Helden T2 de Mélodie Smacs

cover Helden 2

J’avais adoré le tome 1 dont vous pouvez lire la critique ici et je me réjouissais de lire le second tome. Pour ne pas vous laisser languir, j’ai tout simplement adoré et je pense même que ce tome surpasse le premier.

Il s’agit toujours d’une démone de la gourmandise qui travaille avec ses supérieurs hiérarchiques et ses collègues pour comprendre une enquête policière, dans ce contexte pour quelle raison son protégé n’arrête pas d’être pris pour cible.

L’héroïne garde son caractère et continue de tempêter et protester contre chaque ordre tout en prenant des risques assez insensés. Elle reste fidèle à ce qu’on avait vu dans le premier tome et cela fait du bien de la retrouver. J’ai particulièrement apprécié ce tome car il donne quelques réponses sur les mystères qui restaient du tome 1 tout en gardant certaines zones d’ombres et permet d’équilibrer de manière assez subtile la gestion d’informations. Je ne me suis pas du tout sentie frustrée malgré la fin ouverte. De plus, l’histoire en tant que telle est très divertissante et on se demande ce qu’a bien pu faire ce pauvre humain Raphaël pour être poursuivi par tant de gens. Et les réponses à cette question permettent d’en savoir plus sur le monde de l’autrice.

Finalement, le ton reste léger, j’ai rapidement (trop rapidement?) lu ce tome et je n’ai qu’une hâte: commencer le suivant en espérant que l’attente ne soit pas trop longue.

En bref, un roman de fantaisie urbaine drôle, sympathique, qui met de bonne humeur. Je remercie les éditions Sharon Kena pour cette jolie découverte.

Le cycle d’Astrelys T1 de Matty Madiel

cover

Le roman traite d’une population humaine au bord de la ruine écologique qui découvre un nouveau monde peuplé d’humanoïdes à travers une faille. Tous les humains vont découvrir ce nouveau peuple et s’adapter à leurs coutumes alors que les gens qu’ils découvrent se révèlent de plus en plus différents d’eux.

J’ai beaucoup aimé l’ambiance légère du roman, au moins au début. Le début encapsule parfaitement les espoirs et les ambitions de nouveau départ des Terriens et même si on peut supposer que ce sera moins simple que prévu, la découverte du nouveau monde est particulièrement réjouissante et le souffle d’enthousiasme est assez bien retranscrit dans la première partie du roman.

L’héroïne a rapidement emporté ma sympathie et son histoire d’amour, même si elle est assez banale, permet de l’ancrer dans le milieu royal et de lui permettre d’avoir un rôle plus important que prévu.

J’ai également apprécié la manière dont la nouvelle planète tourne mal au fur et à mesure à tel point que lorsqu’on se retrouve à la fin, l’ambiance est devenue oppressante et on comprend assez vite que les Terriens ont réussi à pourrir le côté pacifique du monde de manière assez subtile.

Bref, une histoire certes assez classique mais qui a le mérite d’être bien écrite avec un univers assez optimiste et joyeux. J’aurais juste comme regret de n’avoir pas pu explorer plus en détail l’univers du nouveau monde. Sans doute que les prochains tomes permettront de connaître plus d’endroits. Je remercie les éditions Sharon Kena pour ce service presse.

L’écho du passé T1 d’Olivia Lapilus

cover

Il s’agit d’un livre d’urban fantasy dans lequel la protagoniste découvre qu’elle a des pouvoirs surnaturels après avoir été enlevé puis libéré dans des circonstances mystérieuses.

J’ai tout de suite adoré Amanda et son caractère combatif. Pour une fois, l’héroïne n’accepte pas la main mystérieuse que lui tend les autres héros de l’histoire et j’ai trouvé cela assez rafraichissant dans le monde de l’urban fantasy. Amanda est vraiment un personnage ancré avec les pieds sur Terre, qui commence en premier lieu par appeler la police puis par déménager lorsqu’elle se rend compte qu’il ne se passe rien après sa plainte. De plus, elle rejette en bloc ses pouvoirs lorsqu’ils arrivent et il faut une énorme catastrophe pour qu’elle vienne demander de l’aide. J’ai trouvé que c’était particulièrement crédible et agréable d’avoir ce type d’héroïne assez réaliste mais avec un fort caractère également.

L’autrice n’hésite pas un seul instant à mettre ses personnages en danger et à aller jusqu’au bout de son idée au niveau de l’organisation secrète et j’ai apprécié de ne jamais savoir ni qui va s’en sortir ni comment, le suspense reste à son comble du début jusqu’à la fin. Les autres personnages sont intéressants mais je les ai trouvé moins bien exploités que l’héroïne. J’ai également apprécié le fait que la romance de l’histoire n’éclipse pas ni l’univers ni l’histoire principale en cours.

Ce roman d’urban fantasy m’a surpris et éblouie par son héroïne crédible et un univers particulièrement bien établi et j’ai dévoré l’histoire du début jusqu’à la fin. Je remercie vivement les éditions Sharon Kena pour cette belle découverte.

 

Tailored Events T1 de Pierrette Lavallée

cover

Alors qu’Ariana et Wade se sont séparés il y a longtemps, Wade est devenu un grand acteur et Ariana a mis en place une société d’organisation des événements. Par une coïncidence désagréable, Ariana se retrouve à organiser le mariage de son ex alors qu’elle peine à l’oublier depuis leur rupture brutale.

J’ai adoré le personnage d’Ariana. L’autrice nous montre une femme d’affaires blessée en amour qui réussit à prendre sa vie en main et se ressaisir dans un entourage bienveillant avec des amis qui prennent soin d’elle. La manière dont la rupture passée est amenée par petites touches est assez élégante, on se prend d’affection pour cette héroïne brisée et j’avoue que son personnage éclipse largement celui de Rickwade qui se comporte comme un salopard pendant la majorité du roman.

Lorsque les deux protagonistes se rapprochent intimement, j’ai trouvé l’attitude de Richwade assez révoltante avec le côté arrogant et oppressant et même si je comprends l’attirance et la passion d’Ariana, j’avoue que le personnage du héros m’a laissée froide au point que je l’ai même détestée pendant les dernières péripéties. Leur relation est assez malsaine tout au long du roman et même si c’est classique dans les romances actuelles, j’étais un peu déçue qu’Ariana se laisse émouvoir au dernier moment.

J’ai dévoré ce roman en quelques heures, l’autrice réussit à nous entraîner dans son univers en peu de temps et à nous donner du suspense à toutes les pages.

Bref, une héroïne fascinante, un rythme effréné et une histoire dont on veut connaître la fin rapidement, voici les ingrédients de ce roman. Je remercie les éditions Sharon Kena pour ce roman.

Checkmate T1 de Sana Taylor

cover

Il s’agit d’un roman pour jeunes adultes qui raconte l’histoire d’étudiants qui se retrouvent après des années et qui doivent composer avec les histoires tragiques qui se sont produites dans le passé. Pour être honnête, j’ai absolument adoré cette histoire notamment en raison des personnages qui sont tous très crédibles selon moi. Chaque personnage a sa propre histoire à raconter et ses propres soucis et l’autrice réussit à gérer les différentes histoires sans jamais s’emmêler les pinceaux.

J’ai beaucoup aimé le fait qu’aucun personnage n’est totalement blanc ou noir et qu’on nous présente des jeunes adultes ayant tous fait des erreurs dans leur jeunesse et essayant de se rattraper à leur manière. L’histoire complète de la rupture d’Emma nous est présenté au fur et à mesure et j’ai particulièrement apprécié le fait que même si les personnages autour d’Emma ont tendance à être surprotecteurs, cela est vu de manière assez négative et ces comportements sont sanctionnés de manière assez dramatique dans le roman. J’avoue que même si j’ai eu un coup de cœur pour le personnage principal d’Emma, tous les autres apportent une vraie substance à l’histoire et l’autrice arrive à exprimer comment une bande d’amis peut se déchirer après une rupture. L’histoire est tellement prenante que j’ai fini le tome d’un seul trait, sans réussir à sortir mon nez du bouquin. L’écrivaine arrive à donner une raison crédible de rupture à Cooper sans le justifier totalement, chaque personnage a son côté immature ce qui leur donne une crédibilité assez inouïe et donne à l’histoire du suspense.

Bref, un coup de cœur auquel je ne m’attendais pas. Je remercie les éditions Sharon Kena pour ce magnifique roman.

Helden T1 de Mélodie Smacs

cover

Il s’agit d’un roman de style urban fantasy dont la protagoniste est une démone de la gourmandise. J’ai déjà lu récemment un livre de la saga Georgina Kincaid (avec une succube en personnage principal) et j’avais apprécié l’idée de mettre en avant un personnage démoniaque. Cette fois-ci, l’autrice va bien au-delà de mes espérances puisque le personnage principal est ouvertement démoniaque sans aucun remords et cela m’a donné beaucoup de plaisir à lire. Voilà enfin une anti-héroïne fière de l’être qui ne cherche pas à justifier sa nature maléfique.

Je suis tout de suite tombée sous le charme de l’héroïne et j’ai apprécié la manière dont l’autrice met en place le décor petit à petit, en nous donnant les informations de manière intelligente et sans se presser. Même si la fin est un peu rapide et précipitée, le chemin est passionnant tout du long puisqu’on savoure chaque détail qu’on obtient du début jusqu’à la fin.

Il n’y a pas de doutes, ce roman donne envie de manger et l’autrice prend un malin plaisir à décrire les différentes saveurs de chaque nourriture à l’image de sa protagoniste dont le but est de nous donner faim.

Bref, un coup de cœur dans le monde de l’urban fantasy, un roman qui donne faim et une bonne surprise dont j’attends la suite avec impatience. Je remercie les éditions Sharon Kena pour ce service presse.