Romances de Fanny André

Pourquoi ce titre? Tout simplement parce que je me suis faite une orgie de ses romans que j’ai dévoré en une semaine. J’avais besoin de romance, de légèreté et d’évasion et c’est exactement ce que j’ai trouvé dans ces titres. Son style est addictif et si je ne suis pas convaincue par ces choix d’intrigue en romance, je suis curieuse de lire des titres de sa plume dans d’autres genres.

Passons aux choses sérieuses:

25447998

Je trouve l’héroïne très agressive vis-à-vis du patron. On est typiquement dans le cas où le personnage masculin adore se faire maltraiter et tombe amoureux des femmes qui le brutalisent. Je ne suis pas particulièrement fan de ce genre d’histoires car j’ai du mal à comprendre comment les hommes peuvent être aussi masochistes. Sinon, l’histoire principale amoureuse en elle-même est très basique puisqu’on ne voit presque jamais les deux protagonistes se parler et surtout sans s’engueuler. A part l’histoire d’amour, le roman offre une évasion agréable en Espagne et le décor est plutôt sympathique.

28766501

Léna n’arrive pas à oublier son ex et part à Londres sur un coup de tête pour le rejoindre en espérant le reconquérir. J’ai trouvé son ex Caden absolument odieux. Il passe la majorité du roman à essayer de la convaincre de devenir l’amante et à se dépatouiller d’une situation compliquée en embrigadant son ex. Je ne suis pas fan de son univers graff ce qui ne m’a pas aidée à m’introduire dans cette histoire. Au final, on a une famille riche et désagréable qui se déchire et j’avoue n’avoir pas particulièrement apprécié cette aspect. Bref, j’aimais bien Léna mais elle perdait son temps avec cet homme qui ne la méritait absolument pas.

couv61239198

Pour une fois, j’étais conquise par l’héroïne Thia qui a un véritable univers musical bien à elle. C’est quelqu’un de riche, de complexe et qu’on a plaisir à découvrir. J’ai adoré sa passion pour la danse que l’autrice nous décrit avec délicatesse et Thia est une femme pleine de ressources et d’audace. Quant à sa relation avec Jackson, je l’ai trouvé absolument admirable, l’homme est attentionné, ils passent de bons moments et on sent qu’ils cherchent à se connaître et qu’ils s’apprécient mutuellement. On en vient à la partie que j’ai détesté, à savoir Maden ou le « bad boy » attitré qui ne sait pas ce qu’il veut et revient tous les six mois se faire brosser son égo. J’ai détesté ce personnage, je l’ai trouvé arrogant, j’ai trouvé qu’il trahissait son amoureuse pour une amourette dans laquelle il ne voulait pas s’engager et on a l’impression qu’il change d’avis tous les mois sur ce qu’il veut vraiment. En réalité, les seuls péripéties de ce roman relèvent de ce personnage qui revient de temps en temps pour pourrir la vie de Thia. Pour le coup, j’ai trouvé qu’elle réagissait avec maturité en cherchant à s’éloigner de lui de toutes les manières possibles. Bref, vive l’union Thia/Jackson et à mes yeux, une seule fin était possible.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s