Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud

35923217

Ce livre traite de la guerre d’Algérie à travers un récit mi-autobiographique puisque Brigitte Giraud raconte l’histoire de son père qui a refusé de porter une arme lors de la guerre et sa mère, enceinte, qui a rejoint son mari en Algérie.

Même si j’ai pu assister à une rencontre avec l’autrice qui donnait envie de lire ce livre et donnait beaucoup d’éléments personnels pour le comprendre, j’ai détesté, à mon grand regret, le style du livre. Il s’agit d’un style très particulier, on dirait un résumé de roman, avec les faits bruts sans émotions. Chaque personnage est vu de l’extérieur de manière superficielle et si Oscar le malade et Antoine le père sont décrits avec une certaine épaisseur, la mère reste une figure fantôme, comme l’autrice n’était pas intéressée par la vie quotidienne de cette femme qui reste dans un pays d’hommes sans réussir à s’intégrer à l’histoire.

Bref, je n’ai ressenti aucune émotion pour ce livre froid et dur et j’étais très déçue par ce récit.