C’est lundi que lisez-vous? 136

Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane. On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu cette semaine?

41170269

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

16159200

3. Que vais-je lire ensuite?

cover

Publicités

Nocturne de S.J. Hayes

cover

Je ne vais pas faire durer le suspense très longtemps, j’ai adoré ce roman, il a été un coup de cœur auquel je ne m’attendais pas.

L’histoire raconte la guerre entre les anges et les démons, avec une histoire d’amour improvisée et totalement imprévue entre un ange guerrier et une démone quelconque. Cette histoire casse pas mal de codes, notamment avec le guerrier vierge au début et la démone blasée par les attouchements sexuels. J’ai beaucoup aimé le clivage entre leur deux histoires. En effet, la démone Léara prend de l’ampleur avec son caractère du début et décide de suivre et soutenir les mouvements révolutionnaires démoniaques. L’ange Mickaël ne se comporte pas comme le gros salaud machiste des séries habituelles de bit-lit à vouloir l’empêcher de sortir dans ce monde dangereux et lui laisse une liberté naturelle. De son côté, l’ange doit se défendre contre une accusation de meurtre. L’histoire d’amour les guide tous les deux, les motive à accomplir leurs propres objectifs et je trouve que cette saga donne une vision de l’amour positive telle que je ne l’ai vue nulle part.

L’univers est bien développé et j’ai adoré les autres personnages charismatiques comme l’inspectrice qui enquête sur le meurtre Natividad et Donatien.

Bref, un coup de cœur, une pépite dans le monde de la bit-lit. Je remercie l’autrice de m’avoir offert cette belle saga.

C’est lundi que lisez-vous? 135

Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane. On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu cette semaine?

La couverture au milieu est Mon amie la peur de Meera Lee Patel.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

cover.jpg

3. Que vais-je lire ensuite?

cover

 

La vie t’amène là où tu dois aller de Romain Bruno

cover

Ce livre se rapproche des livres de développement personnel de type Grimaldi, l’idée est de mettre le personnage dans une position où il pourra s’améliorer.

La protagoniste commence son voyage spirituel en perdant son petit-ami et son travail, après le décès de son père et elle va commencer un long voyage initiatique pour retrouver son père et le sens à sa vie. Cette protagoniste est tout de suite sympathique et agréable. Le livre met la protagoniste dans des lieux exotiques, décrits de manière agréable comme le Sri Lanka.

Dans les points négatifs, le style est à améliorer, le rythme est beaucoup trop rapide. Sinon, j’ai trouvé le contraste entre le voyage touristique de l’héroïne et les aventures qui l’attendent très important et même si les péripéties sont uniques et angoissantes, il manquait pour moi un petit élément pour m’y plonger encore plus.

Bref, un avis mitigé, très positif sur le sujet, le voyage et la protagoniste, un peu moins sur le style en général et le rythme. Un grand merci à la plateforme Simplement Pro pour m’avoir permis de découvrir ce guide et je tiens à dire que l’auteur, loin d’écrire un livre de développement personnel au hasard, possède un site Heliotropis dans lequel il propose des séances en tant que coach de vie.

L’Indé Panda 6

cover

Soyons honnête, je n’avais aucune attente particulière par rapport à ce magazine. J’ai été tout simplement bluffée, chaque nouvelle était meilleure que la précédente et je crois que j’ai adoré presque toutes les nouvelles qui composent ce magazine. Je m’attendais à avoir une ou deux dans mes préférés, mais je ne suis pas capable de faire un ordre tellement elles étaient toutes magistrales. Je vais donc me contenter de faire un petit commentaire pour chacune.

Le procès participatif de Bouffanges: cette nouvelle a un joli principe avec son idée de démocratie participative et de jurys comme réseaux sociaux. Je n’ai pas autant adhéré que prévu car j’ai trouvé le résultat trop convenu mais j’ai bien aimé la réflexion sur l’importance des téléphones portables dans notre vie. Avec le début qui commençait comme le Procès de Kafka, j’ai aussi trouvé ça dommage que l’auteur n’aille pas jusqu’au bout de l’idée et garde une affaire criminelle sérieuse pour incriminer le personnage principal.

Dan de Catherine Loiseau: Le roman policier revisité avec des robots et un huis-clos particulièrement savoureux. J’ai bien aimé la construction des logs, la pensée du robot et la manière dont il essaie de comprendre les émotions. C’est léger et amusant comme Asimov et on en redemande.

Un caveau sans vitrail de Laurent B: On se prend dès le début à sympathiser avec la petite fille kidnappée qui garde des ressources impressionnantes et reste calme jusqu’à la fin. J’ajouterais juste que la parade finale ne marche pas trop sur une liseuse en noir et blanc et a un côté un peu invraisemblable malgré tout mais j’étais prise dans l’intrigue. Pauvre chaton!

Maïa et l’homme blanc de Céline Saint-Charle: Cette nouvelle est juste mignonne et agréable, elle donne un peu de douceur et de joie de vivre dans l’ensemble des nouvelles. On se prend à rêver d’un monde comme celui de Maïa et cela fait du bien. C’est simple et beau.

L’étrangère qui vit chez moi de Khalista Farall: j’ai trouvé cette nouvelle un cran en-dessous des autres. Même si l’ambiance est assez noire et retranscrit bien l’idée, j’aurais préféré plus de mise en situation.

Maman est une espionne de Nicolas Chevolleau: j’ai un sentiment ambigü par rapport à cette nouvelle, elle est amusante et donne un point de vue de petite fille qui n’a pas compris grand chose à la vie des « grands » mais j’avoue que j’aurais préféré avoir tout le mode d’emploi pour mieux comprendre l’ironie de la situation. En tout cas,  joliment trouvé comme idée!

Tout compte fait de Nathalie Bagadey: cette nouvelle rayonne de bonheur et elle est très agréable à lire. Elle donne un éclairage différent sur les contes de fées qu’on avait tous plus ou moins dédaigné à un moment. Ma petite critique serait le ton excessivement joyeux et précipité qui garde un petit côté maladroit sur l’ensemble.

Dans l’impasse du chat de Marie Havard: voici un de mes coups de cœur si ce n’est la meilleure nouvelle de tout le recueil. L’autrice réussit à donner une existence à un chat qui va vivre de grandes aventures. La fin conclut avec brio cette histoire féline incroyable avec le héros félin bien mal récompensé de ses actions.

Le dernier chant de Cindy de Vincent Ferrique: pour être honnête, même si la nouvelle est bien écrite, l’intrigue est beaucoup trop noire et horrible pour que je l’apprécie. Elle m’a mise mal à l’aise et j’ai trouvé le rythme un peu trop mou. J’aurais aussi préféré que le « don » de Cindy soit mieux décrit, elle écoute, parle et ça marche?

Le numismate de Patrice Dumas: La chute est grandiose et le reste est digne d’un grand écrivain, on croirait du Balzac et on y croit jusqu’au bout aux pouvoirs magiques.

La dernière danse de Valéry Bonneau: l’idée est grandiose de faire quelqu’un qui est allergique au toucher et ne peut toucher aucun être humain. Malheureusement, je trouve qu’elle n’a pas été exploitée jusqu’au bout et je suis restée sur ma faim.

Bal du 14 juillet de Zia Odet: cette nouvelle est très noire, très dure et j’avoue qu’elle l’est beaucoup trop pour ma sensibilité, j’étais plutôt choquée mais elle est remarquablement bien écrite.

Donc comme vous voyez, on a une sacrée collection de nouvelles toutes plus géniales les unes que les autres. Si je devais prendre mes trois préférées dans tout ça, je dirais Maïa et l’homme blanc de Céline Saint-Charle, Dans l’impasse du chat de Marie Havard et Le numismate de Patrice Dumas.

 

 

 

Le programmeur de Marguerite Blanchard

cover

Ce livre raconte les aventures de quatre filles populaires en proie à la vindicte d’un certain garçon qui se prénomme Le programmeur. Pendant tout le roman, elles vont devoir obéir et accomplir des actions sous peine de voir leurs secrets dévoilés.

Ce roman suit la pure lignée des séries adolescentes du type Gossip Girl. Les quatre filles populaires sont aussi cruelles les unes que les autres et on les voit se poser des questions et même se remettre en question à mesure que le roman avance. Le rythme est bien trouvé avec les actions et les niveaux, on a envie jusqu’au bout de voir si les filles vont s’entretuer ou si elles vont réussir à rester amies malgré tout et même si le roman s’essouffle au milieu, les rebondissements gardent le suspense.

J’étais un peu déçue par la fin cependant, même si elle est en suite logique avec le roman. Je m’attendais à une grande révélation notamment sur le programmeur et le livre laisse toujours planer un certain mystère à résoudre pour le prochain tome peut-être.

Concernant les personnages en eux-mêmes, je n’ai pas du tout adhéré à l’histoire d’amour principale entre Veronica et Ryan, elle semble plutôt superficielle et avec tous les secrets qu’ils se cachent entre eux, j’avais surtout l’impression que Véronique le gardait sous le coude sans qu’il y ait de réels sentiments. Les autres histoires d’amour sont mieux établies et j’y croyais plus.

Le gros point négatif malheureusement est le style qui reste assez maladroit et pauvre, le roman mériterait d’être encore retravaillé pour mieux accrocher le lecteur.

Je remercie donc la plateforme SimplementPro pour m’avoir permis de découvrir ce roman.

The Avenue in the Rain de Arnauld Pontier

the-avenue-in-the-rain

Ce livre est un recueil de plusieurs nouvelles, quelques-une absolument géniales et d’autres moins intéressantes. Je vais détailler tout de suite.

La première nouvelle éponyme SF traite du dernier homme sur Terre dans un style noir et jouissif. L’auteur rajoute quelques bonnes inventions et on ressent tout de suite la misère du personnage principal dans un décor parfaitement décrit de manière poignante. Je dois dire que c ‘est la meilleure nouvelle du recueil à mon avis.

Le cœur à nu est pour moi la deuxième meilleure nouvelle. L’aspect étrange et fantastique apparaît avec justesse petit à petit et j’ai tout de suite sympathisé avec cette femme qui subit un étrange destin. La fin est à la fois dure et extrêmement bien imaginée, c’est court et intense.

Quant aux deux dernières, j’étais moins convaincue par La photographie que je n’ai pas bien compris, et par Syrtes qui malgré le style, est moins une nouvelle qu’une évocation de l’auteur.

Bref, un recueil à lire pour les deux principales nouvelles, noires, fortes en émotions, et avec un style remarquable.

 

 

Notre fabuleuse odyssée de Emmanuel de Müelanaere

xcover-2211

J’ai trouvé ce guide très original au niveau de la présentation. Il ne s’agit pas de présenter une nouvelle philosophie ou d’expliquer comme l’auteur en est venu à devenir « meilleur », plus « fort » etc… L’auteur a l’air très humble là-dessus et veut tout simplement donner un guide facile à suivre pour mener une vie enrichissante.

J’ai beaucoup aimé l’idée du site associé. En effet, le format liseuse ne se prête pas vraiment à mon sens à la prise de notes et l’idée d’avoir toutes les informations en mémo sur le site m’a permis de mieux apprécier ma lecture sans devoir m’arrêter toutes les cinq minutes pour noter chaque nouvelle habitude à prendre.

Bien sûr, les conseils ne sont pas révolutionnaires mais l’auteur met les concepts en valeur de manière plus simple, plus humble et cela permet de se motiver à changer.

J’aurais tout de même un grief sérieux qui vient de mes propres convictions, l’auteur a tendance à survaloriser les humains au profit des animaux avec quelques phrases qui m’ont un peu gênée en tant que partisane de la cause animale. Mais il s’agit d’un cas mineur par rapport à l’ensemble du livre qui va à l’essentiel et permet de se reprendre rapidement en main.

Je vous conseille tout particulièrement même pour ceux qui ne seraient pas convaincus de vous rendre sur le site: https://www.fabulousodyssey.com/ . Après avoir répondu au questionnaire et compris les axes d’amélioration, j’espère que cela vous amènera à lire ce guide. Pour ma part, je sais ce qui me reste à améliorer.

Je remercie la plateforme Simplement Pro et l’auteur pour ce service presse.