement). Je pense que l’histoire aurait pu amener des vraies questionnements et j’ai trouvé que l’intrigue n’était pas au même niveau que le concept proposé.

Le cercle félin tomes 2 et 3 de Suzanne Roy

cover cover

Je n’avais pas aimé le tome 1, j’ai tout de même voulu finir cette trilogie. Je reste sur un sentiment mitigé et plutôt négatif. La quantité de pseudo-français (pour des personnages parlant anglais) ruine en partie le personnage d’Alexandre. Sa famille, qui avait été décrite comme abominable et immonde, reste dans les clichés patriarcales qu’on nous avait présenté jusqu’à présent. Isabelle est toujours aussi agaçante et on a une répétition permanente sur ce qu’elle ressent. Chacun de ses états d’âme prend énormément de temps sans que je puisse malheureusement sympathiser avec ce personnage.

Quant au dernier tome et à la fin, j’étais surprise que cela se termine si vite. On peut dire que l’autrice m’a beaucoup étonnée et j’étais contente qu’elle prenne le temps de donner une vraie fin à tous les personnages même si Isabelle reste encore difficile à appréhender.

The Happiness project de Gretchen Rubin

cover

J’adore l’idée et le projet mais je n’ai pas trouvé le livre très abouti. Les questionnements restent en surface, j’aurais préféré plus de détails sur son projet plutôt qu’un mélange entre les idées de ce qu’elle voulait faire, quelques anecdotes et quelques témoignages d’autres gens. Elle ne détaille pas assez pour qu’on puisse prendre des leçons de ses erreurs et appliquer son témoignage à notre expérience. Bref, j’apprécie l’initiative, cela donne de nouvelles idées pour être plus heureux et c’est le principal.

 

Bilan de l’année 2017

Pour cette troisième année de blog, voici les différentes statistiques de cette année:

  • 1383 visites avec 708 visiteurs
  • 94 articles publiés

En ce qui concerne le bilan des livres:

  • 74 livres lus
  • de nombreux partenariats dont Simplement, NetGalley, les éditions Laska, les Matchs de la Rentrée littéraire avec PriceMinister, des auteurs comme Aude Réco, Bastien Pantalé, Aurélien Grall, Selen Itoka.

Et dans les belles découvertes:

Chroniques expresses 11

Les chroniques expresses sont de retour! En effet, j’ai lu un petit livre et une BD, de quoi me remettre à de petites chroniques.

toimoi-maintenant-ou-jamais-episode-1-789507

Ce n’est que le premier épisode et on termine bien évidemment sur un cliffhanger. Cependant, l’histoire est très prenante. On commence par une héroïne qui est en couple malheureuse et qui se bat pour devenir avocate. Avec ses meilleures amies toutes plus amusantes l’une que l’autre, elle revient dans son lycée d’origine pour une soirée organisée par son ex, celui qui lui a brisé le cœur. Ce n’est que le début, on nous cache beaucoup de choses mais le rythme est prenant, les héroïnes ont du caractère et le reste donne envie.

couv_212052

J’avais plutôt des a-priori négatifs devant cette BD qui retrace des récits de la mythologie et je dois avouer que je me suis complètement trompée. L’histoire est plaisante, la mythologie grecque est bien respectée et j’ai dévoré cette BD courte avec plaisir en dix minutes donc je la recommande chaudement!

Bilan de novembre

Au niveau blog:

  • 9 articles publiés
  • 140 vues dont 75 visiteurs
  • 6 livres de lus

Au niveau lecture:

Je n’ai pas de gros coups de cœur niveau lecture ce mois-ci mais niveau maison d’édition:

logo_ok

Au niveau écriture:

Pleins de nouvelles choses ce mois-ci:

  • A l’occasion du Nanowrimo, j’ai fini la destructrice de couples, roman qui possède maintenant 50 002 mots.
  • J’ai publié Une excursion dans le métro, grâce à Bookless éditions. Nouvelle fantastique que vous pouvez acheter en ebook notamment à la Fnac ou sur Amazon selon les goûts de chacun.

Le carnet Intégrale d’Anne Rossi

cover

Enfin une romance vue sous un point de vue masculin! Adrien, trentenaire cynique et déprimé, critique littéraire, rencontre Shérine, chanteuse pop et cette dernière tombe folle amoureuse de lui. C’est le début des emmerdes pour le pauvre critique.

J’ai dévoré en une journée les sept tomes qui composent ce roman. C’est frais, touchant, acidulé et je me suis sentie complètement en accord avec Adrien. J’ai adoré la manière dont il se laisse petit à petit touché par la nouvelle femme dans sa vie. Cela m’a paru à la fois crédible qu’il refuse de croire à son bonheur et mette autant de temps à accepter l’amour. J’ai surtout apprécié sa famille et les différentes interactions avec les membres de cette famille.

Bref, une romance comme on en voit pas beaucoup que je recommande chaudement et qui m’a bien enthousiasmée.