Chroniques expresses 48

couv31948628

J’aurais vraiment aimé apprécier ce livre, après tout, il parle d’Arsène Lupin. Rien que ce critère aurait dû suffire. Mais je ne suis pas le bon public pour un roman jeunesse comme celui-là. Il se lit facilement, les événements se succèdent et le livre est agréable à lire. Cependant, je le trouve beaucoup trop simpliste pour moi. Je vais m’écarter de cette série jeunesse en déplorant le fait que je n’ai plus l’âge je pense.

41574532._sy475_

C’est un livre absolument génial qui nous plonge au cœur de l’espionnage britannique et soviétique en pleine guerre froide. Savoir que les événements se sont réellement passés rend l’ambiance plus sombre et plus oppressante. J’ai absolument adoré ce livre, qui, même s’il est probablement biaisé au niveau idéologique, renferme une intrigue palpitante et un regard sur les dessous de la guerre froide et des événements que tout le monde connaît. A lire absolument.

couv16557555

Je n’ai vraiment pas du tout aimé ce roman. Le rythme est très lent, l’écriture n’est pas formidable et l’intrigue avance à pas de souris alors que le lecteur a déjà compris la majorité des rebondissements. Bref, une déception sur un roman pour lequel je n’avais de base aucune attente.

Chroniques expresses 47

couv35662009

J’étais dubitative car je n’avais pas particulièrement apprécié le livre unanimement adoré apparemment Nymphéas noirs donc je partais avec un a priori négatif. Si la première nouvelle qui donne le titre m’a semblé longue et finalement assez convenue, j’ai tout simplement adoré toutes les autres nouvelles. On sent que quand l’auteur ne cherche pas à faire autant d’effets, il se révèle totalement dans les petites nouvelles de thriller qui sont intelligentes, amusantes et agréables à lire. Bref, finalement je trouve ça plutôt chouette.

couv4108603

J’ai mis vraiment beaucoup de temps à sortir ce livre de ma PàL, à cause de la couverture sombre, du fait qu’il s’agisse de fantasy et de l’épaisseur du roman. Pourtant, dès le début, je me suis plongée avec délices dans l’univers sombre du roman, qui joue avec les codes du fantastique avec un bonheur évident. Même si je préfère de beaucoup la première partie du roman avant l’incident qui va basculer l’intrigue, j’ai totalement adoré cette nouvelle version des contes de fées avec un sens de l’intrigue magnifique. Même la fin n’a pas réussi à me décevoir et pourtant, le livre commence sous de très hauts auspices, je suis conquise par ce roman.

couv21290192

Le roman est original, sans aucun doute. Le meurtre arrive dès le début et l’autrice se fait un malin plaisir pour revenir nous montrer les pensées de chaque personnage. J’ai beaucoup aimé la structure du roman et la manière dont l’autrice agence son intrigue et ses personnages. Je dois avouer toutefois que je me suis également sacrément ennuyée, il manquait un peu plus de lien avec les personnages qui sont finalement tous décrits comme des gens peu recommandables. Bref, un peu décevant même si la lecture est sympathique.

Chroniques expresses 46

couv15490135

Il s’agit d’une collection de petites nouvelles sur le thème de la librairie, j’ai adoré la grande majorité de ces nouvelles. Les genres sont très variés, passant du fantastique au contemporain avec beaucoup d’idées et j’ai absolument dévoré ce recueil. Je recommande totalement toutes ces nouvelles, même si comme toujours, j’en ai préféré certaines. J’avoue que je garde en mémoire le personnage de l’auteur qui se rebiffe contre sa créatrice, ou la dernière librairie ou même l’auteur arrogant qui permet d’amener deux personnages en couple. Bref, quelques souvenirs qui indiquent mes préférences mais j’ai trouvé cette variété absolument géniale.

couv3615145

Il s’agit d’un livre biographique assez dur sur une femme juive dans une famille avec des problèmes psychiques qui va vivre l’enfer pendant la seconde guerre mondiale. Et la fin est rarement bonne. Bref, j’avoue que je n’avais pas vraiment lu l’intrigue donc je ne m’attendais pas à un livre aussi dur émotionnellement à lire mais il est intéressant, bien écrit, et permet d’apprendre plein d’informations sur cette artiste allemande donc je le conseille à des moments légers de la vie de quelqu’un pour éviter la surdose dramatique.

19661852

Ce livre est une véritable ode à l’apprentissage des langues. L’auteur, passionné de langues lui-même, propose une méthode pour apprendre des langues qui s’inspire en réalité des flashcards et d’un système bien connu de répétition espacée. J’ai bien aimé lire sa passion se refléter lorsqu’il explique que fabriquer soi-même des cartes est une gratification en tant que telle. Certes, l’auteur va un peu faire marche arrière sur son site en proposant une méthode payante avec des cartes préfabriqués mais j’aimais beaucoup son enthousiasme dans le livre et son application pour prononcer aussi bien que possible les langues. Il s’agit d’un livre enthousiasmant qui donne clairement envie de se lancer dans une nouvelle langue même si je n’ai pas vraiment tenu très longtemps avec sa méthode car elle est bien trop ennuyeuse à mon goût. Mais cela n’empêche pas de prendre ses conseils avec un peu de pincettes et d’apprécier ses témoignages.

Chroniques expresses 45

couv18121302

Il s’agit de mon premier livre d’Aurélie Valognes et je comprends l’adhésion des gens pour cette autrice. C’est un livre rempli de bonne humeur, simple, sans prise de tête qui se lit assez vite et assez facilement. Je ne dirais pas que je l’ai adoré car il s’oublie aussi assez facilement mais c’est un bon divertissement pour penser à d’autres choses et il traite avec légèreté de tous les thèmes du moment.

couv9817574

J’ai acheté ce livre il y a très longtemps et je trouve la couverture magnifique mais jusque-là, je n’avais pas commencé à le lire et je dois dire que je regrette un peu. L’histoire est du pur fantastique à la Guy de Maupassant et j’ai adoré la grosse majorité de l’intrigue. On retrouve des fantômes, un suspense et une trame qui garde un certain mystère tout au long du livre. Mon seul bémol hélas : la fin n’est absolument pas à la hauteur du reste de l’intrigue et gâche un peu le plaisir mais si vous êtes prêts à être déçu par la fin, le reste est absolument incroyable.

couv67682025

Je voulais vraiment aimer ce roman car j’avais adoré la quatrième de couverture ainsi que le résumé. A ma grande déception, je me suis pas mal ennuyée à le lire. J’aime l’intrigue, j’aime beaucoup les idées que l’autrice amène dans ce livre et je trouve ces personnages bien réfléchis également mais je suis restée perplexe et déçue à la lecture du livre. Bref, un avis mitigé, une idée géniale et une exécution qui aurait mérité plus de finesse.

Chroniques expresses 44

couv7030667

J’aime beaucoup la manière dont Bottero se réinvente, il n’hésite pas à casser les codes de ce qu’il a inventé sur l’imagination et à créer de nouvelles menaces de plus en plus sombres. Les aventures sont assez prenantes et j’aime beaucoup le personnage d’Ewilan avec ses sentiments amoureux qui la tourmentent sans l’empêcher de gérer sa vie. Un tome réussi.

couv41117913

Pour une fin de trilogie, l’auteur s’en sort avec brio et réussit à réunir tous les fils de l’intrigue. Cependant, j’ai trouvé cette aventure un peu longue et avec de nombreux passages ennuyeux, notamment les passages de captivité. Malgré tout, j’adore les deux trilogies d’Ewilan et je les trouve merveilleuses à lire même pour des adultes. Si le tout premier tome est un peu enfantin, Bottero s’améliore énormément sur la suite pour proposer un divertissement pour enfants que les adultes peuvent apprécier à sa juste valeur.

couv42091809

Malgré les quelques touches d’humour qui m’ont fait sourire, ce livre est globalement assez ennuyeux, je déteste son style haché et aucun des personnages n’est réellement développé. Même s’il est assez court, cela a été compliqué de le finir et je le trouve franchement moyen.

Chroniques expresses 43

couv5801516 couv58781643

Je découvre avec plaisir la quête d’Ewilan à un âge plutôt avancé par rapport à l’âge du lecteur habituel. Si le premier tome m’avait fait craindre que cela pourrait poser problème, notamment en raison du caractère naïf de ces livres, les suivants achèvent de me convaincre. Pierre Bottero a crée un monde magnifique, splendide qui donne envie de replonger en enfance et avec une telle complexité qu’on ne peut que comprendre le succès de cette saga. Pour preuve, j’ai tout de suite entamé la deuxième saga Les Mondes d’Ewilan.

couv15787301

Je vais continuer dans les compliments en annonçant même que le début de cette trilogie surpasse largement la première trilogie. J’aime beaucoup le fait que l’auteur part dans une noirceur osée et qu’il assume jusqu’au bout son nouveau choix narratif. L’évolution du personnage de Camille/Ewilan est bien dosée et j’ose dire que je suis contente que Mathieu soit évincé vu à quel point il déséquilibrait le groupe. L’auteur retourne dans une toute nouvelle dynamique de personnages en gardant les meilleurs et réussit à gagner son pari de rester aussi passionnant même en dehors du contexte du monde merveilleux.

couv72812757

Je n’ai absolument pas l’habitude de lire des essais de politique et de sociologie mais le sujet m’intéressait grandement. Tout d’abord, je dois dire que le livre m’a laissée un peu sur la faim car il aborde de manière très générale pas mal de thèmes mais finalement reste assez superficiel. Cependant, j’ai adoré l’analyse de l’autrice sur le travail domestique et sa conceptualisation, il s’agit d’une première introduction sur le sujet de mon côté et j’ai trouvé l’autrice très pédagogue et avec une vraie volonté de vulgarisation dans un domaine assez pointu. L’autrice est douée lorsqu’il s’agit de reprendre les grandes théories et de les exposer au grand public dont je fais partie mais je l’ai trouvée très rapide sur les solutions et la situation actuelle. Je ne serais pas contre un approfondissement de ce livre et je suis très heureuse d’avoir découvert ce champ de recherches.

Les royaumes démoniaques T1 de Christophe Evrard

xcover-2387

Il s’agit d’une œuvre de medieval fantasy dans la plus pure tradition de la saga polonaise Le Sorceleur. L’œuvre débute par l’arrivée d’un héros, Ciwen, dont on ne connaît pas grand-chose et qui va poursuivre une quête d’un objet magique. J’ai adoré le début inmediasres et le fait que l’auteur parte de l’intrigue et nous dévoile les personnages au fur et à mesure. J’avoue que j’ai toujours été réfractaire à la fantasy de type Tolkien et j’étais agréablement surprise de la manière dont l’auteur réussit à renouveler les mythes des nains, des ondines et des créatures mythologiques en général.

L’univers de l’auteur est assez immersif et l’auteur réussit à nous éblouir sur le monde qu’il dévoile et les différents enjeux qui sont découverts au fur et à mesure. L’intrigue est palpitante du début jusqu’à la fin. Globalement, je suis plutôt conquise par le roman, je dirais même que j’ai apprécié les scènes de combat alors que je suis plutôt réfractaire à ce genre de choses.

J’aurais peut-être une seule critique par rapport à la fin un peu trop abrupte. Je préfère les fins qui finissent sans laisser sur un suspense et une fin ouverte mais à part ce détail, je suis totalement conquise par l’univers, la découverte des personnages et l’intrigue à la fois classique et réinventée.

En bref, une belle surprise et une belle découverte, je remercie l’auteur et la plateforme Simplement Pro pour m’avoir permis de découvrir ce roman.

Chroniques expresses 42

22377927

Une petite histoire qui se lit très vite. Je regrette de ne pas avoir lu ce livre pendant mon enfance mais je trouve l’intrigue assez prenante, l’héroïne hyper enthousiasmante et j’ai dévoré ce roman aussi rapidement que possible. Bref, un petit roman sympathique qui donne envie de lire la suite très rapidement.

cover

Un essai qui m’a été recommandée par une amie et que j’ai également lu assez rapidement. Il n’y a pas de recettes miracles, ce livre explique comment s’adapter aux personnes et permet de comprendre comment écouter les autres pour mieux leur parler et se faire comprendre. Des petites techniques utiles mais il ne faut pas s’imaginer devenir un grand baratineur après lecture de cet essai.

cover

Une virée en space opéra dans une nouvelle d’une jeune autrice. J’ai adoré l’univers futuriste avec les mondes stellaires habités et la Terre dans un état complètement différent. L’enquête du jour était plutôt basique et rapide et le point positif de la nouvelle réside plutôt dans les descriptions de la Terre et des alentours. J’attends de voir comment l’autrice va continuer d’exploiter son univers.

Les 1001 vies d’Isidora de Blanche Saint-Roch

Pour me faire plaisir, j’ai acheté l’ensemble des nouvelles de Blanche Saint-Roch (ancien pseudonyme de Roxane Dambre) que j’ai très rapidement finies. A l’image de l’autrice, ces nouvelles sont remplies d’humour et de charme, elles se lisent un peu trop vite et on en redemande rapidement. Je vous les conseille en cas de moments moroses pour se réjouir car l’autrice arrive à distiller une bonne humeur et un optimisme presque contagieux.

En ce qui concerne le recueil des nouvelles en vrac, même la nouvelle Un train pour convaincre est hyper classique et la fin prévisible, c’est toujours agréable à lire. Un travail de rêve est plus futée pour le coup et j’avoue avoir beaucoup apprécié la chute de cette nouvelle. La première du recueil est savoureuse mais d’une facture assez classique pour le genre. La nouvelle 2100 J-7 est étonnamment sombre connaissant l’autrice et c’est la nouvelle que je trouve la moins inspirée du recueil. Le Fluide-Tour se lit avec beaucoup de plaisir malgré la panique de la pauvre fille. Quand à la dernière nouvelle, c’est celle que j’ai le moins aimée, c’est la plus technologique et j’avoue avoir trouvé le tout très peu vraisemblable et pas forcément intéressant non plus.

Pour les nouvelles fantastiques, c’est probablement le recueil que j’ai le plus aimé, je trouve la touche de l’autrice beaucoup plus pointue et avisée dans le genre du fantastique. La première nouvelle sur les catacombes de Paris est un chef d’œuvre d’ambiance et de rythme. J’ai adoré l’humour et la manière dont Les Histoires de la Faucheuse prend à contre pied les histoires sur la Mort. Le Chaton d’Outre-Lac est agréable à lire mais c’est probablement l’une des plus faibles du recueil. J’ai trouvé celle sur Frankenstein absolument magnifique d’un bout à l’autre avec une chute bien trouvée et une ambiance incroyable. La Main de l’Ange est plutôt convenu et prévisible, sans être trop décevante. Aux Délices du Chaudron est un plaisir à lire, et donne envie de manger pour le coup. L’hiver est une nouvelle beaucoup trop courte que je n’ai pas vraiment compris. Pareil pour la dernière qui est un peu trop facile à mon goût.

Le recueil fantasy commence assez fort avec une nouvelle de laverie assez surprenante et l’humour qu’on reconnaît très vite de l’autrice. Les voyageurs de l’Isidora est aussi assez drôle, surtout grâce à la sirène qui ajoute une saveur irrésistible à la nouvelle. J’ai trouvé la petite fille dans L’initiation des passe-mondes très touchante et l’univers tellement bien décrit que je ne serais pas contre lire un roman entier là dessus. Cette fois, l’autrice réussit à merveille dans le genre poétique avec De sève et de larmes. La nouvelle sur le dragon est plutôt dans une veine un peu trop clichée et prévisible à mon goût. J’ai absolument adoré la touche sarcastique dans L’incantation des chimères où tel est pris qui croyait, comme toujours. La nouvelle L’enfant qui entendait a un concept plutôt fascinant mais reste dans une veine très classique. J’ai beaucoup aimé la réinvention de la légende de Titania et Obéron avec une belle idée. Quant à Peut-on dormir chez vous ce soir?, c’est vraiment trop court et rapide pour que je puisse me faire une idée donc j’étais un peu déçue.

Bref, des recueils à lire absolument pour ceux qui aiment l’humour, la bonne humeur et la dose d’optimisme dont on a tous besoin à un moment.

Checkmate T2 de Sana Taylor

cover

J’avais déjà lu et dévoré le tome 1 de la duologie que je recommande chaudement et que j’ai chroniqué ici sur ce site. J’ai donc accepté avec plaisir de lire le deuxième tome et le charme a repris à nouveau. L’autrice a un talent assez incroyable pour faire vivre des personnages et pour nous faire ressentir tout un tas de sentiments. Je crois que j’ai apprécié et vibré avec la majorité des personnages points de vue et l’intrigue a continué de manière assez magistrale. Le couple principal traverse toujours autant de hauts et de bas et je trouve le roman assez juste et précis émotionnellement.

J’ai pratiquement sacrifié une journée entière pour finir entièrement ce roman tellement j’étais captivée par l’histoire, par le style, par les personnages et par le suspense qui se dégageait. Je n’ai qu’un seul regret, de n’avoir qu’une simple duologie et je serais ravie de découvrir la suite des œuvres de cette autrice.

Je n’ai pas grand chose à dire à part que je ne vois aucun point négatif, il s’agit d’un coup de cœur qui suit le tome 1 que j’avais absolument adoré. Peut-être un bémol sur le rival qu’ils doivent affronter qui est légèrement trop caricatural mais sinon, tout le reste est finement travaillé à la perfection.

Bref, un coup de cœur prévisible après le tome 1 magistral. Je remercie les éditions Sharon Kena pour ce roman qui m’a passionnée du début jusqu’à la fin.