Retour à Little Wing de Nickolas Butler

Retour_a_Little_Wing (Shotgun Lovesongs, 445 pages)

Quatrième de couverture

Ils étaient quatre. Inséparables, du moins le pensaient-ils. Arrivés à l’âge adulte, ils ont pris des chemins différents. Certains sont partis loin, d’autres sont restés. Ils sont devenus fermier, rock star, courtier et champion de rodéo.

Une chose les unit encore : l’attachement indéfectible à leur ville natale, Little Wing, et à sa communauté. Aujourd’hui, l’heure des retrouvailles a sonné. Pour ces jeunes trentenaires, c’est aussi celle des bilans, de la nostalgie, du doute…

Avis

Tout d’abord, je voudrais remercier Priceminister de m’avoir envoyé ce roman par le biais des matchs de la rentrée littéraire 2014, je ne lis pas beaucoup de livres contemporains et c’était une belle occasion d’y remédier!

J’ai vraiment adoré, à la fois les personnages et l’intrigue. Même si je suis une vraie citadine, j’ai adoré la nostalgie au cœur du roman. Le livre est rempli de flash-backs et de changement de point de vue, chaque personnage raconte avec ses propres mots et ses propres ressentis les événements décrits. Cela permet d’aller au-delà des différends entre les personnages et de se faire sa propre opinion sur le déroulement notamment la trahison de Kip qui est vu sous plusieurs angles ainsi que « l’infidélité » de Beth.

J’ai bien aimé la découverte des secrets cachés de longue date, le réalisme dont fait preuve le roman au sujet des amitiés les plus solides qui peuvent être brisées par le temps et avec une touche de magie puisque les quatre protagonistes restent aussi liés que possible jusqu’à la fin malgré les événements. De plus, les compagnes des quatre amis ne sont pas négligés, on comprend leur sentiment.

Le musicien Lee qui part faire fortune n’est pas plus glorifié que le courtier Kip et chaque profession avec son lot d’avantages et d’inconvénients est vue de manière aussi réaliste que possible.

Même si ce roman s’est avéré un coup de cœur par la simplicité des personnages et la nostalgie qui en ressort, il faut noter quelques problèmes qui m’ont gênés: l’écriture et le style ne sont pas toujours à la hauteur du roman et j’étais déçue par la fin qui, même si elle est jolie, ne reflète pas du tout le roman. Cela se termine de manière trop abrupte et trop soudaine pour que j’apprécie la chute.

challenge édition noël     MRL Priceminister

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s