Tout est sérieux mais rien n’est grave de Coco Brac de la Perrière

tout-est-serieux-mais-rien-n-est-grave

Avis

Ce livre est un guide express pour gérer tout type de situation. Il s’agit presque d’une sorte de dictionnaire où on pioche ces maux pour trouver des remèdes. J’ai particulièrement apprécié la petite touche d’originalité avec l’idée de mettre des « adresses » partout. Pour chaque souci, l’auteur met le lien vers une personne réelle, une méthode ou un site et même si la plupart des liens pointent vers des ateliers en région parisienne (ce qui peut déranger certaines personnes), j’ai bien aimé l’initiative.

Ce n’est pas un livre à relire mais à relire, avec quelques conseils sympas à appliquer en fonction des situations. L’auteur met beaucoup en avant le MBSR (Mindful based stress reduction) et donne envie d’en savoir plus.

Sinon, j’ai trouvé quelques aspects très clichés et limite offensants sur la partie familiale dans le fait que l’auteur considère le père comme systématiquement absent puisque seule la mère peut susciter des angoisses et du stress et globalement, le fait de choisir beaucoup des situations très précises fait que ces dernières sont moins développées. Ceci est particulièrement frustrant d’autant plus si une personne se reconnait dans une situation.

Bref, la tentative est originale, les adresses sont bien pensées et les conseils assez sympathiques malgré quelques clichés évitables. Je remercie donc NetGalley de m’avoir procuré ce livre.

Publicités

Auto-édition, en avant! de Aude Réco

cover

Avis

Depuis quelques temps, l’idée me trotte à l’esprit de commencer à auto-éditer certaines de mes nouvelles pour tester mon public et professionnaliser ma carrière d’écriture. Ce livre tombait à pic dans cette démarche.

J’avoue que ce qui me faisait le plus peur dans cette démarche d’auto-édition, c’est avant tout la partie fiscale et surtout comment déclarer ses revenus. La partie fiscale de ce livre est assez minimale mais le plus important à savoir est qu’on peut tout mettre dans la case BNC.

Sinon, pour le reste, ce guide est très complet dans le sens où il effleure beaucoup de domaines très différents et montre bien que l’auto-édition n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Tous les aspects sont évoqués: la correction, l’illustration, la promotion et la vente. Cela permet d’avoir un aperçu très large assez rapidement pour avoir une idée de l’ampleur de l’entreprise et des difficultés potentielles.

Je regrette juste que ce guide se contente d’évoquer et de mentionner les différents aspects sans aller réellement dans les détails. Il s’agit d’un premier aperçu surtout.

En bref, un guide complet et évocateur sur l’auto-édition pour ceux qui veulent se lancer sans connaître tous les tenants et aboutissements.

 

Osez les sex toys d’Ovidie

007901-352x500

Avis

Il s’agit d’un livre très sympathique, surtout pour les femmes et je vais tout de suite commencer par les points positifs. La lecture est bien structurée et rapide. L’auteure présente les différents sex-toys présents sur le marché avec des marques précises et des sites mis en avant. De plus, elle en explique l’utilisation et les différents avantages et inconvénients de chacun. Elle ne se contente pas de ouï-dire, elle donne des précisions pour les sex-toys qu’elle a essayés et se renseigne pour les autres tout en étant consciente que l’expérience permet une meilleure compréhension de l’utilisation.

En ce qui concerne les petites choses qui m’ont gênées lors de la lecture: ce livre est clairement destiné aux femmes et on sent une véritable gêne pour tout ce qui n’est pas de l’ordre du plaisir féminin. De plus, elle a une conception assez rétrograde du couple puisque les conseils donnent le sentiment que tous les hommes aiment boire de la bière et regarder un match de foot après le sexe et se sentent menacés lorsque leur partenaire propose d’utiliser des sex-toys. Même si cela peut correspondre à une fraction d’hommes, je trouve cela assez stéréotypé et j’espère que je ne suis pas juste tombée sur les « bons » hommes.

Bref, une mine d’or encyclopédique sur les avantages et les inconvénients de tous les sex-toys destinée surtout à l’usage des femmes et à un usage pratique.

Les grands espions du XXe siècle de Patrick Pesnot

17401414

Avis

Je ne suis ni calée en politique ni en histoire et pourtant, me voilà enchantée par ce roman d’espionnage de la vie réelle. On nous dit toujours que les vrais espions, loin de ressembler à des James Bond ou Alias, sont plutôt des administratifs cachés dans leurs bureaux. Ce livre dément et raconte la vie absolument fabuleuse des espions qui ont œuvré pour ou contre des dictatures et même les deux à la fois.

J’ai un petit coup de cœur pour la crise des missiles de Cuba, un passage historique qu’on apprend tous en cours d’histoire et qui, raconté par des espions, prend une toute autre dimension. Ce qu’on croyait une victoire de Kennedy et qui est en réalité une victoire des services secrets soviétiques qui ont réussi à faire croire à leur puissance militaire.

Bref, un livre à lire d’urgence, une perle rare qui donne le point de vue de l’espion, un point de vue souvent méconnu et ignoré et surtout, un livre sur la manipulation et la psychologie humaine. A méditer pour les écrivains d’espionnage, la vérité est parfois plus incroyable que la fiction!

Vivre végane de Gwendoline Yzebe

30685980

Avis

Depuis que je suis devenue végétarienne (ou plutôt pescitarienne) dernièrement depuis plus d’un an à présent, j’ai eu de nombreuses réflexions désagréables de toute part et principalement de ma famille. J’ai eu le traditionnel « mais il faut manger des protéines », le vicieux « tu ne veux pas faire souffrir les animaux mais les végétaux, ça te dérange pas » et bien sûr « c’est trop bon la viande ». Bref, je comprends parfaitement à quel point cela peut être désagréable et au-delà de m’informer sur ce mode de vie que je pratique à ma manière depuis peu, je voulais avoir des informations sur les différents aliments, et les différentes manières de vivre.

J’avoue avoir été bluffée par tout ce que j’ai appris, notamment sur l’élevage des animaux, les vêtements qui viennent en partie de l’exploitation des animaux. J’ai trouvé dans ce livre tous les arguments contre les végétariens en général et les différentes manières d’y répondre. Je me suis enfin sentie moins seule dans mon coin contre des gens pour qui manger de la viande est la seule option et le seul moyen de rester en bonne santé. De plus, je me suis rendue compte de tout le chemin encore à parcourir si je voulais poursuivre dans cette voie. Malheureusement, vivre en couple et sans beaucoup d’argent de poche empêche souvent de faire des conversions aussi brutales mais être informée permet d’envisager un autre mode de vie.

Bref, ce livre est très utile à  la fois pour les végétariens (végétaliens, végans ou autres) ainsi que pour ceux qui veulent juste s’informer et il est très complet. Je remercie chaleureusement NetGalley de m’avoir permis de le lire.

Comme par magie de Elizabeth Gilbert

cover75909-medium

Avis

J’ai un avis mitigé sur ce livre, à la fois très positif et sceptique. Très positif car ce livre encourage la créativité et ayant traversé une période de désert au sujet de mes projets d’écriture, ce livre est une bouffée d’air frais. Il me donne envie de reprendre mes projets créatifs et de poursuivre dans mes rêves de publication malgré la difficulté. J’ai souvent été découragée en voyant que mes efforts dans l’écriture depuis des dizaines d’années n’ont jamais été couronnés de succès. Cependant, la lecture de ce livre me permet de relativiser et d’apprécier en soi l’acte de création, quel que soit le résultat.

Le côté sceptique de mon avis provient de la partie très mystique de l’auteure. Elle s’emporte des fois sur son propos et part dans des descriptions lyriques de l’inspiration et pour quelqu’un comme moi qui est assez terre-à-terre sur ce point, je n’ai pas été emportée par son élan.

En conclusion, j’ai aimé son message d’espoir, un peu moins la manière dont elle l’a tourné. Je souhaite aussi remercier Netgalley et les éditions Calmann Lévy pour m’avoir procuré un exemplaire de ce récit.

Comment je suis devenue chamane de Claire Marie

cover78608-medium

Avis

Tout d’abord, l’auteure possède le même prénom que moi, je me suis sentie par conséquent tout de suite plus impliquée. Je m’attendais à un apprentissage et une leçon sur les rites chamaniques. J’aurais préféré une vision plus exhaustive sur la philosophie de ces rites.

Le bouquin propose plutôt un journal personnel sur la manière dont l’auteure, une psychologue, va s’approprier différents rites chamaniques et d’Amérique Latine pour enrichir sa vision de la psychologie. L’état d’esprit en France me permet difficilement d’imaginer un hôpital acceptant d’avoir des médecines alternatives promulguées par des psychologues. Je trouve cela fascinant que certains hôpitaux l’acceptent, au moins en Angleterre.

Le parcours de la psychologue est intéressant à suivre, on la voit tiraillé entre l’éducation occidentale et l’éducation chamanique même si j’avais l’impression qu’elle virait beaucoup plus dans le chamanique que vers l’occidental. J’avoue personnellement posséder le même esprit que sa fille rebelle. Je suis le genre de personnes convaincus par l’expérience plus que par le récit. Une partie de moi avait envie de tester sa thérapie pour vérifier si elle est aussi révolutionnaire qu’elle le prétendait.

En conclusion, je me suis sentie à la fois intriguée par ces thérapies peu conventionnelles et en même temps sceptique devant son voyage initiatique, je demanderais à être convaincue par la suite de ces transformations que permettent les rites chamaniques.

Je remercie bien évidemment les éditions Fayard et NetGalley de m’avoir procuré un exemplaire de ce livre.

Dictionnaire philosophique de Voltaire

136122921

Avis

Je vais avoir du mal à commenter ce dictionnaire déjà par le contenu alphabétique et ensuite car j’ai mis plusieurs semaines avant de venir à bout de ce pavé. Voltaire met un point d’honneur dans ce dictionnaire à expliquer son point de vue sur la religion. Sur certains points, je me suis demandée s’il n’avait pas un côté athée puisqu’il essaie de démolir toutes les croyances absurdes de la plupart des religions monothéistes.

La manière dont il structure son écrit m’a rendu ses propos très difficiles d’accès car éparpillés sur de nombreux endroits. Je n’ai pas trouvé son écriture très agréable à lire et cela ne m’a aucunement enrichi dans ma manière de penser.

Je dirais que cette lecture est une perte de temps même si elle est obligatoire pour ma licence de lettres.

Chroniques expresses 7

Je consacre cette partie en général à des petits romans ou à des nouvelles, celui-ci sera consacré à des essais que j’ai lu dernièrement et qui m’ont tous les deux déçus.

Quiet: The Power of Introverts in a World That Can’t Stop Talking de Susan Caine

Cet essai représente tout ce que je déteste dans un essai en général. Le but est d’ordre psychologique plutôt que d’ordre scientifique. Je m’attendais un minimum à des informations scientifiques fiables, des données quantifiées et expliquées sur le fait d’être introverti et un approfondissement des concepts utilisés, ce qui me paraît raisonnable à attendre d’un essai.

Au lieu de cela, je me retrouve devant un livre de coaching qui me dit: c’est bien d’être introverti, c’est cool et en plus il y en des tas et l’auteure balance des exemples historiques à la chaîne tout en racontant sa vie privée et ses propres idées dans un mélange assez indigeste. J’ai pris quelques semaines à le lire en me forçant et j’en arrive à la conclusion que cela me rappelle tout ce que je déteste dans les pseudos ouvrages mi scientifique mi coaching.

Zéro déchet de Béa Johnson

Disons le tout de suite, je n’ai pas lu ce bouquin pour changer de vie ni parce que j’ai eu une épiphanie personnelle sur la manière dont le monde court à sa ruine. J’étais juste curieuse de savoir quelques données pertinentes et de comprendre comment les autres ont réussi à simplifier leur vie. Un détail important: ce livre est écrit pour des canadiens et toutes les adresses des magasins viennent de là bas donc impossible pour un français d’utiliser tous les conseils donnés. Deuxième détail: j’étais un peu gênée par son ton supérieur et la manière dont elle a laissé son obsession devenir tellement énorme dans sa vie. Même si elle l’admet elle-même, elle part tellement dans les extrêmes avec son mode de vie aussi naturel qu’il est plus facile de rejeter ses idées après les avoir lues que de déchiffrer quelques détails intéressants dans la masse.