Le diable au corps de Raymond Radiguet

(187 pages)

Avis

Mon avis est très mitigé face à ce roman. D’un côté, j’ai adoré le style de l’auteur, il m’a entraîné dans son récit et je n’ai pas pu lâcher le livre jusqu’à la fin. D’un autre côté, le narrateur est détestable, il est arrogant, méprisant, lâche et ses actions vis à vis de la fille qu’il prétend aimer m’ont laissée songeuse à de nombreuses reprises. La fin est très convenue, elle emprunte à tous les clichés romantiques des histoires malheureuses et quant au pauvre gamin qui sort de l’union entre le narrateur et Marthe, je me demande comment il va s’en sortir d’avoir des parents aussi inconscients.

En tout cas, je suis restée indifférente face au narrateur qui traite sa prétendue amoureuse comme une poupée qu’il peut balancer comme il veut et son amante qui traite son fiancé puis époux de la même manière. Et évidemment, à la fin, ce sont toujours les femmes qui subissent le plus.

En résumé, une écriture indéniablement belle mais les propos m’ont plutôt agacée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s