Les gestes du chinois de Jean François Billeter

J’étais un peu perplexe de voir ce petit livre sur le chinois écrit par un Français mais comme il s’agissait d’un cadeau d’une amie que j’apprécie, j’ai décidé de donner sa chance et je dois avouer que je ne suis absolument pas déçue. Ce livre s’adresse très clairement aux apprenants chinois, même s’il ne demande pas forcément d’avoir un niveau très élevé. Cependant, je ne pense pas que quelqu’un n’ayant jamais étudié le chinois pourra vraiment apprécier ce qui est écrit.

Pour les apprenants, il n’y a aucun doute sur le fait que ce livre permet notamment de démystifier la grammaire et la structure de la phrase en chinois qui est fondamentalement très différente du français et cela permet également de prendre du recul pour pouvoir vraiment s’approprier cette langue différente. Globalement, même si je trouve que le propos reste assez superficiel et que l’auteur se prend beaucoup trop au sérieux, j’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteur décrypte la langue et je pense que je n’hésiterais pas à relire ce livre au fur et à mesure de mon apprentissage.

Bref, une lecture à conseiller pour les apprenants du chinois qui ne sont pas familiers avec ce type de langues.

Derrière chaque grande femme se cache un chat de Lulu Mayo

Le livre a une couverture magnifique avec des bordures dorées et c’est un livre qu’on apprécie de garder dans sa bibliothèque. Les illustrations sont absolument sublimes et il y a également de nombreuses citations en plus des biographies et des illustrations.

Si les biographies sont très peu fournies, ce livre prend un point de vue inhabituel et reste très amusant même s’il faudra creuser avec d’autres livres pour les femmes évoquées, ce qui n’est pas pour me déplaire non plus. Je pense que le point fort se situe dans les images plutôt que dans le texte. J’aime également le fait que ces femmes viennent de nombreux pays et on ne se focalise pas uniquement sur des femmes blanches du monde occidental.

Bref, un livre à garder pour les magnifiques illustrations et pour la beauté de la couverture.

Le féminisme de Anne-Charlotte Husson et Thomas Mathieu

Il s’agit d’un tout petit essai très rapide à lire concernant le féminisme. Il est avant tout destiné à des gens novices qui n’y connaissent absolument rien ou des jeunes enfants qui veulent découvrir et s’instruire. Si la lecture est fluide et agréable, je dois avouer que j’ai été un brin déçue car je n’ai rien appris de neuf sur ce sujet, étant donné que je suis déjà informée sur le sujet.

Bref, une petite déception de mon côté même si ça plaira au public concerné.

Le génie lesbien d’Alice Coffin

Alice Coffin, journaliste militante féministe, a écrit un essai sur le journalisme et l’activisme en France. Cet essai est super intéressant sur pas mal de plans. Elle fait un parallèle entre le journalisme aux États-Unis et celui en France et propose des réflexions intéressantes sur les raisons pour lesquelles les mouvements de type « Metoo » ont moins marqué la France que d’autres pays dans le monde.

J’ai beaucoup apprécié sa réflexion autour de l’activisme et de la représentation en politique et en journalisme ainsi que de l’importance de ces deux aspects. C’est un essai qui fait réfléchir et permet de relativiser l’approche classique française.

Bref, cet essai propose un point de vue différent et une étude sur les aspects spécifiques en France intéressants.

Éloquence de la sardine de Bill François

48892116._sy475_

Il s’agit d’une ode à la nature comme on les aime. Je connais l’auteur en question et son talent d’écriture donc je savais que j’allais me régaler à lire ces pages. Cependant, je ne pensais pas en apprendre et m’émerveiller autant. Ce livre ressemble beaucoup à Sommes-nous trop bêtes pour comprendre les animaux de Frans de Waal, également scientifique de sa profession (dont la chronique peut être lue ici).

Ce livre invite à une exploration de différentes espèces de poissons et d’animaux aquatiques, sans prétention à l’exhaustivité, l’idée étant tout simplement de se laisser bercer par les différentes histoires. J’avoue que je n’aurais pas pensé qu’il existait autant de diversité marine au sein même de Paris. J’ai été éblouie particulièrement par les différentes communications inter-espèces entre les humains et les poissons et mammifères marins à travers l’histoire. J’avais toujours été fascinée par l’idée de pouvoir se comprendre avec les espèces et j’ai donc adoré tout ce qui relevait de ce domaine dans le livre. J’ai trouvé aussi amusant le fait que les baleines communiquent aussi loin et qu’on puisse détecter l’existence de baleines qu’on ne verra jamais. J’ai beaucoup apprécié la bibliographie qui est disponible gratuitement sur le site de Fayard et qui permet d’apprécier encore plus la rigueur de l’auteur tout en découvrant de nouvelles sources d’informations. Évidemment, même si les histoires en elles-mêmes sont fascinantes, le style de l’auteur rend le tout d’autant plus agréable à lire et cet essai, qui constitue son premier livre, est assez prometteur pour la suite.

Bref, un livre fascinant qui plonge au cœur des profondeurs aquatiques dont personne ne peut sortir indemne.

 

Sans ambition: l’essence du bonheur et du succès organique de Patrice Turlet

sans_ambition

Voilà un essai original qui tranche avec les livres habituels de développement personnel et le média ambiant. On est submergés par à la fois l’urgence de travailler toujours plus et l’obligation de productivité essentielle à la plupart des livres de développement personnel. Ce livre s’inscrit plutôt dans une mouvance de ralentissement.

L’idée n’est plus de faire toujours plus mais d’essayer d’être présent dans l’instant et de profiter de chaque moment, d’être au lieu de faire en somme. J’ai trouvé intéressant la manière dont il relate sa vie d’artiste en montrant que même avec toute la gloire, il est difficile de ne pas être entraîné dans une spirale pour obtenir toujours plus. L’idée du livre est que l’ambition est le mal de notre société et qu’au moment où on arrête d’être ambitieux, on peut enfin réaliser ses rêves en toute sérénité.

J’ai beaucoup aimé cette idée et l’auteur montre qu’il a pu y accéder par la méditation. Même si je comprends la volonté de l’auteur qui est tout à fait louable de ne pas se mettre en travers de livres plus complets sur le sujet de la méditation, j’ai trouvé qu’il est resté assez vague sur son expérience par rapport au reste. L’idée de retraite dans un endroit calme est cependant intéressante à retenir et l’auteur n’hésite pas à proposer de nombreux liens et de nombreuses sources.

Bref, je suis agréablement surprise par ce petit livre qui déculpabilise de vivre ses rêves à sa manière selon sa propre conception de la vie. Je remercie l’auteur et la plateforme Simplement Pro pour cette leçon de vie.

Chroniques expresses 22

9782330103231-475x500-1

J’ai adoré le titre de l’essai et je conseille fortement cet essai à tous les gens qui pensent que les animaux n’ont pas de sentiments ni d’intelligence mais également à tous ceux qui sont plus ouverts d’esprit. Même si l’auteur a tendance à se focaliser sur son sujet d’étude (c’est-à-dire les singes), j’ai appris une quantité remarquable de connaissances sur les capacités des fois supérieures de plusieurs animaux dont les chimpanzés qui nous battent sur des tests de mémoires. Ce livre est rempli d’anecdotes à raconter en société et il est une bouffée d’air frais sur ce domaine.

cover

C’est un recueil sur la pauvreté avec un humour grinçant qui met mal à l’aise et qui représente des personnages pauvres mais avec toute leur personnalité. La nouvelle sur le facteur est presque drôle avec ce personnage qui joue de l’inimitié des autres. J’ai adoré aussi celle sur les mendiants qui devraient porter des meilleurs costumes. Albert Cossery réussit à se mettre à la place de ces indigents et à nous bousculer dans nos propres certitudes. Bref, une lecture dure et drôle, un mélange qu’on ne voit pas souvent.

9782072696626_1_75

Il s’agit d’un recueil étonnant, bizarre et complètement dérangeant. Comme je l’ai lu en espagnol, cela peut compter dans mon appréciation mais je n’ai jamais lu des nouvelles aussi à la fois compliquées et surprenantes. Je crois qu’il faut lire par soi-même pour le comprendre.

Chroniques expresses 21

2099048

Il ne faut pas craindre ni les insultes ni la vulgarité mais Virginie Despentes écrit de manière fluide et agressive, et j’avoue que d’une certaine manière, cela fait du bien. On est loin du dogmatisme de Simone de Beauvoir ou de la philosophie. Cette femme a vécu de nombreuses choses (en tant que femme violée, puis prostituée puis réalisatrice de films pornos) et elle a un point de vue intéressant sur le sujet: elle prône globalement acceptation et la légalisation de tout ce qui relève de la prostitution et de la pornographie. Elle va beaucoup plus loin en expliquant de quelle manière les femmes et les hommes sont condamnés par le capitalisme actuel et son impact sur les genres. Bref, à lire si vous n’êtes pas allergique aux gros mots.

9782016265321-475x500-1

Ce roman est émouvant. Je n’ai pas vraiment adhéré au personnage de Hannah qui a l’air de réagir de manière très émotionnelle ni même aux autres personnages qui sont tous soit insupportables soit égoïstes mais l’auteur réussit à nous amener dans un suspense qui fait que j’ai dévoré ce roman. On connait la fin dès le début, Hannah se suicide mais le cheminement de Clay qui reçoit les cassettes est intéressant et j’ai beaucoup aimé le retournement de situation lorsque vient le tour de Clay sur les cassettes.

9782749916965-475x500-1

Je ne connaissais pas du tout le destin de la fille de Michel Fugain et je n’avais que vaguement entendu parler de ce chanteur. Par conséquent, j’ai appris à cette occasion que la fille de ce chanteur est morte de leucémie. Sans le prisme de cette célébrité, j’ai pu lire ce témoignage émouvant et triste de la grande sœur qui a vécu son deuil et sa détresse dans l’ombre de ses parents. Au-delà de son style agréable à lire, cette femme transmet avec beaucoup de sensibilité ses émotions et consacre un bel hommage à sa sœur.

 

Tout est sérieux mais rien n’est grave de Coco Brac de la Perrière

tout-est-serieux-mais-rien-n-est-grave

Avis

Ce livre est un guide express pour gérer tout type de situation. Il s’agit presque d’une sorte de dictionnaire où on pioche ces maux pour trouver des remèdes. J’ai particulièrement apprécié la petite touche d’originalité avec l’idée de mettre des « adresses » partout. Pour chaque souci, l’auteur met le lien vers une personne réelle, une méthode ou un site et même si la plupart des liens pointent vers des ateliers en région parisienne (ce qui peut déranger certaines personnes), j’ai bien aimé l’initiative.

Ce n’est pas un livre à relire mais à relire, avec quelques conseils sympas à appliquer en fonction des situations. L’auteur met beaucoup en avant le MBSR (Mindful based stress reduction) et donne envie d’en savoir plus.

Sinon, j’ai trouvé quelques aspects très clichés et limite offensants sur la partie familiale dans le fait que l’auteur considère le père comme systématiquement absent puisque seule la mère peut susciter des angoisses et du stress et globalement, le fait de choisir beaucoup des situations très précises fait que ces dernières sont moins développées. Ceci est particulièrement frustrant d’autant plus si une personne se reconnait dans une situation.

Bref, la tentative est originale, les adresses sont bien pensées et les conseils assez sympathiques malgré quelques clichés évitables. Je remercie donc NetGalley de m’avoir procuré ce livre.

Auto-édition, en avant! de Aude Réco

cover

Avis

Depuis quelques temps, l’idée me trotte à l’esprit de commencer à auto-éditer certaines de mes nouvelles pour tester mon public et professionnaliser ma carrière d’écriture. Ce livre tombait à pic dans cette démarche.

J’avoue que ce qui me faisait le plus peur dans cette démarche d’auto-édition, c’est avant tout la partie fiscale et surtout comment déclarer ses revenus. La partie fiscale de ce livre est assez minimale mais le plus important à savoir est qu’on peut tout mettre dans la case BNC.

Sinon, pour le reste, ce guide est très complet dans le sens où il effleure beaucoup de domaines très différents et montre bien que l’auto-édition n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Tous les aspects sont évoqués: la correction, l’illustration, la promotion et la vente. Cela permet d’avoir un aperçu très large assez rapidement pour avoir une idée de l’ampleur de l’entreprise et des difficultés potentielles.

Je regrette juste que ce guide se contente d’évoquer et de mentionner les différents aspects sans aller réellement dans les détails. Il s’agit d’un premier aperçu surtout.

En bref, un guide complet et évocateur sur l’auto-édition pour ceux qui veulent se lancer sans connaître tous les tenants et aboutissements.