Le testament des siècles de Loevenbruck

1693064

Avis

Tout d’abord, il faut savoir qu’il s’agit d’un thriller à la sauce de Da Vinci Code, où on parlera comme d’habitude du célèbre peintre Léonard de Vinci, des groupements religieux et sectaires tous plus complotistes les uns que les autres en passant évidemment par la franc-maçonnerie et l’Opus Dei, des cibles classiques. Tous les poncifs du genre sont exploités, avec le petit nouveau qui en quelques jours, arrive à rassembler et comprendre le message de Jésus caché depuis des millénaires tout en arrivant à se protéger contre tous les religieux chrétiens qui veulent le tuer.

Les scènes d’action sont pléthores et l’on ne s’ennuie pas dans ce roman explosif.

J’aurais tout de même quelques reproches à faire à ce livre. D’abord, la caractérisation de Sophie comme « la lesbienne » est maladroite au possible et a des relents machistes désagréables à lire dont on ne comprend pas bien si cela vient du personnage ou de l’auteur lui-même. Surtout en ajoutant les scènes dans lesquels le narrateur exprime à quel point la cuisine n’est bien faite que par une femme. Ces scènes pleines d’idées rétrogrades m’ont sérieusement gênées.

Bref, un thriller plein d’actions, avec quelques passages machistes qui gâchent un peu l’ambiance.

Ne lisez pas la suite si vous ne voulez pas connaître la fin.

SPOILERS ATTENTION:

La fin avec le message de Jésus dévoilé est risible. Il a fallu la mort de « la lesbienne » qui est en réalité bisexuelle pour savoir que nous ne sommes pas seuls au monde. Je sais que le genre de l’histoire augmente l’enjeu mais ce message me paraît si ridicule hélas. Et attendre tout un livre pour le découvrir laisse un  goût amer dans la bouche.

 

 

Témoin sous protection de Emilie Milon

23015780

Avis

C’est une très courte nouvelle qui raconte l’histoire d’Esperanza, une femme qui, après avoir entendu le meurtre de son amie et failli se faire assassiner elle-même, est prise en charge sous la protection de la justice. Elle doit se créer une nouvelle vie, une nouvelle identité pour témoigner contre ceux qui ont voulu la tuer et pour l’aider dans cette tâche, elle rencontre un séduisant marshal.

J’avais déjà eu des difficultés avec une nouvelle dans les éditions Laska sur le fait de mélanger le travail et la romance, surtout dans un cadre aussi risque que celui de la protection des témoins et je l’admets volontiers, j’ai été plaisamment surprise dans le meilleur sens du terme.

L’héroïne est courageuse, indépendante et forte et malgré les circonstances, j’ai apprécié la relation naissante entre ce marshal Darren qui essaie de faire son boulot aussi bien que possible et qui se trouve admiratif devant le courage de Esperanza. Le format étant assez court, la fin est plutôt précipitée et il était possible de mieux introduire les scènes finales qui ne sont qu’anecdotiques.

Cependant, j’ai trouvé réaliste et plutôt agréable le personnage de Darren et j’ai bien apprécié le style de l’auteure. Je remercie de tout coeur les éditions Laska de m’avoir procuré cet exemplaire de la nouvelle.

 

Fermez les yeux de C.J. Cooper

28504065

Avis

Ce livre commence avec une femme qui souhaite revivre une partie sombre de son existence, quelque chose qui a rapport avec un hypnothérapeute, le séduisant Stephen. Sara recourt donc à l’aide de Stephen pour vaincre sa phobie de l’avion. Au cours de ces séances qui deviennent de plus en plus étrange, elle a des hallucinations, et Stephen devient de plus en plus empressé à son égard.
Le rythme de ce livre est très inégal, l’action principale concernant les souvenirs de Sara et de ses proches sur ses relations avec Stephen accélère à certains endroits et reste très lente à d’autres endroits. Dès que les personnages extrapolent sur la vie des parents de Stephen et sur les détails annexes, j’avais le sentiment de m’ennuyer et que le livre piétinait. Lorsque l’intrigue principale retournait, je redevenais nerveuse et stressée pour Sara. Je me remettais à tourner les pages en vitesse.
J’ai adoré l’idée de faire parler tous les personnages autour de Sara et de reconstituer l’histoire, j’ai adoré le personnage de Sara en lui-même ainsi que l’intrigue.
Et surtout, la fin m’a surprise et époustouflér, c’était comme si tout s’expliquait, tout devenait évident. Comme si chaque détail du livre prenait un sens.
Je remercie Netgalley et les éditions Préludes pour m’avoir offert ce bon moment de lecture.

Pluto de Naoki Urasawa

 

Avis SPOILERS!!!!

Tout d’abord j’ai lu rapidement les huit tomes et j’ai beaucoup aimé. J’ai apprécié la référence subtile à Asimov et aux lois de la robotique, j’ai apprécié les questionnements éthiques et l’inspecteur Gesicht. Au début j’étais impressionnée par la manière dont l’auteur n’hésitait pas une seule seconde à tuer ses robots puissants un à un mais au bout du compte, le tueur génial réussit tous ses coups et on se retrouve avec un inspecteur qui voit avec chaque meurtre un élément de plus dans la solution mais n’arrivera pas à cette solution ce qui rend ce procédé très frustrant.

J’ai adoré le concept de robot super intelligent qui aurait toutes les personnalités et prendrait des heures à calculer. Selon moi, pas la peine d’imiter les humains pour créer un super robot puisque l’humain est par définition imparfait mais ce concept de mélanger tous les caractères était sympathique.

La fin est assez précipitée, alors que les meurtres s’exécutent en l’espace de quelques tomes, et on nous introduit une fin du monde, un méchant pas si méchant, un robot mort mais pas mort, et tout se déroule avec une telle vitesse dans le dernier tome que j’ai trouvé dommage de ne pas l’avoir étalé un peu plus.

J’ai eu un coup de coeur pour le personnage de la soeur de Astro Boy qui arrive à percevoir les émotions (comme une empathe), heureusement qu’elle reste indemne et ne souffre pas du massacre des autres personnages.

En conclusion, un manga qui se lit vite et bien, des personnages attachants, un auteur sadique et une fin précipitée.

Shutter Island de Dennis Lehane

(369 pages)

Avis

J’ai adoré ce roman d’un bout à l’autre. L’auteur joue merveilleusement la carte de l’hôpital pour aliénés qui donne le côté si savoureux et si terrifiant à l’histoire. Je n’irais pas jusqu’à dire que la fin m’a éblouie. En effet, je n’avais pas prévu le retournement de situations de la fin et je me suis laissée complètement prendre au dépourvu par l’intrigue qui menait à terme son dénouement.

Il est facile de s’identifier au personnage principal, tellement facile de se laisser prendre au jeu la paranoïa et de tomber dans l’excès inverse. J’aime l’idée que la folie n’est folie que du point de vue extérieur, les fous réfléchissent de manière très logique et très intelligente et Dennis Lehane nous rappelle qu’écrire une histoire sur la folie rend l’intrigue très angoissante.

J’ai adoré les personnages, l’ambiance, l’intrigue et tout le reste.

ChallengeMystère